toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La démocratie israélienne est-elle en danger de mort ?


La démocratie israélienne est-elle en danger de mort ?

J’attendais pour commenter les élections israéliennes que les résultats soient définitifs et que les positions des uns et des autres soient pleinement énoncées. C’est le cas maintenant.

Le Likoud a clairement et nettement gagné. C’est une victoire pour Binyamin Netanyahou. Malheureusement, c’est une victoire trop courte pour qu’il puisse constituer une majorité. Il lui manque trois sièges pour cela. Il dispose, avec ses alliés, de 58 sièges.

C’est une défaite pour ses adversaires. Les listes israéliennes de gauche et de centre gauche obtiennent 47 sièges, et elles sont composées de plusieurs mouvements politiques que quasiment rien n’unit, puisqu’on y trouve Yisrael Beitenu qui, il y a quinze ou seize mois, était encore censé être un parti de droite, Kahol Lavan, un parti qui, contrairement au nom qu’il s’est choisi, n’est pas blanc bleu, et qui ressemble à une batterie de cuisine dépareillée, et ce qui reste de la gauche proprement dite : pas grand-chose.

Il y a, en supplément, une liste qui ne devrait pas exister et qui dispose de quinze sièges, et cette liste devrait inquiéter : elle comprend une minorité de communistes qui veulent la disparition d’Israël et des mouvements arabes qui veulent, eux, la destruction d’Israël. Que des partis qui sont hostiles à l’existence d’un pays et veulent sa disparition ou sa destruction puissent se présenter à des élections est à mes yeux une aberration (certains en Israël parlent d’«ultradémocratie»). Si, en France, un parti avait pour programme explicite la disparition ou la destruction de la France, il serait, je pense, dissous. Si un parti de ce type existait aux Etats-Unis, son espérance de vie se compterait en secondes davantage qu’en minutes. Les électeurs de cette liste sont essentiellement des Arabes israéliens, des gens qui veulent le beurre et l’argent du beurre : ils souhaitent la disparition ou la destruction d’Israël, mais veulent en même temps tous les avantages d’Israël. Ils ne participeront à aucune coalition gouvernementale, et leurs idées et leurs buts sont proches de ceux du Hamas.

La logique et l’éthique voudraient que Binyamin Netanyahou puisse, malgré tout, former un gouvernement puisqu’il a une nette majorité parmi les électeurs israéliens qui ne veulent pas la disparition ou la destruction de leur pays. Mais ce serait compter sans la bassesse, l’aigreur et le ressentiment haineux de gens répugnants et sans scrupules, qui font passer leur détestation de Binyamin Netanyahou avant les intérêts de leur pays. Leur comportement devrait disqualifier ces gens, et pousser les électeurs à les éjecter de la vie politique : ce n’est pas ce qui se passe, hélas. Ces gens répugnants et sans scrupules sont Avigdor Lieberman, chef d’Yisrael Beiteinu, Benny Gantz, chef de Kahol Lavan, et derrière lui quelques autres médiocres.

Ces gens répugnants et sans scrupules ont envisagé de former un gouvernement, un temps, avec le soutien sans participation des gens qui veulent la disparition ou la destruction d’Israël : c’est dire s’ils aiment Israël ! C’est dire s’ils ont le sens de l’honneur !

Ils ont eu, ces derniers jours une «meilleure» idée : vouloir faire voter une loi, avec l’appui et le vote des gens qui veulent la disparition ou la destruction d’Israël, aux fins d’empêcher Netanyahou d’être Premier Ministre. Cela ressemble à un coup d’Etat contre la démocratie israélienne, et cela a été décrit en ces termes par l’essayiste et commentateur Mark Levin, ainsi que par la grande journaliste israélienne Caroline Glick, qui a dit que la démocratie israélienne est en danger de mort.

Binyamin Netanyahou est sans doute désormais le plus grand Premier ministre de l’histoire d’Israël, et c’est un homme dont les décisions ont fait qu’Israël est devenu l’un des deux pays les plus importants du monde dans le secteur des nouvelles technologies, un pays dont le produit intérieur brut par tête est égal ou supérieur, selon les calculs, à celui de la France, un pays dont l’armée est la plus avancée du Proche-Orient, un pays dont le rayonnement diplomatique est planétaire, mais la gauche israélienne n’a rien à faire de tout cela.

Les gens répugnants et sans scrupules n’ont rien à faire de tout cela non plus.

Et Binyamin Netanyahou a contre lui les grands médias israéliens (de gauche, comme tous les grands médias du monde occidental), la Cour Suprême israélienne (de gauche, et qui n’a cessé de s’efforcer de contrer ses décisions), l’appareil judiciaire israélien (de gauche, et inféodé à la Cour Suprême), et une cohorte de politiciens minables.

Caroline Glick demandait récemment si la démocratie israélienne allait survivre à cette épreuve et ajoutait qu’on aurait bientôt la réponse.

J’ose espérer, par amour d’Israël et au nom de ce qu’Israël a accompli en sept décennies, que la démocratie israélienne survivra,

Des opportunités immenses s’ouvrent à Israël en ce moment, grâce au plan de paix Trump, il serait bien davantage que consternant que ces opportunités se perdent à cause des politiciens minables susdits. Les dirigeants des mouvements terroristes «palestiniens» ne peuvent que regarder ce qui se passe en riant. C’est consternant.

Les actions juridiques contre Binyamin Netanyahou, qui servent de paravent aux politiciens minables, doivent à peine être mentionnées tant elles sont frelatées et relevant de l’imposture. C’est pourquoi je les mentionne à peine. Des juristes éminents, tels Alan Dershowitz aux Etats-Unis, un homme pour qui j’ai une profonde estime, ont montré qu’elles étaient bonnes pour la poubelle.

Israël aurait un besoin impératif et urgent de changer de mode de scrutin et de réformer son système juridique et judiciaire, pour redevenir pleinement un état de droit, et une démocratie selon le droit. Et je le dis, par amour d’Israël et au nom de ce qu’Israël a accompli en sept décennies, Israël mérite infiniment mieux que tout cela.

© Guy Millière pour Dreuz.info

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “La démocratie israélienne est-elle en danger de mort ?

    1. robert davis

      Je suis d’accord avec Guy Millière mais un peu moins enthousiaste concernant NetanyaMOU qui est certes un bon diplooomate mais la diplomatie actuellement n’est pas payante c’est même le contraire car si d’une part elle rallie si on peut dire des pays africains et autres de peu d’importance, l’amitié du Président Trump n’étant pas le fait du PM de l’autre elle lie les mains de l’Homme d’Etat que le PM n’est pas sans aucun avantage. Ne vaudrait-il pas mieux résoudre le conflit en expulsant les arabes jordaniens que serrer des mains qui d’ailleurs se f. de ces jordaniens?

    2. LeClairvoyant

      Il faudrait changer beaucoup de choses en Israël comme dans tous les pays, car Israël de 2020 ne ressemble en rien à celui en danger d’avant 1967. Mais Israël ne tira pas assez d’avantages en gagnant la guerre des 6 Jours. C’est en ce moment que le Mont du Temple et d’autres lieux saints juifs, auraient du être dégagés des faux palestiniens. Ceci étant, je pense que Bibi a encore des chances d’être le Premier Ministre., La gauche n’est qu’un panier de craves.

      Israël, ne doit être menacé, ni mit à la portée de sa destruction, par la haine des citoyens arabes israéliens.

    3. rico

      trés bonne analyse ..Les juifs d’Israél qui souhaitent tout, sauf la destruction de leur état si durement recrée, devraient arreter de se tirer des balles dans les pieds ..Israél est l’état des juifs ,et ce n’est pas l’objectif des arabes israéliens .,qui n’ont pas peur de le dire haut et fort ..

    4. yacotito

      Merci, M.Milliere pour votre amitié indéfectible envers Israel.
      Je n’arrive pas à comprendre comment des chefs d’état-major d’Isrel qui se sont battus pour sa survie peuvent pactiser avec l’ennemi. C’est incompréhensible. Ces hommes ont trahi Israel et leur électorat car ils lui avait assuré ne jamais se compromettre ainsi.
      Une quatrième élection est hélas nécessaire à défaut de trouver des députés qui changent de bord, ce qui est évidemment très délicat vis à vis de leurs électeurs.Une nouvelle élection rétablirait la droite dans une situation tenable, les israéliens ayant compris à qui ils avaient affaire avec bleu-blanc.

      Une solution pour Natanyahu sera de créer des ministères de gauche pour donner la possibilité à ces transfuges de soutenir son gouvernement sans pour autant trahir leurs électeurs.
      Je tire mon chapeau à Mme Abecassis de Gesher qui a su retirer son appui à Gantz sans pour autant trahir ses électeurs.

    5. gregory

      Une quatrième élection est hélas nécessaire ! Je suis d’accord avec cette option!
      Les électeurs savent à présent qui sont ces guignols de militaires islamo gauchistes! qui ont perdu les elections et qui font alliance contre nature avec les nazzuslamistes dit israéliens!
      Ces militaires sont formatés pour obéir aux ordres, diriger un pays
      n’est pas dans leurs gènes! Le pays à déjà suffisamment souffert de l’inconséquence des décisions prisent par des militaires parachutés à des postes stratégiques , par leur incapacité à anticiper et à se projeter dans l’avenir !
      Gouverner c’est prévoir!!!!
      S’associer avec les haineux de la mafia arabique et Libermann c’est déjà la preuve flagrante de leur inconséquence !

    6. LeClairvoyant

      Je partage les opinions qui pensent, que l’alliance de la droite ne trahira pas Israël il y va de la survie d’un pays qui a nécessité tant de sacrifices durant plus de 3000 ans, avant d’êtres fort e respecté par toutes les nations du monde. Les gauches ont souvent des alliés comme les mafias et le diable contres les nations..

    7. robert davis

      Fondamentalement je suis toujours d’accord avec Guy Millière dont j’apprécie l’amitié pour Israel et son intelligence et je suis naturellemen,t d’accord avec son affirmation que les communistes et les mus d’Israel veulent sa disparition et ne devraient pas avoir droit à une représentation à la Knesset. En fait en ce qui concerne les arabes pour leur grande majorité ils ne devraient même pas avoir le droit à rester en Israel, des droits qu’ils ont reçu de la gauche sans aucune compensation ni conditions ce qui est absurde. Ces arabes sont des jordaniens et doivent être expulsés en jordanie et c’est ce que je reproche au diploooomate NedtanyaMOU de ne pas avoir fait., Il n’a pas non plus laissé Ayelet alors ministre de la Justice blayer les juges gauchistes de la cour suprême qui utilisent leurs postes comme leur propriété privée. Le PM n’aurait pas été dans cette situation s’il avait laissé faire Ayelet au lieu de …l’expulser du gouvernement. Il n’a que ce qu’il mérite maintenant!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    69 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap