toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Villeneuve-Saint-Georges : trois femmes congolaises poignardent leur copine dans le RER et se filment en direct


Villeneuve-Saint-Georges : trois femmes congolaises poignardent leur copine dans le RER et se filment en direct

Un règlement de comptes via les réseaux sociaux a dégénéré en tentative d’assassinat fin janvier à la gare RER de Villeneuve-Saint-Georges. Trois femmes viennent d’être mises en examen et écrouées.

Tout a été filmé et diffusé sur les réseaux sociaux. L’embrouille du début, la cible qui s’effondre après le guet-apens, les agresseurs qui chantent leur victoire et paradent avec les effets de leur victime… Un mauvais scénario à peine croyable. Mais tout était vrai. Après l’agression sanglante d’une mère de famille dans le RER à Villeneuve-Saint-Georges il y a deux semaines, trois femmes viennent d’être placées en détention provisoire pour tentative d’assassinat, a-t-on appris de sources concordantes.

Elle pousse un cri de détresse, descend de la rame et finit par s’effondrer sur le quai de la gare. Alors que des voyageurs lui viennent en aide avant l’arrivée des secours, un peu plus loin, d’autres témoins filment tout et commentent la scène sur les réseaux sociaux. Ce vendredi 31 janvier, Mijosé vient de prendre plusieurs coups à l’arme blanche. Des plaies importantes notamment dans des zones létales. Un médecin lui prescrira dix jours d’ITT (interruption totale de travail).

«Le principe, c’est de se filmer en train de s’embrouiller avec quelqu’un et de mettre ça en ligne»

Cela faisait plusieurs semaines apparemment que cette femme se répandait sur les réseaux sociaux. « Elle faisait des directs, soupire une mère de famille congolaise. Le principe, c’est de se filmer en train de s’embrouiller avec quelqu’un et de mettre ça en ligne. C’est la grande mode au Congo. J’ai surpris ma nièce il n’y a pas longtemps et je lui ai remonté les bretelles. »

Loading...

Là, semble-t-il, la victime, connue par ailleurs au Congo pour ses vidéos sur les tenues vestimentaires, se serait disputée au départ avec ses amies pour une histoire de petit-déjeuner que son enfant ne prendrait pas chez elle. Un motif dérisoire qui aurait peu à peu dégénéré avec des accusations bien plus graves. La victime se disait notamment prête à témoigner dans un procès contre l’une de ses copines. D’où cette agression dans le RER à Villeneuve-Saint-Georges.

Après l’attaque, un appel à aller «couper les tuyaux» à l’hôpital

Les enquêteurs de la Brigade des réseaux franciliens sont persuadés que ses copines lui auraient ensuite tendu un guet-apens sanglant. « On va te tuer », auraient dit les agresseuses à leur victime, selon elle. Juste après les faits, l’une des femmes aurait quitté la gare avec la valise de Mijosé.

Autre élément à charge : des vidéos ont été mises en ligne après l’attaque. Sur l’une d’elle, un des membres de l’expédition paraderait avec les biens dérobés à la victime. Selon la même source judiciaire, une des femmes encouragerait le public à se rendre à l’hôpital pour « couper les tuyaux » de la victime pour qu’elle meure.

Mises en examen la semaine dernière, les trois femmes ont reconnu leur présence à la gare RER de Villeneuve-Saint-Georges mais elles nient les coups qui ont été portés. Mais encore une fois, sur les réseaux sociaux, l’une des agresseuses s’était vanté d’avoir «découpé» Mijosé.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Villeneuve-Saint-Georges : trois femmes congolaises poignardent leur copine dans le RER et se filment en direct

    1. Yannouch

      Les femmes africaines adorent en général tellement les embrouilles, médirent les unes de autres, et exprimer leurs a-priori racistes contre les « blancs », qu’elles ne peuvent morbidement s’en passer. Comportement incompatible avec notre civilisation occidentale.

    2. Jacques B.

      C’est l’enrichissement du multiculturalisme, ce sont des chances pour la France !

      Le pire, c’est qu’il y a plein de gens pour le croire. Ce pays est foutu.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *