toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Moselle : Un militaire islamiste de 19 ans attaque un gendarme avec un couteau, il se revendique de l’Etat islamique


Moselle : Un militaire islamiste de 19 ans attaque un gendarme avec un couteau, il se revendique de l’Etat islamique

Un homme armé d’un couteau a été neutralisé par un gendarme, qui a fait usage de son arme, ce lundi 3 février. L’assaillant, un militaire de 19 ans, s’est revendiqué de l’État islamique.

Un gendarme a tiré sur un homme armé d’un couteau ce lundi 3 février 2020 dans l’après-midi, à la gendarmerie de Dieuze (Moselle). L’assaillant est un militaire de 19 ans, récemment engagé dans l’armée.

Le procureur de la République de Metz Christian Mercuri n’a pas exclu lundi soir que l’attaque soit un acte terroriste.

« Il va y avoir un carnage à Dieuze »

 Il faut mettre en rapport les faits avec un appel reçu par le centre opérationnel de la gendarmerie peu avant dans lequel un individu a déclaré qu’il était militaire, qu’il allait y avoir un carnage à Dieuze et qu’il se revendiquait de l’État islamique , a déclaré le magistrat devant la presse.

Loading...

Même si le lien entre ces menaces téléphoniques et l’attaque qui a fait deux blessés – l’assaillant et un gendarme qui a ouvert le feu sur lui – n’a pas encore été établi, le parquet de Metz a indiqué lundi soir avoir  bien évidemment pris attache avec le Parquet national antiterroriste de Paris  (Pnat).

Celui-ci dira prochainement s’il se  saisit ou pas  de l’enquête, a spécifié le procureur de la République de Metz Christian Mercuri.

Toutefois, en attendant la décision du Pnat,  nous sommes dans une enquête de droit commun qualifiée de tentative d’homicide sur agent de la force publique , a-t-il poursuivi.

Menaces téléphoniques

Tout a commencé vers 15 h avec les menaces téléphoniques reçues par le centre opérationnel.  Prises au sérieux , selon le colonel Nicolas Philippotin, commandant la section de recherches de la gendarmerie de Metz, elles ont été très rapidement relayées à la gendarmerie de Dieuze. Si bien que  quand l’individu a été aperçu, le lien a été fait  et les gendarmes sont immédiatement intervenus, a-t-il expliqué.

Parvenu à pénétrer jusque dans les bureaux de la caserne, l’assaillant a alors fait face à un gendarme qui a tiré sur lui  à deux reprises , le blessant à l’abdomen,  une scène d’une certaine violence , a complété le procureur de la République.

Engagé début décembre

Transporté à l’hôpital de Metz, le militaire de 19 ans qui s’était  engagé dans l’armée début décembre , a été opéré, a précisé Christian Mercuri.

Learn Hebrew online

Quant au gendarme auteur des coups de feu, il a  été légèrement blessé au bras par l’arme blanche et hospitalisé , toujours selon Christian Mercuri.

De nombreux véhicules de la gendarmerie et des pompiers ont alors convergé vers les lieux de cette attaque perpétrée dans cette ancienne ville de garnison qui abrite désormais un centre de formation initiale des militaires du rang.

Investigations en cours

À présent, a expliqué le procureur, les investigations  sur la personnalité (de l’assaillant), sa famille, ses relations, ses fréquentations, ses lectures… permettront de voir si, effectivement, on est dans le contexte d’une radicalisation, de terrorisme  ou s’il s’agit d’une affaire  de pur droit commun avec un passage à l’acte lié à la personnalité .

Loading...

La direction de l’enquête a été confiée à la police judiciaire, en collaboration avec la section de recherches de la gendarmerie de Metz.

 Je salue le sang-froid, le professionnalisme et la réactivité des forces de @Gendarmerie qui sont intervenues pour appréhender l’auteur de l’agression commise dans l’enceinte de la caserne de Dieuze. Soutien à l’ensemble des gendarmes et à leurs familles , a tweeté le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

« Il a été confirmé que l’agresseur est un jeune militaire, en formation initiale depuis 2 mois et actuellement en période probatoire », et qu’il « n’était pas en service au moment des faits », a indiqué la ministre des Armées Florence Parly.

Quant au colonel Philippotin, il a salué  les réactions très professionnelles (de ses hommes) qui ont permis d’éviter  le carnage annoncé.

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Moselle : Un militaire islamiste de 19 ans attaque un gendarme avec un couteau, il se revendique de l’Etat islamique

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *