toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les prophéties d’Isaïe et le Coronavirus : à méditer ?


Les prophéties d’Isaïe et le Coronavirus : à méditer ?

Je ne suis pas rabbin, je suis juste un auteur juif qui tente en toute humilité de trouver dans la Bible hébraïque – le Livre des livres – un ou des indices concernant la période particulièrement troublée dans laquelle nous vivons tous : près d’un milliard (!) de gens confinés dans le monde à cause d’ un virus, c’est une première dans l’histoire de l’ humanité.

Pendant les dernières décennies, l’homme a fait preuve d’une arrogance sans limite en pensant qu’il pouvait transformer le monde tant scientifiquement que ‘’sociétalement’’ à sa guise : les charlatans d’un prétendu progrès nous ont vanté, par exemple, les valeurs du transhumanisme, pendant que la réification du corps humain (GPA) et autres vésanies étaient louées et encouragées par les gouvernements et des groupes de pression.
Pendant que les philosophes s’ intéressaient pompeusement au concept fumeux heideggerien d’«oubli de l’ être», l’oubli de Dieu en Occident ne cessait de voiler la réalité en dépossédant cette dernière de sa racine divine.

Moi même, je cherchais à expliquer les maux de la société à partir des concepts émanant des sciences humaines qui, comme leurs noms l’indiquent ne sont…qu’humaines.
De leur côté, les gourous du positivisme et du scientisme imaginaient pouvoir soigner l’humanité de tous ses maux grâce à leur seul génie en oubliant (encore une fois) que c’est Dieu qui donne la science aux hommes. Comme il est dit : «C’est l’ Éternel, en effet, qui octroie la sagesse; de sa bouche émanent la science et la raison .» (Proverbes, la Bible du Rabbinat sous la direction du Grand-Rabbin Zadoc Khan).

Loading...

C’est dans le livre d’Isaïe, au chapitre 26, verset 20, que j’ai trouvé ces phrases qui m’ont tout de suite fait penser à la situation que nous vivons tous concernant cette pandémie et le confinement généralisé qui en résulte . Je vous laisse juges : «Va, mon peuple, retire-toi dans tes demeures, et ferme les portes derrière toi ; cache-toi un court instant, jusqu’à ce que la bourrasque ait passé.» (Isaïe, 26:20)

Au chapitre 27, on trouve aussi cette phrase : «Mais cette ville si forte sera une solitude, cette résidence sera vide et abandonnée comme une plaine sauvage […]» (Isaïe, 27:10).
Même si «cette ville si forte » est considérée par la Bible du Rabbinat comme étant Babylone ou Ninive, il n’est pas impossible, d’un point de vue herméneutique, de se la représenter comme l’une des grandes villes aujourd’hui désertées et abandonnées qui à travers le monde ont maintenant des allures de villes fantômes…

En tout cas, il est temps de se tourner vers le Dieu d’Israël et de prier pour la guérison tant physique que spirituelle de notre humanité.

Frédéric Sroussi (journaliste-essayiste) pour Europe-Israël.org

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Frédéric Sroussi est journaliste et essayiste. Il a collaboré, entre autres, au Journal du Parlement français, à l'édition française du Jerusalem Post, à la revue de l'Instituto Centroamericano de Prospectiva e Investigación (ICAPI) ou encore à la revue France-Israël Information. Il est aussi l'auteur de deux essais.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Les prophéties d’Isaïe et le Coronavirus : à méditer ?

    1. Titi

      Effectivement, Isaïe, barouch semo, ne fait pas dans le détail, c’est évident, seulement lui, l’avait vu il y a 2’800 ans, ça donne le vertige !!

    2. RODRIGUE

      l’oubli de Dieu en Occident ne cessait de voiler la réalité en dépossédant cette dernière de sa racine divine.
      Catholique, tous les dimanche, nos textes (nos, en commun ) sont lus et à la lumière de ceux-ci on peut se dire que Dieu est certainement en ce moment à l’œuvre pour nous avertir que sans Lui, il ne peut rien y avoir et que cette pandémie doit nous servir d’avertissement !
      J’espère que le monde après cette pandémie aura tiré les enseignements de cette dernière et cessera d’être fou et remettra de l’ordre dans toutes les déviances actuelles qui souvent portent une idéologie mortifère contre les plus vulnérables !

    3. DAVID

      Chabbat forcée pour l humanité ,Quand a certains 5 a 6 jours de travaille dans l alimentation sais mon cas, étudions la bible et prions,demandons pardons pour nos pécher

    4. FRAJ

      Je voudrai signaler le comportement des principaux tele media qui ont tous parlé des problème pour les fêtes religieuses du virus et de l’interdiction de réunion. Et pour cela ils ont tous invité un représentant des « musulmans de France » mais aucun commentaire pour les chrétiens et juifs Français.

    5. Nadine56

      ESAIE 24 décrit exactement la situation, les chapîtres 26 et 27 en décrivant les conséquences, mais aussi les bénédictions et réconfort pour Israël Il faut lire effectivement tout le contexte….

      Que cette terrible pandémie nous fasse tourner le regard vers Celui qui sauve et nous amène à la repentance… Confions nous en l’Eternel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *