toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’islamiste Tariq Ramadan à nouveau mis en examen pour le viol de deux autres femmes


L’islamiste Tariq Ramadan à nouveau mis en examen pour le viol de deux autres femmes

L’islamiste Tariq Ramadan, déjà impliqué dans deux affaires similaires, a été mis en examen pour le viol de deux autres femmes, identifiées l’an dernier par l’enquête, au terme de son interrogatoire ce jeudi 13 février au tribunal de Paris.

Tariq Ramadan a été mis en examen pour le viol de deux autres femmes, identifiées l’an dernier par l’enquête, au terme de son interrogatoire ce jeudi 13 février au tribunal de Paris, a indiqué son avocat à l’AFP. Ces deux femmes, interrogées comme témoin par les policiers en février 2019, ont été identifiées sur des photos retrouvées dans l’ordinateur de l’islamologue suisse de 57 ans, qui conteste toutes les accusations. Il était déjà mis en examen depuis le 2 février 2018 pour deux viols.

Tariq Ramadan était initialement convoqué le 23 janvier mais il avait fait ce jour-là un malaise au rez-de-chaussée du tribunal et l’audition avait été annulée. Son dernier interrogatoire sur le fond remonte au 22 octobre 2018, jour de sa volte-face : après neuf mois de détention et de dénégations, Tariq Ramadan avait reconnu avoir eu des rapports sexuels avec ses deux premières accusatrices, mais selon lui “consentis“.

Il avait été libéré le 16 novembre 2018, après le versement d’une caution de 300.000 euros et la remise de son passeport suisse. Tariq Ramadan est mis en examen depuis le 2 février 2018 pour “viol” et “viol sur personne vulnérable”, pour les faits dénoncés par deux femmes, Henda Ayari et “Christelle”, respectivement en 2012 à Paris et en 2009 à Lyon. Une troisième femme, Mounia Rabbouj, l’a ensuite accusé de neuf viols sur la période 2013-2014. Pour ces faits, il n’est pas poursuivi.

Loading...

Trois nouvelles victimes potentielles

Depuis le dernier interrogatoire, l’enquête a été élargie au cas de trois nouvelles victimes potentielles. Parmi elles, une femme surnommée “Elvira” est devenue l’été dernier la 4e femme en France à porter plainte contre cette figure de l’islam européen, longtemps populaire et controversée. Mais son récit n’est pas corroboré par les vérifications de la brigade criminelle et elle ne s’est pas rendue aux convocations des enquêteurs et des juges.

Tariq Ramadan, qui dénonce les “mensonges” de ces accusatrices et “l’emballement médiatique“, est interdit de quitter le territoire depuis sa sortie de prison. Pour la deuxième fois, la justice lui a refusé mardi l’autorisation de se rendre ponctuellement à son domicile londonien, selon des sources proches du dossier. En congé de l’université d’Oxford depuis le déclenchement de l’affaire fin 2017, l’islamologue souhaite notamment reprendre les consultations auprès des médecins britanniques qui ont confirmé en 2016 son diagnostic d’une sclérose en plaques.

Marianne

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’islamiste Tariq Ramadan à nouveau mis en examen pour le viol de deux autres femmes

    1. Pinhas

      Il n’aurait jamais du être libéré ce monstre .

      Quand la justice Française va-t’elle arrêter de collaborer avec les islamistes et de pisser dans son froc ?

    2. bernard

      c’est marrant tous ces politiques et islamistes pourris qui ont soudain de graves problèmes de santé dés qu’ils sont convoqués par la justice !
      Balkany qui ne peut même pas rester allongé sur un lit d’une cellule 4 étoiles tandis que sa femme qui pète la santé lors de ses interviews aurait une santé incompatible avec la prison !….
      quand aux psychiatres qui voient des « déséquilibrés » partout sans se demander qu’est ce qui peut bien rendre fous des musulmans « normaux » , sans histoire, de bonne réputation, père de famille parfois, je n’en parle même pas !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *