toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le président d’Israel réunit les deux partis principaux pour une unité nationale


Le président d’Israel réunit les deux partis principaux pour une unité nationale

L’Etat d’Israel fait face à une crise politique qui divise l’Etat d’Israel en deux mouvements : les pro-Netanyahu et les antis. Les trois élections passées n’ont servi qu’à nourrir l’animosité contre le premier ministre d’Israel, une animosité soutenue par une justice partiale et des médias à charge.

Réunion au sommet

Rivlin recommande beny Gantz comme premier ministre après les recommandations de Lieberman et de la Liste Arabe Unifiée. Mais la coalition anti-Netanyahu  n’a pas l’assurance d’avoir les 61 sièges. Orly Abecassis refuse de donner sa voix ainsi que le groupe Balad de la Liste Arabe Unifiée. D’autres membres de Bleu-Blanc risquent aussi de refuser.

Le Putsch de Gantz

Blanc-Bleu et Gantz doivent agir très vite pour prendre d’assaut la Knesset. Gantz veut demander dès maintenant une motion pour nommer un nouveau président à la Knesset à la place de Yuli Edelstein, membre du Likoud. Gantz veut nommer rapidement Meir Cohen à la présidence de la Knesset. Le but de Gantz est d’empêcher la possibilité d’un gouvernement d’unité nationale d’urgence sous la direction de Netanyahu.

Yuli Edelstein, bien sur, s’y oppose

Il indique que depuis la première élection, la nomination d’un gouvernement d’unité nationale d’urgence est la seule solution pour la paix. Et que le coronavirus est venu s’ajouter à cette volonté du peuple israélien. Rivlin a convoqué ce soir Gantz et Netanyahou pour un gouvernement d’urgence immédiat.

Il est évident pour tout le monde qu’un gouvernement avec Gantz comme premier ministre avec 61 voix dont minimum 4 voix dissidentes est voué à l’échec. Tandis qu’un gouvernement composé de Bleu Blanc et du Likoud obtiendrait 69 sièges et n’aurait besoin d’aucun autre parti pour diriger Israël. Et ce gouvernement conviendrait à la grande majorité des israéliens.

Netanyahou l’a proposé à Gantz, mais celui ci refuse. La haine de Bibi est plus forte que l’amour d’Israël. L’alliance de Gantz, Lieberman et Tibi est contre nature et est voué à l’échec. Elle me rappelle une autre alliance contre nature, celle de la Russie, la Turquie et l’Iran en Syrie.

Aujourd’hui, ils se tirent dessus.

C’est ce qui nous attend en cas de gouvernement Bleu-Blanc

L’alliance de Gantz, la maniGantz.

J’ai du mal à voir Lieberman voter comme un seul homme avec la Liste Arabe Unifiée. Une fois que Bibi ne sera plus la, cette alliance va exploser. Car leur seul point d’accord est l’élimination de Bibi. Plus de Bibi, plus de gouvernement majoritaire. Ce serait un échec pour la démocratie israélienne qui serait bafoué.

J’en arrive à souhaiter une quatrième élection. En septembre la situation de Bibi serait éclaircie et nous sauront si les israéliens seront prêt à accepter des arabes au gouvernement.

Learn Hebrew online

Source: Sarfatit

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le président d’Israel réunit les deux partis principaux pour une unité nationale

    1. robert davis

      Les anti NetanyaMOU sont des anti Israel car ils ne veulent rien faire pour Israel. Soit ils veulent le pouvoir pour le pouvoir soit ils le veulent pour détruire Israel.Le cas de liebermann est significatif car pour un homme de droite vouloir s’allier aux arabes et à la gauche empêcher le PM de gouverner ne peut signifier qu’une chose: il veut le pouvoir à tout prix quitte à mettre Israel en péril. C’est un nombriliste du type de macron.

    2. robert davis

      e commence à croire que l’obstruction systématique de liebermann n’est pas ce qu’il prétend à savoir lutter contre les exigences des religieux qui sont exagérées mais simplement le pouvoir ou se débarrasser du PM éspérant stupidement avoir plus de chances avec l’oie ganz ce qui est stupide car ganz ne va pas renoncer au pouvoir pour y installer….liebermann! La seule chose à faire est de refaire des éléctions ou installer un dictateur provisoirement comme le faisait l’Antique Athenes l’inventeur de la démocratie.

    3. Cyrano

      Ôtes toi de là que je m’y mette. Le fauteuil doit être bien confortable pour que tant de pignoufs veulent s’y asseoir. Je doute fort que se soit pour l’intérêt d’Israël, pour preuve des prétendants sont prêts a faire alliance avec scorpions.
      Ce n’est plus de l’inconscience, c’est criminel, tout ça pour l’orgueil.
      C’est comme chez nous les pourris qui font alliance avec des muzs, sachant pertinemment qu’ils introduisent une cinquième colonne.
      Comme disait Golda MEIR : Le jour où ils aimeront plus leurs enfants qu’ils ne nous haïssent, nous aurons la paix.
      Ici les enfants, c’est la nation; la haine c’est Bibi.
      C’est devenu du n’importe quoi.
      Gantz et compagnie c’est du vent. On a vu chez nous ce que ça donne comme bordel avec un seul type alors chez eux avec tant de prétendants…

    4. LeClairvoyant

      Bleu Blanc est virulé par la haine de Gantz contre Bibi. Ce n’est pas la mise en accusation de Bibi qui le dérange, (bien au contraire) l’arrange pour partir à l’assaut du pouvoir, et Liberman pareil, sont capables de trahir ses électeurs, à qui lui ont promis de ne pas faire d’alliance avec les partis arabes. Mais comme lui manquaient à leur coalition, plus de députés qu’à Bibi, ferment les yeux. Leur coalition ne peut pas tenir longtemps, ils ont trop d’appétit pour dévorer Bibi, le Likoud et les partis religieux juifs. Comme si la liste des partis arabes ne serait pas une liste de partis religieux musulmans, plus dangereux pour Israël que les religieux juifs. Puis veulent destituer le président de la Kennesset, lui qui n’est inculpé de rien. Le coup d’état Gantz-Liberman est une honte et un grand danger pour l’existence d’Israël. Il vaut mieux repartir sur des nouvelles élections en changent la loi électorale, pour ne pas aller aux 5èmes élections.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *