toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Gazaouis ravis qu’Israël porte à 7 000 le nombre de personnes autorisées à venir travailler


Les Gazaouis ravis qu’Israël porte à 7 000 le nombre de personnes autorisées à venir travailler

Les restrictions sont à nouveau assouplies après une récente réduction des attaques de la bande de Gaza.

Le gouvernement a annoncé mardi qu’il assouplirait un certain nombre de restrictions imposées aux habitants de la bande de Gaza, une carotte offerte après que les terroristes du Hamas aient arrêté le lancement d’engins explosifs en Israël ces derniers jours.

«Compte tenu du calme relatif dans l’enveloppe de Gaza ces derniers jours et de la cessation des ballons explosifs, il a été décidé, après une consultation de sécurité, de rétablir les mesures civiles interrompues le week-end dernier», a indiqué le bureau du Coordonnateur des activités gouvernementales dans le Territoires (COGAT) a déclaré.

Les Gazaouis étaient ravis de la nouvelle, rapporte Ynet. « Tout le monde veut travailler [en Israël], tout le monde veut calme et une bonne vie », a déclaré Nahed Halees, un travailleur de Gaza, a déclaré à Ynet . Il est entré en Israël par le poste frontière d’Erez.

Le COGAT a fait la mise en garde: «La poursuite de cette politique sera déterminée par l’action sur le terrain. Le Hamas est responsable de ce qui se passe à Gaza et depuis Gaza. Si le calme n’est pas préservé, Israël agira en conséquence. »

L’assouplissement comprend l’élargissement de la zone de pêche autorisée de 10 à 15 milles marins au large de la côte de Gaza après deux semaines de restrictions, accordant à 7 000 journaliers la possibilité d’entrer en Israël au lieu des 5 000 actuellement. Ce nombre comprend 2 000 marchands.

Il s’agit du plus grand nombre d’entrées autorisées depuis au moins une décennie, selon le quotidien Yediot Ahronot . Autoriser davantage de travailleurs en Israël a été l’une des principales revendications du Hamas en échange d’une promesse de silence à la frontière israélienne.

Le ministre israélien de l’Intérieur, Aryeh Deri, a déclaré que malgré la rhétorique dure contre le Hamas de la part des responsables gouvernementaux, y compris le Premier ministre, ils préfèrent conclure un accord avec le Hamas.

« Croyez-moi, nous pourrions conquérir Gaza très rapidement, nous avons le pouvoir », a-t-il dit, mais Israël n’a aucun intérêt à être en charge des Arabes qui y vivent.

«Il y a des plans très, très précis et clairs, ils subiraient un coup très dur, [les plans] incluent tout. Mais avant de partir au combat, vous vous efforcez de l’éviter. Nous faisons cet effort. J’applaudis le Premier ministre et les services de sécurité, qui savent aussi faire preuve de retenue malgré le fait que ce n’est peut-être pas populaire. »

«Je suis d’accord que ce n’est pas la situation idéale», a-t-il poursuivi, «mais nous comprenons que nous n’avons pas affaire à un État mais à des organisations terroristes…. Nous pouvons aplatir Gaza, détruire toutes leurs infrastructures et se retrouver avec deux millions de personnes et des flambées de maladies, et le monde entier au-dessus de nous. Vous devez voir une image beaucoup plus grande. « 

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *