toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le ministre saoudien des affaires étrangères « Les relations israélo-saoudiennes ne se développeront qu’après un accord de paix »


Le ministre saoudien des affaires étrangères « Les relations israélo-saoudiennes ne se développeront qu’après un accord de paix »

Le nouveau ministre des Affaires étrangères de l’Arabie Saoudite, Faisal bin Farhan Al-Saud a affirmé samedi que « l’amélioration des relations avec Israël n’aura lieu que lorsqu’un accord de paix sera signé et sera conforme aux conditions palestiniennes ».

Le ministre répondait, à l’occasion de la Conférence de Munich, grand-messe annuelle sur les questions diplomatiques et de défense, à une question d’un journaliste du journal Ma’ariv sur les relations israélo-saoudiennes.

Le journaliste a également demandé si l’amélioration des relations inclurait un pacte de non-agression et des relations ouvertes et formelles avec les États arabes du Golfe.

Lors de cette même conférence, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammed Javad Zarif s’est plaint que toute action violente au Moyen-Orient est désormais imputée à l’Iran.

Loading...

Zarif a ainsi fait valoir que le plan de paix du président américain Donald Trump a conduit à une augmentation des tensions et des violences présumées contre Israël et dans la région, et qu’elle sera, selon lui, probablement imputée à l’Iran.

Le ministre des Affaires étrangères, Israël Katz, devait, de son côté, assister à la conférence de Munich et avait prévu de rencontrer plusieurs ministres arabes, mais a finalement dû annuler sa participation.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Le ministre saoudien des affaires étrangères « Les relations israélo-saoudiennes ne se développeront qu’après un accord de paix »

    1. robert davis

      C’est quoi ce chantage? l’arabie veut un accord de paix impossible puisque concernant des imposteurs qui veulent un état à l’intérieur d’Israel ce qui représente une INGERENCE dans les affaires d’Israel! En outre je rappelle à ce crétin que le PIB d’Israel n’est pas inférieur à celui de l’arabie et Israel n’a aucunement besoin de l’arabie.

    2. robert davis

      Et moi je dis à ce c. que la protection nucléaire et autre ne commencera qu’avec un accord avec l’arabie, les faux palestiniens, vous les oubliez.

    3. Filouthai

      Un vrai arabe : hypocrite et lâche !
      Quand ils n’auront plus de pétrole, ils retourneront à ce qu’ils savent faire : boire la pisse des chameaux et les enc.

    4. Circonstances exténuantes

      Un accord de paix dans le cadre duquel tu accueilleras tous les arabes d’Israël dans ton immense pays, pauvre dictateur minable.

    5. robert davis

      Il vaut mieux pour Israel ne pas avoir de « développement » avec l’arabie que de s’encombrer d’un accord de paix avec les imposteurs arabes dits « palestiniens » dont je ne sais commet Israel pourra se dégager sans violer le droit international. Même si actuellement on ‘accuse de violer le droit au moins cela étant archi-faux, on peut se défendre et obliger lePM à se défendre ce qu’ikl ne fait pas actuellement pour des raisons diloooomqatiques probablement mais se débarrasser d’un véritable Etat qu’il aurait reconnu est IMPOSSIBLE JURIDIQUEMENT. Tant que ce sont des DEtats comme la France qui reconnaissent un « état palestinien » illégalement CELA N ENGAGE PAS ISRAEL MAIS SI C EST ISRAEL QUI LE RECONNAIT CE SERAIT CATASTROPHIQUE CR IL N Y A PAS DE RECOURS CONTRE CETTE IMBECILITE. C’est poiurquoi je suis contre le plan à la noix du Président rump qui doit avoir été conçu par l’idiot Kushner ou netanyaMOU pour pouvoir boire du vin et fumer des cigares en toute tranquilité! Veut-il aussi faire des repas gastronomiques tous les jours comme hollande qui ne pensait qu’à ça?

    6. robert davis

      Je signale aussi que das les relations économiques l’arabie a plus besoin d’Israel que le contraire et l’arabie importe déjà toutes sortes de produits technologiques d’Israel, on n’en a rien à f. d’un « developpement » qui ne serait qu’une officialisation d’un fait qui existe déjà.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *