toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Municipales à Paris : Mohamed Midani Barki, candidat LREM, propriétaire d’appartement mais logé en… HLM


Municipales à Paris : Mohamed Midani Barki, candidat LREM, propriétaire d’appartement mais logé en… HLM

Une des priorités du programme d’Agnès Buzyn est pourtant de “mieux contrôler le logement social”… 

L’indécence à son maximum. Mercredi 11 mars, Le Parisien révèle qu’un certain Mohamed Midani M Barki, en 17e position sur la liste de Pierre-Yves Bournazel dans le 18e arrondissement de Paris, occupe actuellement un logement social avec sa compagne… tout en étant propriétaire d’un appartement. Contacté par le quotidien francilien, l’intéressé ne s’en cache même pas !

Un appartement qui lui a rapporté 11 070 euros en 2015

Figure incontournable de Montmartre, ce peinte de métier a obtenu un logement social au cœur de « son » quartier, un atelier d’artiste avec terrasse, rapporte Le Parisien. Un logement de 73 m² au sol, loué à 652 euros par mois et 188 euros de charges mensuelles. Seulement, Mohamed Midani M Barki dispose également d’un appartement place du Tertre, dans le 17e arrondissement, dont il est propriétaire. Il en avait même « un autre de 30 m² » mais l’a « vendu ». Sa compagne, artiste également, est aussi propriétaire d’un appartement rue du Montcenis, dans le 18e arrondissement. Le peintre de Montmartre a d’ailleurs parfaitement exploité ses différents appartements. L’un d’eux lui a rapporté 11 070 euros sur la seule année 2015. Il continue de louer celui de la place du Tertre sur une plateforme.

Le logement social, l’une des priorités d’Agnès Buzyn

Mais pas de problème pour l’intéressé, contacté par le quotidien francilien. Il n’a « rien à se reprocher »« rien à cacher »« J’ai attendu 14 ans pour obtenir ce logement. Et la RIVP (Régie immobilière de la ville de Paris, dont dépend son HLM, NDLR] connaissait l’existence de nos appartements », se défend-il. Et en effet, Mohamed Midani M Barki avait obtenu son logement sur intervention d’un des bras droits d’un certain Jean Tiberi, ex-député et maire du 5e arrondissement.

Loading...

Une magouille qui passe mal à trois jours du premier tour des élections municipales. D’autant plus que l’une des priorités affichées du programme d’Agnès Buzyn est de « mieux contrôler le logement social », quand Pierre-Yves Bournazel, tête de la liste du 18e où figure Mohamed Midani M Barki, préconise, lui, « un meilleur suivi des familles »… Contacté par Le Parisien, ce dernier s’agace, dénonçant une « manœuvre » et expliquant qu’il n’était « pas au courant ».

Valeursactuelles

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Municipales à Paris : Mohamed Midani Barki, candidat LREM, propriétaire d’appartement mais logé en… HLM

    1. Raggio

      Avec cette génération de racailles, de profiteurs de menteurs, de corrumpus….
      Nous entrons dans une ère de décadence et de rupture de la France

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *