toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La communauté juive de Strasbourg gravement touchée par le Covid-19, « peut-être 50 %, peut-être 60 % ou 70 % » selon le rabbin Weil


La communauté juive de Strasbourg gravement touchée par le Covid-19, « peut-être 50 %, peut-être 60 % ou 70 % » selon le rabbin Weil

Selon le grand-rabbin de la ville, la communauté de 20 000 membres a été durement touchée par l’épidémie, ce qui a même conduit à certaines manifestations d’antisémitisme

L’une des plus grandes communautés juives de France, Strasbourg, a été durement touchée par la pandémie de Covid-19, a déclaré le grand-rabbin de la ville, ajoutant qu’il pense qu’une majorité des 20 000 membres de la communauté pourrait avoir été infectée.

Le rabbin Harold Abraham Weill a indiqué vendredi à la radio de l’armée qu’une personne juive était morte et qu’au moins 20 autres étaient dans un état grave, sous sédatifs et sous respirateur. Onze des treize rabbins de la ville sont tombés malades, et un se trouve dans un état grave.

Harold Abraham Weill a lui-même été diagnostiqué positif et a été malade pendant plus de deux semaines, mais se sent bien maintenant.

« Les choses sont graves en France », a-t-il déploré. « C’est exactement la même situation à Strasbourg. Ils n’acceptent plus [les gens] dans les hôpitaux, sauf s’il s’agit de quelqu’un dans un état grave ».

Il a ajouté : « J’ai parlé hier à un ami qui avait des symptômes beaucoup plus forts [que les miens], qui était dans un état vraiment dangereux il y a une semaine. Sa fièvre ne descendait pas, il toussait, il avait le souffle court. Quand il est venu à l’hôpital, on lui a dit de rentrer chez lui. Ils lui ont dit qu’ils n’avaient pas de place et demandé de ne revenir que s’il voyait que cela s’aggravait ».

M. Weill a admis que la propagation du virus à travers la communauté juive était « un phénomène vraiment effrayant. Combien de personnes ont été infectées ? Je crois que peut-être 50 %, peut-être 60 % ou 70 % ».

Il pense que la communauté avait mis trop de temps à reconnaître la gravité de la menace, et a notamment pointé du doigt les célébrations entourant la fête de Pourim le 9 mars.

« Nous avons publié des directives sérieuses avant Pourim. Nous avons senti que les choses changeaient et commençaient à être dangereuses, mais apparemment ce n’était pas suffisant », a-t-il rapporté.

M. Weill a indiqué que la communauté avait organisé des programmes d’apprentissage et de loisirs en ligne pour le public, qui fonctionnent tous les jours du matin au soir, ainsi que des prières communes en ligne. Beaucoup se sont portés volontaires pour appeler les personnes âgées isolées afin de savoir comment elles vont.

Le grand-rabbin a ajouté que la prévalence de la maladie dans la communauté avait conduit à certaines expressions d’antisémitisme, les Juifs étant accusés de propager la maladie.

L’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, qui a démissionné en février pour se présenter à la mairie de Paris sans succès, a également été accusée dans certains forums en ligne, a-t-il dénoncé.

Les gens ont affirmé qu’Agnès Buzyn, fille d’un survivant de la Shoah, « savait à l’avance, qu’elle n’avait pas fait le nécessaire, qu’elle voulait vendre le vaccin quand il arriverait… Ce sont des choses qui circulent sur Internet ».

Agnès Buzyn, le 15 mars 2020 à Paris. (Crédit : Julien DE ROSA / POOL / AFP)

Selon M. Weill, bien que ces problèmes soient graves, le gouvernement doit actuellement se concentrer avant tout sur la santé publique. « Nous serons bien sûr en contact avec le gouvernement [pour régler ce problème], mais pour l’instant, le plus important est de traiter les malades », a-t-il déclaré.

La France est l’un des pays les plus touchés par la crise du coronavirus, avec près de 33 000 cas et quelque 2 000 décès – la majorité dans l’est du pays.

Vendredi, le gouvernement a prolongé de deux semaines le confinement, le Premier ministre ayant mis en garde contre des « jours difficiles » à venir, suite à la multiplication des cas qui commence à mettre le système de santé français sous pression.

« Nous nous trouvons dans une crise qui va durer, dans une situation sanitaire qui ne va pas s’améliorer de sitôt », a ainsi prévenu Edouard Philippe. « La situation sera difficile dans les jours à venir ».

Le Premier ministre a annoncé que la période initiale de deux semaines de confinement de tous les Français, à l’exception des employés essentiels, durera désormais au moins jusqu’au 15 avril.

Un patient sous assistance respiratoire est escorté au CHU de Strasbourg par des membres du SAMU-SMUR portant des combinaisons de protection et des masques, à Strasbourg, le 16 mars 2020, pendant l’épidémie de Covid-19 qui frappe l’Europe. (Crédit : Patrick HERTZOG / AFP)

Après avoir débuté dans l’est du pays, l’épidémie se propage maintenant dans les Hauts-de-France, dans la région parisienne et dans d’autres régions avec « une poussée extrêmement forte qui met l’ensemble du système de santé, l’ensemble du système hospitalier, sous pression considérable », a fait état Edouard Philippe après une réunion ministérielle par vidéoconférence.

A partir de vendredi, la Tour Eiffel rendra un hommage quotidien avec un spectacle de lumière spécial épelant « Merci » à l’attention du personnel de santé français, et rappelant au reste de la population de « Restez chez vous ».

Source TOI

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “La communauté juive de Strasbourg gravement touchée par le Covid-19, « peut-être 50 %, peut-être 60 % ou 70 % » selon le rabbin Weil

    1. zanaroff

      il existe un traitement à la chloroquine. Qui le prescrit ? Pourquoi attend on que les gens meurent alors qu’il suffit de donner ce traitement qui guérit ?Faut il attendre d’être à l’article de la mort pour recevoir ce traitement ? Les citoyens dorment, comme toujours. Cette fois ci pour se laisser mener à l’abattoir. Dormez braves gens, l’heure vient ou il faudra compter les morts en pagaille. Juifs allez voir un médecin juif, qui lui, vous donnera le bon traitement. Un médecin juif au USA a donné la chloroquine a 500 patients, tous guéris. les marseillais ont de la chance. Dieu a bénit cette ville au travers de Mr Raoult et Nice aussi. Merci Mr Estrosi.

    2. Jean-Francois Morf

      Avec tous les mahométans malades qui crachent aux visages des juifs, c’est pas étonnant. Ne restez pas en France…

    3. robert davis

      La télé a pourtant suffisamment prévenu de rester confiné chez soi, moi je l’ai fait avant même qu’ils le disent car le développement était évident. Ceux qui malheuresement sont touchés peuvent voir un ou plusieurs médecins pour recevoir la chloroquine dés les premiers symptômes par sécurité même si dans la majorité des cas semble-t-il cela passe sans soins.

    4. Elie

      Il faut porter plainte contre le virus pour antisémitisme. En France c est sur qu il y a un billet à faire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *