toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Confinement à Saint-Denis : les forces de l’ordre s’avouent dépassées. Dans les « quartiers » le confinement n’est pas respecté


Confinement à Saint-Denis : les forces de l’ordre s’avouent dépassées. Dans les « quartiers » le confinement n’est pas respecté

Au nord de Paris, le centre-ville « populaire » de Saint-Denis ne vit toujours pas à l’heure du confinement strict réclamé par Emmanuel Macron. Comment y parvenir ? Les forces de l’ordre s’avouent dépassées.

Les deux vigiles qui gardent l’entrée du principal bureau de poste de Saint-Denis sont découragés. Costaud, Pierre tente d’imposer un mètre de distance entre les clients. Impossible. La queue traverse la rue. Des grappes d’hommes discutent. La rue de la République, artère principale du centre de Saint-Denis, affiche pourtant une litanie de devantures fermées. La place de la Mairie, qui est aussi celle de la Basilique des rois de France, est en revanche quasi déserte. Mais à la hauteur de la Poste, rien ne va plus. […]

« Certains disent même que ce virus, c’est une fable de Blancs pour les obliger à déserter la rue», s’énerve le vigile d’une pharmacie. […] Ici, au pied du centre commercial Basilique, un groupe d’adolescents noirs, certains portant un masque et d’autres non, prend son temps pour discuter malgré les remontrances d’une mère de famille voilée, pressée de rentrer chez elle avec sa fille dans la poussette. […]

Loading...

Un tramway arrive tout juste. Il débarque ses passagers, nettement plus nombreux qu’à Paris où bus et métros circulent à vide. Le port des masques, dans le wagon, est assez généralisé. A l’évidence, du matériel chirurgical. D’où viennent-ils ? […]

Le Temps

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Confinement à Saint-Denis : les forces de l’ordre s’avouent dépassées. Dans les « quartiers » le confinement n’est pas respecté

    1. Demory

      Vous revez d’une bande de Gazza bis, en decrivant Saint Denis. Allez sur la cote d’azur, et vous constayerez les memes derives, et je ne parle pas de Marseille… mais de Bandol, Sanary… il n’y a pas que les  » noirs » et les  » maghrebins » qui ne espectent pas un minimum de discipline.

    2. Slam

      Lorsqu’ils seront malades ils ne pourront même pas se soigner à la pisse de chameau qui est Un animal plutôt rare à Saint Denis. Alors laissons-les s’aimer.

    3. Aie aie aie

      Pour un maghrebin et un noir on peut aisément supposer qu’ils ne comprennent pas facilement la situation sanitaire, quitter l’école a 11 ou 12 ans sans savoir ni lire ni écrire pour faire le guetteur ne les aide pas.

    4. Rosa SAHSAN

      Contrairement à Lyon où les flics verbalisent les SDF
      Là personne ne la ramène devant ces racailles. Alors monsieur le Préfet vous allez faire quoi pour les obliger à rester confiner.
      Oserez vous envoyer l’armée pour leur faire comprendre qu’en France il y a des lois.
      ROSA

    5. Jean Aimar

      Cela me rappelle les « socialement proches » décris par Soljenitsyne dans l’archipel du goulag.
      En clair : « les racailles d’en haut et les racailles d’en bas » … sont de la même essence, ils tapent sur le peuple mais s’entendent entre eux.

    6. Marianne

      Mais laissez les tranquilles !!
      C’est leur droit de vouloir mourir. Mais vite, svp, çà fera de la place.

    7. Ange

      Je ne comprend pas pourquoi ils restent pas chez eux si ils vont pas faire des courses ou bien aller aux travail etc. Ils pensent même pas à leurs parents leurs frères et sœurs et aussi ceux qu’ils sont mariés ne pensent pas à leurs femmes ou leurs maris ou bien leurs enfants etc. Après pour moi je me demande si ils mes aimes bien leurs familles. Je dis non!! Donc si vous croyez que les hôpitaux vont s’amuser à vous soigner moi je l’aurai pas fait car vous respecté rien. Vous voulez passer à la télé et foutre la honte à vos parents et dire que certains critique la France n’oublier pas c’est grâce à eux vous touchez les RSA et chômage etc. Je dis bon courage uniquement à vos familles mais pas vous 🤬🤬🤬

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *