toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Coronavirus : contrairement aux affirmations de Sibeth Ndiaye, les « quartiers populaires » en difficulté pour faire appliquer le confinement


Coronavirus : contrairement aux affirmations de Sibeth Ndiaye, les « quartiers populaires » en difficulté pour faire appliquer le confinement

Logements surpeuplés, éducateurs sociaux confinés, délinquance… Depuis dix jours, les mesures de confinement sont plus difficiles à faire appliquer dans certains quartiers, notamment en région parisienne.

« Je ne veux pas qu’on commence à dire que, parce que ce sont des banlieues, (…) les gens ne respectent pas les règles« , s’est agacée vendredi la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. Dans les faits pourtant, les mesures de confinement liées au coronavirus sont plus faciles à faire respecter dans certains quartiers que d’autres. Logements surpeuplés, éducateurs sociaux confinés ou délinquance ne favorisent pas l’application en banlieue des restrictions mises en place depuis dix jours pour lutter contre la propagation du virus.

« Les gens ici font attention, comme tout le monde ils ont peur« , assurent à l’Agence France Presse Mohamed et Abdel, tous les deux 40 ans et ouvriers dans le bâtiment au Val-Fourré. Mais “quand vous avez trois ou quatre ados à la maison, c’est dur de les obliger à rester enfermés toute la journée« , observe Mohamed. […]

« Ils vivent tout le temps dehors, alors chez eux ils doivent trouver le temps long et la nuit est un défouloir. » Face à ces jeunes, les forces de l’ordre ont bien du mal à faire appliquer les limitations de déplacements et de rassemblements. […] Le confinement est aussi source de tensions car il met à mal le trafic de stupéfiants, estime le président du club de foot d’Aulnay. […]

BFMTV

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Coronavirus : contrairement aux affirmations de Sibeth Ndiaye, les « quartiers populaires » en difficulté pour faire appliquer le confinement

    1. Victoire de Tourtour

      Logements surpeuplés ? Ils ont fait des tas de gosses, ils ont touché « l’argent braguette », et maintenant ils ne sont pas contents parce qu’ils ont leurs gosses mal élevés, voire pas élevés du tout, sur les bras.Qu’ils retournent dans leur pays d’origine !
      Et sibeth également: qu’elle aille faire profiter son pays d’origine de ses lumières, de sa compétence, de la qualité de ses discours: c’est dommage, quand même, de ne pas faire profiter son pays d’origine de tant de talents !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *