toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Enlevés, tués, abandonnés : la terrible histoire d’un couple de chrétiens en Turquie


Enlevés, tués, abandonnés : la terrible histoire d’un couple de chrétiens en Turquie

En janvier dernier, un couple âgé d’agriculteurs chrétiens est enlevé dans le sud-est de la Turquie. Deux mois plus tard, le corps sans vie de l’épouse est retrouvé à quelques mètres de la demeure familiale. 

Au cœur d’un village chrétien de la région à majorité kurde de Sirnak, dans le sud-est de la Turquie, vivent les Diril. Simoni, 65 ans et son mari Hurmuz, 70 ans, sont les parents de 11 enfants. La plupart du temps, le couple est occupé aux champs et à leurs bêtes. Seulement, le 11 janvier dernier, ils sont enlevés chez eux par des hommes en armes, raconte Le Monde. Deux mois plus tard, le 20 mars, le corps sans vie de Simoni est retrouvé à dix minutes à pied de la maison familiale par ses fils qui allaient faire paître leur troupeau. Pour l’heure aucune trace du père. Pour quelle raison le couple a-t-il été enlevé ? Qui pouvait en vouloir à deux agriculteurs âgés ? Dans l’indifférence générale, les 11 enfants de Simonie et Hurmuz veulent percer le mystère.

« Personne ne s’en est soucié »

Car au contraire, les autorités ne semblent pas réellement se soucier de cette affaire. A peine ouverte, l’enquête est classée confidentielle. Le champ où a été retrouvé Simoni était censé avoir été passé au peigne fin. Pourtant, vu son état, le cadavre était là depuis longtemps. Les enquêteurs sont simplement venus prendre des photos dans la maison, et puis plus rien. « Aucune véritable fouille n’a été faite, soi-disant à cause des conditions météorologiques. Des drones ont volé deux fois dans les airs, c’est tout. Nous avons constamment demandé de l’aide aux autorités mais aucune recherche n’a été faite, notre voix n’a pas été entendue. Personne ne s’en est soucié », déplore auprès du Monde le fils du couple, le père Remzi Diril, prêtre de l’Eglise chaldéenne catholique d’Istanbul. C’est lui qui, le premier, a constaté la disparition de ses parents. C’est un voisin effrayé qui lui explique qu’ils ont été enlevé par des hommes en armes. Au départ, seul Hurmuz devait être emmené, mais Simoni « a insisté, elle ne voulait pas quitter [son] père. Alors ils l’ont prise elle aussi ».

Une région marquée par la violence

Pour l’heure, seules les suppositions sont permises, et l’une d’elle persiste. Kovankaya, le village où habite la famille, se trouve au cœur d’une région usée par la violences des conflits entre les forces turques et les rebelles armés du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), rappelle Le Monde. Une guerre qui a fait plus de 40 000 morts depuis ses débuts en 1984. Récemment, l’armée turque a mené des opérations dans la zone et les rebelles ont rapidement soupçonné les villageois d’avoir livré des informations aux militaires. Est-ce pour cette raison que le couple a été enlevé ? Par vengeance ? « C’est une pure supposition. Elle a été formulée par certains mais nous n’avons aucune preuve de cela », confie Bedri, l’un des membres de la fratrie, au quotidien. « Ils ne se mêlaient pas de ça », insiste-t-il. Alors qu’aucune nouvelle d’Hurmuz n’a encore filtré, le père Remzi demande de la clémence à ses « ravisseurs » : « Quelle que soit [leur] identité, moi, mes frères et sœurs les supplions de ne pas lui faire de mal ».

Loading...

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Enlevés, tués, abandonnés : la terrible histoire d’un couple de chrétiens en Turquie

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *