toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Coronavirus: Le docteur Gérard Maudrux « vers un nouveau scandale de la chloroquine ? Qu’est-ce qu’on attend pour utiliser ce traitement ? »


Coronavirus: Le docteur Gérard Maudrux « vers un nouveau scandale de la chloroquine ? Qu’est-ce qu’on attend pour utiliser ce traitement ? »

Suite à la découverte de chercheurs Belges sur les effets in-vitro de la Chloroquine lors de l’épidémie de H5N1, n’ayant pu être vérifiée in-vivo à l’époque, et à la vingtaine d’essais prometteurs en Chine, Le Pr Raoult à Marseille crie partout qu’il faut l’utiliser, avec peu d’écoute. Ce traitement n’a pas été retenu par l’OMS dans les 20 protocoles.

Le Pr Raoult a donc décidé d’en faire son affaire, il y a 8 jours il décidait de traiter 24 patients. Il vient de publier ses premiers résultats. Après 6 jours, 75% des patients n’étaient plus porteurs du virus (contre 10% seulement dans une évolution naturelle), et sur les 25% restants, la charge est plus basse chez ceux qui ont eu un antibiotique associé.

Ce traitement est déjà utilisé dans les pays les plus touchés, comme la Chine, La Corée du sud, l’Iran, et d’autres. En France, on critique l’étude : manque de rigueur, pas de protocole, pas de groupe placébo témoin (merci pour eux),… Selon un spécialiste de santé publique, « En l’absence de données cliniques solides et publiques, on ne peut pas en déduire une preuve d’efficacité, ni des recommandations ». Mr Raoult, malgré son poste et sa notoriété serait un amateur et il nous faudrait suivre ceux qui savent faire, et qui nous donneront les résultats de leurs études officielles et bien respectueuses des protocoles après la fin de l’épidémie, sans oublier de sacrifier un groupe placebo.

Messieurs, il y a le feu, il faut bousculer les protocoles. A votre rythme, comme pour la pénurie de masques et de gels près de 8 semaines après le début de la maladie sur notre territoire, nous nous y mettrons quand il n’y aura plus de Chloroquine disponible sur le marché mondial. Déjà l’Angleterre vient d’en interdire l’exportation.

Loading...

Vous n’avez pas besoin de tester le médicament, il a été utilisé depuis 70 ans par des centaines de millions d’individus. Même si Mr Raoult est trop optimiste, même si les résultats seront la moitié, le quart de ce qu’il annonce, c’est toujours cela de gagné, car vous n’avez rien d’autre à proposer. Il y aurait 8 000 patients porteurs à ce jour, donnez de la Chloroquine hors AMM à tous, et dans 6 jours, pas dans 4 mois, vous saurez s’il faut continuer ou non, même sans protocole. Certes on ne sait pas si Mr Raoult n’a guéri que ceux qui auraient guéri tout seul, mais on peut, il faut le savoir, et vite.

L’opportunité est fantastique, sans risque, sans coût (4,17€ la boîte de Plaquenil). Qu’est-ce qu’on attend ? Pourquoi on attend un miracle tout en nous disant qu’il y a le feu ? Un peu de bon sens s’il vous plaît, et dans 6 jours on saura si on est passé à côté d’une chance ou non. Cela en vaut la peine, et ce sera aussi plus rapide d’en voir les effets et de les quantifier que ceux du confinement.

Dr Gérard Maudrux

Chirurgien urologue

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Coronavirus: Le docteur Gérard Maudrux « vers un nouveau scandale de la chloroquine ? Qu’est-ce qu’on attend pour utiliser ce traitement ? »

    1. andre

      Le principe de precaution doit etre mis en balance avec la situation d’urgence. C’est aux medecins et biologistes (disons, a un groupe de specialistes reconnus) de prendre la decision, non a des politiciens: il ne faut pas obscurcir la question par des a-cotes economiques, voire de carriere personnelle.

    2. robert davis

      Incroyable ces français: « pas de protocole, pas de pots de colle, pas de souliers vernis, pas de chapeau pointu » alors…qu’ils crèvent c’est moins grave que de travailler sans chapeau pointu!!! Il semble que même les iraniens ces arriérés de la lune sont plus intelligents que les politicards français car ils utilisent la chloroquine même sans chapeaux pointus…

    3. Jean-Francois Morf

      L’ancien médicament fiable contre le paludisme, la chloroquine, la nouvelle version de l’hydroxychloroquine, a donné de très bons résultats.
      Trois études, une en Australie, une en Chine et maintenant une en France, ont montré que la combinaison de la chloroquine et de l’azithromycine, le vieux Z-Pac que nous prenons pour les bronchites, a eu un taux de réussite de 100%.
      Il a éliminé le virus, dans certains cas en trois jours, ce cocktail, chez chacun des patients de cette étude a éliminé le virus … C’est très prometteur, 100% du virus a disparu en six jours !

    4. LeClairvoyant

      Donald Trump qui est sûrement conseillé pour des experts autorise la chloroquine, je ne vois pas pour quelle raison devant la catastrophe de contamination et des décès n’est pas utilisée plus massivement car quand sera autorisée on aura un stock proche du zéro.

    5. robert davis

      Bien sûr qu’il faut utiliser massivement l’hydroxychloroquine + l’azytromycine sans chercher des pretextes ou des histoires à dormir debout pour ne pas les prescrire. De toutes manières les patients arrivent par leurs propres moyens et 2h. après ils se retrouvent en réanimation sinon dans des cercueils alors où est le risque de l’administrer avec ou sans chapeau pointu? leurs pritocoles tuent plus que le virus!

    6. magalie lamoutin

      Entendre dire un spécialiste qu’il va tester de nouveaux médicaments et qu’il aura un résultat dans deux mois avec autorisations, rapports, contrôle des pairs, etc… montre bien qu’il n’a rien compris à la situation, dans deux mois le nombre de malades sera multiplié par un facteur de un million, c’est fin de partie avec des millions de morts. Ils veulent faire des tests de contrôle comparatif avec placebo, de dangereux sadiques psychopathes, on sait que ce virus est mortel, il n’est pas nécessaire de vérifier en détail sa léthalité, ils trouvent qu’il n’y a pas assez de morts? Heureusement que ce ne sont pas les toubibs qui testent les gilets pare balles avec leur la méthodologie pipo avec placebo.

    7. robert davis

      Tout cela est cousu de fil blanc personne n’est assez bête pour croire à leurs histoires de protocole que je compare à des chapeaux pointus. la vérité c’est que l’industrie pharmaceutique trés riche et puissante se démène pour inerdire l’hydroxychloroquine qu ne leur rapporte rien car c’est un produit trés bon marché et à brevet échu que n’importe qui peut produire. Micron les écoute car pour lui l’argent c’est…tout!

    8. robert davis

      Une boite d’hydroxychloroquine en générique peut coûter quelques centimes alors que une molécule prétendûmment inventée par l’industrie pharma par un ou des chercheurs payés de toutes manières à ne rien faire du matin au soir et par conséquent ne coûtant rien du tout contrairement à ce que dit l’industrie qui comptabilise les salaires payés de toutes manières, les immeubles, le yacht de l’industriel etc etc. multiplié par 100 ou par 1000 et on arrive à un prix de vente de…E 1000 la boite de perlimpinpin…c’est autre chose que la chloroquine!

    9. melanie lemoutin

      Dans l’étude de l’IHU de Marseille COVID-IHU-2-1.pdf du 27Mars portant sur 80 patients, on a les résultats suivants page25:
      https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/03/COVID-IHU-2-1.pdf
      Treatment and outcome
      Discharged 81.2% Oxygen therapy 15.0% Transfer to ICU 3.8% Death 1.2%

      Pas d’information sur le sort de ceux qui ont eu de l’oxygène et de ceux qui ont été sous respirateur dans l’ICU.
      Les décès sont comptés dans les discharged, ce qui donne 80% pour les cas guéris.

      Quel est le gain de l’hydroxychloroquine par rapport à l’évolution naturelle du coronavirus laissé sans aucun traitement?

      Si la chloroquine était vraiment efficace on devrait avoir un résultat similaire à celui ci:
      Discharged 99% Oxygen therapy 1% Transfer to ICU 0% Death 0%

      On en est très loin. On est pas sorti des oursins.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *