toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Coronavirus: Cela fait 2 mois que nous alertons sur la gravité de l’épidémie, cela fait 2 mois que la macronie ment et prend les mauvaises décisions… avec l’aide des TV d’infos !


Coronavirus: Cela fait 2 mois que nous alertons sur la gravité de l’épidémie, cela fait 2 mois que la macronie ment et prend les mauvaises décisions… avec l’aide des TV d’infos !

Triste constat que celui d’avoir raison avant tout le monde dans de telles circonstances. En effet, depuis de le début de l’épidémie en Chine et au vu de la gravité de ce qui se passait là-bas, nous alertions nos lecteurs sur le degré de gravité de ce qui serait surement une pandémie mondiale. Nous avons publié depuis fin janvier de nombreux articles alarmistes sur la gravité du coronavirus. Pendant ce temps, Macron et sa clique n’ont cessé de minimiser l’épidémie, appuyés par les chaines d’information et leurs pseudos experts.

Il ne fallait pas être grand clerc pour comprendre que, la Chine ne passant pas pour très économe de la vie de ses citoyens, le confinement de l’une de ses villes de plusieurs millions d’habitants par les autorités communistes témoignait de facto en faveur de la gravité de cette crise du coronavirus.

Sur les plateaux TV, il y eut quantité de prétendus « sachants », « experts » en tout genre, pour gloser : c’était une gripette, elle ferait moins de morts qu’une vraie grippe, la véritable épidémie, c’était la peur des gens – et les intellectuels et les journalistes du régime macronien en profitaient pour stigmatiser ce fameux peuple débile et encenser la sagacité des élites…

Il s’agissait de montrer aux abrutis de souverainistes la grandeur de l’idéologie maastrichienne : plus de frontières, libre circulation des hommes, donc des virus ! Les chinois étaient contaminés mais ils n’étaient pas contaminants : nous étions immunisés par la beauté du vaccin de Maastricht ! Pendant qu’ils fermaient leurs frontières, nous ouvrions les nôtres plus grand encore -si tant est que cela puisse être encore possible… Nous nous offrions au virus.

Le grand homme qui se prenait pour de Gaulle et Gide « en même temps » nous a délivré la solutions jupitérienne : il fallait se laver les mains, éviter la bise et éternuer dans son coude !

Pas de fermeture de frontières avec l’Italie, par d’interdiction des cols en provenance de Chine, pas de quarantaine des 2 points d’infections appelés « cluster » ça fait plus chic et scientifique !

La Chine montré du doigt par tous les médias pour ses mesures radicales, qui ont le voit aujourd’hui, ont été efficaces. L’Italie moquée par ces pseudos « sachants » de BFMTV et autres. Israël qui très vite a interdit les vols en provenance des foyers d’infection également montré du doigt…

Puisqu’on vous dit que « le virus n’a pas de frontière ! », certes mais il lui faut un hôte humain pour les traverser !

L’élément de langage maastrichtien fut : le virus ignore les frontières -comme Macron et les siens qui les ignorent tout autant… La plume du chef de l’État lui a même fourbi la formule adéquate : « Le virus n’a pas de passeport ».

Tous les pays qui, comme Taïwan ou Israël (dont on n’a pas parlé, un pays qui, lui, a le sens de son peuple), ont décidé la fermeture des frontières, sont passés pour des populistes, des souverainistes, des illibéraux, des passéistes qui n’avaient rien compris à la grandeur nihiliste du progressisme.

Gilles William Goldnadel fait le même constat :

Lorsqu’au début de la crise en Chine, diverses voix, d’Éric Ciotti à Marine Le Pen en passant par Nicolas Dupont- Aignan se sont fait entendre pour réclamer des mesures prophylactiques passant par la mise en place de mesures de blocage ou de contrôle renforcé aux frontières aériennes et terrestres nationales, immédiatement, la pensée convenue s’est mise à rire jaune ou à rugir rouge.

Les rugissants taxaient ces propositions d’opportunistes voire de populistes.

Les rieurs ressortaient de la naphtaline caustique le nuage de Tchernobyl.

C’est une grande spécialité de l’idéologie médiatique gauchisante de reprocher à l’adversaire d’instrumentaliser cyniquement un problème ou de «jouer sur les peurs fantasmées».

La macronie et sa clique de médias n’ont cessé de minimiser la dangerosité de la crise : on est passé d’une petite grippette, à éternuer dans son coude et aux gestes barrières, de la fermeture des cafés et restaurants tout en laissant les gens aller voter.

Jusqu’à aujourd’hui où, enfin, les bonnes mesures sont mises en place avec 2 mois de retard et des milliers de morts possibles dans les prochaines semaines…

L’histoire et les Français jugeront surement un jour cette arrogance de Macron, de sa clique et des journalistes complices.

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    207 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap