toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Coronavirus: comment fabriquer ses propres masques chirurgicaux, selon le CHU de Grenoble (Tutoriel vidéo)


Coronavirus: comment fabriquer ses propres masques chirurgicaux, selon le CHU de Grenoble (Tutoriel vidéo)

Pour faire face au Coronavirus et à la pénurie de masques chirurgicaux, le centre hospitalier de Grenoble invite son personnel soignant à fabriquer soi- même des masques en tissu. Voici comment faire. ( Remise à jour)

Les autorités sanitaires ont bien tenté de nous expliquer qu’il ne fallait pas porter de masque si l’on était pas atteint par le virus. Qu’un masque ne protégeait pas des projections des autres.

Nous savons aujourd’hui et on s’en doutait bien, que cette explication voulait masquer une pénurie de masques et que ces derniers devaient aller en priorité au personnel soignant et aux malades. Ce que l’on peut comprendre. Il n’en demeure pas moins qu’un masque de bonne qualité peut nous protéger du virus ( en plus du lavage de main, évidemment) . Sinon, pourquoi le personnel soignant en porterait -il?

Face donc à cette  pénurie de masques de soins, le CHU Grenoble Alpes invitait ses soignants à fabriquer leurs propres masques. Voici comment faire.

Le document est accompagné d’un patron. Il a été ajouté dans les livres de procédures.

Deux pièces de molleton

Ce document détaille le matériel nécessaire à la fabrication d’un masque en tissu: chutes de coton pour l’extérieur et la doublure, molleton fin ou polaire fine, et élastique souple. Les masques sont alors composés de deux pièces de molleton insérées dans deux doublures et deux morceaux de tissus extérieurs, l’ensemble étant tenu par un élastique.

Il est encore précisé que chaque masque doit être lavé quotidiennement.

Le tutoriel

«Je vais essayer d’en faire même, si ce n’est pas le top, témoigne une infirmière dans le Dauphiné Libéré. Cela montre aussi que les hôpitaux n’ont pas assez de matériel». Et le journal de préciser encore que des infirmières de maisons de retraites de villes iséroises ont, elles aussi,  décidé de se lancer dans la fabrication de masques en tissu.

Apprendre à fabriquer des masques

Différents tutoriels sont disponibles sur internet, et en particulier sur YouTube, pour apprendre à fabriquer des masques de protection. Celui-ci, par exemple, vous explique le montage du masque, sachant qu’il ne prend pas en compte l’insertion du molleton (indispensable d’après le document du CHUGA) :

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Coronavirus: comment fabriquer ses propres masques chirurgicaux, selon le CHU de Grenoble (Tutoriel vidéo)

    1. lyseloriau

      ils disent de laver à 30 degrés alors que j’ai lu qu’il faut au moins 60 degrés pour tuer le coronavirus

    2. Nadine56

      Et j’ajoute, que ce serait bien de les fabriquer dans des tissus blancs, type lin ou coton (vieux draps ou torchons épais d’autrefois) pour pouvoir les laver à l’eau de javel, et bien plus sains que les matériaux synthétiques.
      Plus important l’hygiène que le côté « seyant ».
      sinon, pour jeter ensuite : plusieurs épaisseurs de mouchoirs jetables cousus en plis ensemble (y compris les plis)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    94 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap