toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Confinement : Des faux gendarmes organisent des contrôles et réclament 135 € aux automobilistes


Confinement : Des faux gendarmes organisent des contrôles et réclament 135 € aux automobilistes

Des escrocs ont cette capacité à s’adapter à toutes les situations, peu importe la gravité du contexte, pour parvenir à leurs fins.

C’est notamment le cas de deux individus qui n’ont pas hésité à mettre à profit les mesures gouvernementales liées à la pandémie de coronavirus, pour soutirer de l’argent aux automobilistes. Ce lundi après-midi à Tarnas (Landes), deux hommes munis d’un brassard orange marqué « Gendarmerie » ont procédé à des contrôles.

Invitée à les suivre au distributeur de billets, la victime s’enfuit

Le duo en civil prétextait un non-respect des règles de confinement pour réclamer 135 euros en espèces à des automobilistes. Le colonel Laurent Langelier de la gendarmerie des Landes a expliqué que ses services ont été alertés par un conducteur, auquel les deux hommes ont intimé l’ordre de leur verser le montant d’une pseudo-amende de 135 euros.

C’est lorsqu’il a été invité à les suivre au distributeur automatique de billets que l’automobiliste a flairé le piège et a pris la fuite, indique l’officier à France Bleu.

Loading...

Les gendarmes appellent à la vigilance

Dans un message publié sur leur page Facebook, les gendarmes des Landes rappellent quelques détails à vérifier pour ne pas être victime de tels malfrats.

Les gendarmes en civil qui procèdent aux contrôles « doivent être porteurs d’un brassard gendarmerie de couleur grise ou blanche, avec une bande tricolore » et « ils doivent être en mesure, sur votre demande, de vous présenter leur carte professionnelle (de matière plastique, de la taille d’une carte bancaire, présentant un bandeau tricolore, la photo du militaire, comportant une puce électronique) », précisent les forces de l’ordre.

Le paiement des amendes en espèces réservé aux étrangers

Il est peu probable d’être confronté à un contrôle du confinement mené par des gendarmes en civils, précise le colonel, à la différence des services de police. Il est aussi à noter que le brassard de Gendarmerie n’est pas de couleur orange.

Enfin, le règlement d’une amende en espèces est une procédure rare et habituellement réservée aux automobilistes de nationalité étrangère. En cas de confrontation avec de faux policiers ou de faux gendarmes, il convient d’alerter les forces de l’ordre en appelant le 17.

Actu17

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Confinement : Des faux gendarmes organisent des contrôles et réclament 135 € aux automobilistes

    1. Raggio

      ces hyènes puantes doivent être abattues sans procès et sans perte de temps
      il y en a marre que ces gens soient protégés par notre justice, par nos dirigeants….

      STOP A CES RACAILLES…….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *