toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour le CCIF, le discours de Macron sur le séparatisme islamiste nourrit le fantasme du « grand remplacement » et fait écho aux thèses de Zemmour


Pour le CCIF, le discours de Macron sur le séparatisme islamiste nourrit le fantasme du « grand remplacement » et fait écho aux thèses de Zemmour

Le CCIF estime que le discours de Macron sur le séparatisme islamiste nourrit le fantasme du « grand remplacement » et fait écho aux thèses de Zemmour :

Quelques mois après le discours guerrier sur « l’hydre islamiste » qu’il a prononcé au lendemain de l’attaque à la Préfecture de Paris, le Président Emmanuel Macron propose de livrer un plan d’action contre un ennemi à qui il a désormais trouvé un nouveau nom : le séparatisme.

[…] Dans cette « histoire de mots », il devient impossible de parvenir à un débat serein, sérieux et profond. Le mot « séparatisme » intervient dans ce flou, et ne fait pas grand chose pour le clarifier. Mais il a le mérite de faire résonance avec une idée qui, en réalité, a déjà fait son chemin depuis plusieurs années dans les théories de la droite extrême : l’idée qu’il existerait des « territoires perdus de la République », voire des « territoires conquis », des territoires qui voudraient se séparer de la Nation. Cette idée, en plus de nourrir le fantasme du « grand remplacement », définit à nouveau la France comme une zone de guerre (la notion de « territoire » renvoie aux notions de conquête et de colonisation) qu’il faudrait désormais, dans ce plan que veut proposer Macron, reconquérir.

La notion de « séparatisme », replacée dans son contexte guerrier, résonne donc assez fortement avec le discours d’Eric Zemmour à la Convention de la Droite, lorsqu’il a établi un lien, dans un ton qui n’a rien à envier aux discours fascistes, entre la présence musulmane en France et… la colonisation, par les Européens, des Amérindiens. Ce lien avait déjà été établi par le groupuscule identitaire extrémiste « Volontaires pour la France », qui exhorte les « français de souche » à se réveiller s’ils ne veulent pas finir exterminés comme les Amérindiens.

Loading...

Évidemment, cette comparaison est d’autant plus ridicule que si elle devait être faite, ce serait plutôt les populations indigènes musulmanes qu’il faudrait rapprocher des Amérindiens. […]

Le Collectif Contre l’Islamophobie en France  – CCIF

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Pour le CCIF, le discours de Macron sur le séparatisme islamiste nourrit le fantasme du « grand remplacement » et fait écho aux thèses de Zemmour

    1. robert davis

      Séparatisme n’est qu’un mot, un de plus parmi les discours, les débats et autres blabla de micron: d’un côté il parle pour ne jamais rien dire de concret et de l’autre l soutient à mort l’islamisation de la France. Ily a aussi un mot pour cela, cela s’appelle HYPOCRISIE. C’est aussi de la lâcheté, du nombrilisme, de l’agenda-isme, du n’importe quoi, tout sauf ce dont la France a besoin: d’un Charles Martel que micron ne sera jamais car ce n’est pas dans son adn d’opportuniste infantile et idéologue de gauche comme tout le monde en France: comment faire un guerrier d’un petit homme « qui n’a jamais insulté personne »?…. et fier de cela!!!l’avenir de la France est très sombre avec un micron!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *