toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le centre Wiesenthal révèle une liste de 12.000 Nazis cachés en Argentine. Ils détenaient « des comptes qui abritaient de l’argent volé aux Juifs »


Le centre Wiesenthal révèle une liste de 12.000 Nazis cachés en Argentine. Ils détenaient « des comptes qui abritaient de l’argent volé aux Juifs »

Une liste comprenant les noms de 12.000 Nazis installés en Argentine a été révélée mardi par le centre Simon Wiesenthal de lutte contre l’antisémitisme et le racisme.

Beaucoup d’entre eux « ont alimenté un ou plusieurs comptes bancaires au Schweizerische Kreditanstalt, devenu ensuite la banque Credit Suisse, dont le siège est à Zurich », a rapporté le centre, qui traque les criminels nazis de la Seconde Guerre mondiale.

« Nous pensons que ces comptes longtemps inactifs abritaient de l’argent volé aux victimes juives » du nazisme, estime le centre Simon Wiesenthal, dans un communiqué.

L’organisme a écrit à la banque pour demander accès à ses archives.

Loading...

« Pendant les années 1930, le régime militaire pro-nazi du président José Félix Uriburu, surnommé ‘Von Pepe’ pour sa germanophilie, et de son successeur Agustin Pedro Justo, a accueilli une présence nazie croissante en Argentine », a expliqué le centre.

« De nombreuses personnes mentionnées dans la liste avaient des liens avec des entreprises pro-nazies figurant dans la liste noire des Etats-Unis et du Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale », selon le centre.

Des groupes argentins pro-nazis ont tenté d’effacer les preuves de leurs activités en brûlant des archives.

Mais l’enquêteur argentin Pedro Filipuzzi, travaillant dans l’ancien siège des Nazis à Buenos Aires, y a découvert par hasard une copie originale de la liste de ces 12.000 noms et l’a communiquée au centre Wiesenthal.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le centre Wiesenthal révèle une liste de 12.000 Nazis cachés en Argentine. Ils détenaient « des comptes qui abritaient de l’argent volé aux Juifs »

    1. Elar

      Parce que des collabos les ont aidés à bien se cacher et je suppose qu’ils touchaient quelque chose au passage….. corruption.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *