toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les archives sur Pie XII démontreraient “l’attention portée aux Juifs” par le Vatican


Les archives sur Pie XII démontreraient “l’attention portée aux Juifs” par le Vatican

Le professeur et historien Matteo Luigi Napolitano s’est penché sur les archives relatives au pontificat du Pape pendant la Seconde Guerre mondiale, ouvertes le 4 mars.

C’est du jamais vu dans l’Histoire du Vatican. Pour la première fois, les archives du Vatican relatives au pontificat ont été ouvertes grâce notamment au consentement du Pape François. Un moyen pour les chercheurs et historiens d’étudier les nombreux choix du Vatican. Pour la première fois aussi, comme l’explique l’historien Matteo Luigi Napolitano à Vatican News, tous les chercheurs peuvent voir tous les documents en même temps et ainsi ne pas attendre qu’un de ses collègues ait terminé. Le chercheur a notamment pu consulter des documents relatifs à la persécution des Juifs, avec éléments clés à l’appui. « L’attention portée aux juifs est une constante de l’action du Vatican au cours de ces années », révèle Matteo Luigi Napolitano.

Selon lui et les documents trouvés, l’action commencée sous Pie XI s’est poursuivie sous son successeur, à savoir Pie XII. « Nous disposons de documents dans lesquels de nombreux citoyens américains, et le gouvernement américain lui-même expriment leur gratitude au Saint-Siège pour ce qu’il a fait pour les juifs pendant la même période », dévoile-t-il. Et de préciser : « Il s’agit de documents d’archives qui prouvent l’existence d’un réseau consolidé de relations pour sauver les personnes persécutées qui traverse deux pontificats et qui devient vital au moment même où la Seconde Guerre mondiale éclate et où Hitler tente de mettre en œuvre son plan d’extermination systématique des juifs européens. »

Le silence, pas une preuve

Ces archives font également état de relations compliquées entre le Saint-Siège et le gouvernement nazi de l’époque, en particulier en pleine guerre, l’Allemagne voulant « intercepter les communications ». Pour le chercheur, ces nouveaux documents prouvent une nouvelle fois que le Saint-Siège a agi en faveur des Juifs, contrairement au discours d’un certain courant historiographique qui insinue que le Pape Pacelli (Pie XII) n’avait pas sauvé les Juifs. « Des personnes qui se sont réfugiées dans les bâtiments des institutions ecclésiastiques, y compris la résidence d’été du Pape à Castelgandolfo. A Castelgandolfo, il y avait des juifs réfugiés ou recherchés de toute sorte », ajoute le chercheur.

Il indique par ailleurs que le Saint-Siège avait demandé à de nombreuses reprises l’aide d’organismes internationaux pour aider des personnes de la communauté juive. Matteo Luigi Napolitano termine en expliquant que le silence de Pie XII sur cette période n’est en aucun cas une preuve de son inaction. « Le silence ne peut être réduit à une absence de jugement et à de l’indifférence : il peut également être autre chose. »

Valeursactuelles

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Les archives sur Pie XII démontreraient “l’attention portée aux Juifs” par le Vatican

    1. robert davis

      Bien sûr que Pie XII a fait un peu pour les juifs et qu’il ne s’agissait pas d’indifférence, mais …autre chose comme dit l’auteur: oui la trouille! Quant au gouvernement US de roosvelt bien sûr qu’il approuvait puisque il pensait exactement comme Pie XII et n’a jamais levé un doigt pour les Juifs donc encore moins que Pie XII!!! Quant à la trouille il faut reconnaitre qu’il y avait de quoi avec un FOU tel que Hitler, on ne peut pas vraiment lui jeter la pierre mais il aurait pu montrer un peu plus de courage selon moi.

    2. robert davis

      Bien sûr j’ai un peu simplifié je ne vais pas faire un livre sur le sujet! Il y avait aussi la haine que lui inspirait le communisme et là aussi on ne peut pas lui jeter ,la pierre… communisme + trouille ont dépassé sa compassion envers les juifs et c’est ce choix cornélien qui ont fait que l’homme était complexe, personne ne dit que c’était une crapule.

    3. Alex E. MÉRALI

      Le Vatican qui décide brusquement d’ouvrir ses archives sur son pape controversé, est-ce-crédible ? Je suis persuadé que ces archives ont été soigneusement épurées, voire trafiquées, pour essayer de faire avaler un mensonge caractéristique de la pratique malhonnête coutumière de l’église catholique, apostolique et romaine. Pleine de compassion pour les juifs, bien entendu.

    4. bernard

      je suis chrétien et j’ai un avis très tranché sur la culpabilité de Pie12 :
      en 38 , 92% du peuple allemand était PRATIQUANT !
      plusieurs offices religieux par dimanche ne suffisait pas . Une partie des fidèles restaient à l’extérieur des églises lors des offices.
      si les prêtres avaient désavoués le régime nazi qui se mettait en place celui-ci n’aurait jamais vu le jour ! le clergé a encouragé, participé activement à l’installation du nazisme et l’a soutenu toute la guerre. J’ai vu des images d’évêques allemands bénissant des canons !!!
      le pape aurait dû se débarrasser de la mauvaise herbe, excommunier tous ces traîtres au christianismes !
      il ne l’a pas fait . l’église catholique a renié le Christ et pie 12 est en enfer, si tant est que ce lieu inventé par les catholiques puissent exister (« un Dieu d’amour » qui fait brûler éternellement les âmes en enfer a pour nom: allah !

    5. LeClairvoyant

      Avec la « crise de 29 » est l’arrivait le nazisme en 32 et les trouillards et les antisémites se sont multipliés par cent et par millions. Politiques, religions, voisins et criminels.
      L’époque était compliquée, mais bien souvent les crimes se passaient dans des pays très catholiques comme la Pologne, et là, il y a eu manque de solidarité à tous les niveaux avec les victimes juives. Même en Italie il y a eu des convois pour les Camps comme en France. Mais en France il y a eu beaucoup des privés et d’institutions catholiques qui ont caché des enfants, particulièrement des filles, car les garçons avec la circoncision, étaient plus difficiles à cacher lors des fouilles à la recherche d’enfants juifs cachés, et je connais des filles parties à la campagne dans des institutions religieuses. Mais du coté des protestants, il y a eu aussi un silence assourdissant, car c’est là que l’épidémie de l’antisémitisme était la plus active et complice à tous les niveaux de la société germanique, car des bien placés parmi le régime nazi, et la trouille et les complicités ont étés massives et invasives, etc.
      Les héros étaient des gens moins bien placées, qui ont risqué leur vie et devenu des « justes » vivants et parfois des victimes et des morts. Les juifs persécutés depuis plus de 2 000 ans ont eu du mal à croire que la haine contre eux était si profonde pour les exterminer de la sorte avec ses enfants, devant un monde qui regardé ailleurs, pendant que la bête immonde les a volé, broyé et dévorait et les restes, les ont fait partir dans les fumées et l’oublie.

    6. Marianne

      Mensonges d’état !!!

      On peut revisiter l’histoire à une autre sauce, mais la vérité historique, celle dénoncée par les plus grands historiens, dit tout le contraire.
      Alors les élucubrations d’un mâle en mal de rédemption ……

    7. robert davis

      Je suis d’accord au moins partiellement avec Bernard mais on a vu ce qui advenait aux chrétiens qui s’opposaient à hitler, ils finissaient à aushcwitz! Un couard comme pie XII n’avait pas le courage de prendre ce risque et en plus il detestait le communisme qui était après tout son ennemi direct. Le peu de compassion réélle qu’il avait pour les Juifs ne pouvait pas avoir le dessus sur un tel personnage qui était loin d’être un héros mais quand même pas une crapule. C’était un PETIT bonhomme confronté à une situation qui le dépassait. Comme Chamberlain, cet archi abruti de gamelin tremblant à l’ridée de confronter l’armée nazi etc

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *