toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Comme tous les virus, le coronavirus mute et s’adapte aux ethnies, « lorsqu’il arrive dans un nouveau pays, il s’adapte aux mœurs en vigueur »


Comme tous les virus, le coronavirus mute et s’adapte aux ethnies, « lorsqu’il arrive dans un nouveau pays, il s’adapte aux mœurs en vigueur »

Que le coronavirus SARS-Cov2, responsable de la maladie Covid-19, mute n’a rien d’étonnant. L’important est l’ampleur de ses mutations. Explications.

Mutation. Un mot qui fait peur et enflamme les imaginations. Popularisés par les X-Men, cette équipe de super-héros de l’écurie Marvel, les vrais mutants n’ont pourtant rien à voir avec leurs homologues de fiction. Mais qu’entend-on exactement par mutation ? Tous les organismes vivants portent leur patrimoine génétique sur une longue chaine moléculaire nommée ADN. Dans le cas de certains microbes, comme le coronavirus SARS-Cov2 qui défraie l’actualité, l’information peut d’ailleurs être contenue sur une autre chaîne analogue nommée ARN. Lorsqu’ils se reproduisent, que ce soit par reproduction sexuée (2 parents) ou parthénogénétique (un seul parent, comme chez certains insectes, reptiles, poissons, microbes ou végétaux), les individus transmettent ce patrimoine génétique.

Lorsque sont produits les gamètes, les cellules sexuelles qui vont transmettre à la génération suivante cet héritage génétique, ce dernier va être copié, et copié, et copié encore des milliers de fois. Or, on parle d’ouvrages génétiques comportant plusieurs centaines de millions de caractères (ou nucléotides, le génome humain en comporte par exemple 3,3 milliards. Le record est détenu par une amibe microscopique Amoeba dubia qui en dénombre deux fois plus…). Il se trouve que la nature n’est pas totalement parfaite : devant l’ampleur colossale de la tâche, quelques erreurs de copie vont être commises. Elles sont très rares. On parle d’une erreur par million, voire milliard, de lettres. Mais quoi qu’il en soit, ces copies sont considérées comme des versions mutées de l’original.

Le virus s’adapte à des hôtes légèrement différents les uns des autres

L’une des particularités de ce nouveau virus est qu’il semble avoir une bonne affinité pour les cellules humaines. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un individu peut en être porteur sans développer pour autant de symptômes alarmants et que le virus peut demeurer indétecté et passer inaperçu durant plusieurs jours. Lorsque le virus débarque dans une nouvelle région du monde peuplée par des humains aux caractéristiques physiologiques et immunitaires légèrement différentes de celles d’où il vient, des mutations légères s’opèrent afin de s’adapter à ces nouveaux hôtes. Bien évidemment, rien de conscient dans ce processus. Quand un pathogène envahit un organisme, il s’y multiplie en plusieurs exemplaires, légèrement différents en raison des petites erreurs qu’occasionnera la copie du matériel génétique. Selon la théorie darwinienne de l’évolution, ne survivront et ne se dissémineront que les avatars les plus aptes et les mieux adaptés. Rien d’étonnant donc à ce que, comme on l’a lu de la part de chercheurs italiens, comparée au coronavirus venu de Chine, « la version italienne est certainement le résultat d’une mutation, d’autant que ce virus se modifie de personne à personne ». Ceci ne dit rien d’autre que : le virus s’est adapté à des hôtes légèrement différents les uns des autres, à des populations différentes dans divers pays.

Loading...

Un élément important : l’ampleur de la mutation

Mais, dans le cadre de la mise au point d’un traitement et notamment d’un vaccin contre cette menace virale, l’important n’est pas que ce virus mute – ils le font tous – mais l’ampleur de cette mutation. Pour verser dans l’analogie humaine, un virus change constamment de tee-shirt. D’autant plus, lorsqu’il arrive dans un nouveau pays. Rien d’étonnant à cela, il s’adapte aux mœurs en vigueur. Ce sont des mutations mineures qui n’empêchent pas l’identification du virus par des tests médicaux ou un futur vaccin. En revanche, qu’il puisse changer de visage, d’identité, et donc qu’il devienne invisible aux traitements, réclame beaucoup plus de mutations. Cela ne peut se faire en une fois car cela demande des changements de grande ampleur, de plusieurs centaines ou milliers de lettres.

Sciences et Avenir

Coronavirus: Des chercheurs israéliens confirment « un vaccin sera prêt d’ici quelques semaines »

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Comme tous les virus, le coronavirus mute et s’adapte aux ethnies, « lorsqu’il arrive dans un nouveau pays, il s’adapte aux mœurs en vigueur »

    1. rahel

      sympa, il s adapte mieux qu un migrant, sinon quand parle du corona, on parle plus de l islam, du 49,3 , merci la mondialisation !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *