toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Grèce accuse les ONG d’aider les passeurs et d’inciter les migrants à se révolter. « Ils font commerce de la misère humaine »


La Grèce accuse les ONG d’aider les passeurs et d’inciter les migrants à se révolter. « Ils font commerce de la misère humaine »

Le gouvernement grec accuse maintenant les ONG d’aider les passeurs d’êtres humains et d’inciter les migrants à se révolter.

« Il y a une galaxie d’ONG douteuses qui opèrent aux côtés d’un réseau de médecins, d’avocats et d’autres personnes qui font de la misère humaine de ces gens un véritable commerce », a déclaré George Koumoutsakos, un vice-ministre. « Ce sont des sangsues et ces pratiques doivent cesser. Tout cela contribue à l’immigration clandestine ».

En vertu d’une loi promulguée la semaine dernière, des centaines d’ONG en Grèce seront désormais soumises à un contrôle strict de l’État, qui exigera une autorisation pour leurs missions, leur personnel et leurs sources de financement.

(…)

Loading...

Les habitants de Lesbos accusent également les ONG de les forcer à leur louer des oliveraies et des complexes de logements qu’ils donnent ensuite aux migrants.

« L’autre jour, raconte Mastroyiannis, une dame de Moria m’a dit que des membres d’une ONG menaçaient de détruire son oliveraie si elle ne la leur louait pas. Elle leur a dit qu’elle était déjà détruite et a déposé une plainte auprès des autorités »

(…) Deutsche Welle

Grèce : 2.000 migrants protestent contre le durcissement de la politique d’immigration, affrontements avec la police

La police grecque a lancé lundi des gaz lacrymogènes sur des migrants qui ont quitté leur camp de réfugiés, sur Lesbos, pour manifester à Mytilène, la capitale de cette île de la mer Égée, rapportait le groupe audiovisuel grec ERT.

Quelque 2.000 manifestants craignant d’être déportés vers la Turquie ou leur pays d’origine avaient quitté le camp surpeuplé de Moria pour faire entendre leur voix. Ils ont refusé de se plier aux injonctions des forces de l’ordre, d’après ERT.

À Moria et dans ses environs, 19.000 personnes séjournent dans un camp prévu pour en accueillir 2.840. Les conditions de vie s’y sont rapidement dégradées, tout comme dans d’autres camps de réfugiés, également débordés.

Learn Hebrew online

Les autorités grecques ont récemment durci les règles en matière d’immigration, accélérant le traitement des demandes d’asile et réduisant le temps nécessaire à l’expulsion des migrants économiques, dont les demandes sont rejetées.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “La Grèce accuse les ONG d’aider les passeurs et d’inciter les migrants à se révolter. « Ils font commerce de la misère humaine »

    1. robert davis

      Bravo au gouvernement grec:il faut restreindre les ong qui sont de vrais gangsters prêts à tout pour de l’argent, des escrocs qui vendent l’occident pour se « faire » de l’argent. La place de ces gens est en prison. IL FAUT CESSER DE SECOURIR LES ENVAHISSEURS ET LES LAISSER SE NOYER POUR LA DISSUASION.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *