toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Grèce : 92% des Grecs jugent qu’il y a trop de migrants dans leur pays, 80% veulent la fermeture de la frontière avec la Turquie (Vidéo)


Grèce : 92% des Grecs jugent qu’il y a trop de migrants dans leur pays, 80% veulent la fermeture de la frontière avec la Turquie (Vidéo)

90% des Grecs approuvent la gestion de la crise par le gouvernement dans #Evros; 81% sont d’accord avec le durcissement de la politique migratoire selon un sondage publié par Protothema. 92% des Grecs pensent que le nombre de migrants dans le pays est «trop élevé».

Migrants : quand des agriculteurs grecs veulent « protéger leurs frontières »

Des gaz lacrymogènes et des bombes fumigènes ont été employés, ce samedi, en certains endroits de la frontière séparant la Grèce de la Turquie où sont rassemblés des milliers de migrants qui espèrent gagner le territoire de l’Union européenne.

Les projectiles ont été tirés depuis le côté turc en direction des policiers grecs réunis le long de la frontière, près du poste frontière de Kastaniés.

Loading...

Une semaine après l’ouverture des vannes de l’immigration par la Turquie, des dizaines de milliers de réfugiés attendent aux portes de l’Europe. Et la Grèce cherche à repousser par tous les moyens cette vague d’arrivées.

“La Grèce reste en état d’alerte”, observe ce vendredi 6 mars le quotidien de droite I Kathimerini“Quelque 150000 personnes attendraient de gagner les îles grecques. Près de 2000 migrants ont réussi, une petite fille a été retrouvée noyée près de son embarcation de fortune. Mais ces derniers jours, il n’y a plus rien, ce qui inquiète les autorités”, ajoute le journal. Les vents marins ont en effet freiné les arrivées par les îles, où tentent déjà de survivre 40 000 réfugiés dans des conditions insalubres.

À Lesbos, les insulaires se disent à bout, alors que l’économie de leur île est en berne. “Des habitants de Lesbos s’en prennent ainsi aux ONG, et après avoir tenté d’empêcher une barque de migrants d’approcher du port de Thermi [nord de l’île], ils ont bloqué l’arrivée d’un bateau d’ONG”, relate To Ethnos, qui s’inquiète de l’escalade de violence parmi les habitants de cette île.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *