toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Iran: le lancement du satellite Zafar a échoué


Iran: le lancement du satellite Zafar a échoué

Les Etats-Unis ont, par le passé, mis en garde contre le programme spatial iranien, qu’ils considèrent être en violation d’une résolution de l’ONU

Le lancement du satellite Zafar « a échoué », a déclaré sur Twitter le ministre iranien des Télécommunications, Mohammad Javad Azari Jahromi. L’Iran n’a donc pas réussi, dimanche, à mettre sur orbite son engin d’observation scientifique dans le cadre d’un programme spatial que le pays dit « pacifique », mais que les Etats-Unis ont qualifié de « provocation ».

« Le (lanceur) Simorgh a propulsé avec succès le satellite Zafar dans l’espace mais le lanceur n’a pas atteint la vitesse nécessaire pour mettre le satellite sur l’orbite voulue », a précisé le porte-parole du département spatial du ministère de la Défense, Ahmad Hosseini, sans indiquer où se trouvait désormais le satellite.

Tensions accrues avec Washington

« Nous avons atteint la plupart des objectifs que nous avions et acquis des données, et dans le futur proche, en analysant ces données, nous allons procéder aux prochaines étapes », a-t-il assuré. « Nous sommes INVULNERABLES ! Nous avons d’autres satellites iraniens géniaux à venir ! », a affirmé pour sa part le ministre des Télécommunications.

Loading...

Ce lancement intervient dans un contexte de tensions accrues entre Téhéran et Washington depuis le retrait des Etats-Unis en 2018 d’un accord sur le programme nucléaire iranien. Washington avait par le passé mis en garde contre le programme spatial iranien, qualifiant le tir par Téhéran d’une fusée en janvier 2019 de violation d’une résolution de l’ONU visant à limiter le développement de ses capacités balistiques.

« Une nouvelle étape »

Le 1er février, le chef de l’Agence spatiale nationale Mortéza Bérari avait indiqué à l’Agence France-Presse (AFP) que la fabrication de Zafar avait « commencé il y a trois ans avec la participation de 80 scientifiques iraniens ». Sa « mission principale » devait être de « collecter des images », avait-il indiqué, notamment pour étudier et prévenir les séismes, « empêcher les catastrophes naturelles » et développer son agriculture.

« Il s’agit d’une nouvelle étape pour notre pays », avait-il dit, rappelant que l’Iran était déjà parvenu à placer un satellite sur orbite à 250 km de la Terre. En janvier 2019, Téhéran avait annoncé l’échec de la mise en orbite de son satellite Payam « Message »), destiné lui aussi, selon les autorités, à collecter des données environnementales.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Iran: le lancement du satellite Zafar a échoué

    1. moi de france

      SOUS COUVERT DE LANCEMENT DE SATELLITE MON OEIL
      IL TESTE DES LANCEURS DE MISSILES BALISTIQUES
      LES GROS MENTEURS

    2. robert davis

      Ces lanceurs sont comme par hasard ceux qu’on utilise pour lancer des nukes, l’environnement n’est qu’un pretexte à gogos! Plus vite on détruira leurs sites nucléaires moins on aura de morts ces prochaines années. Tout le monde s’accorde à dire qu’Israel a eu raison de détruire ceux de l’irak et la syrie.Malheuresement les sites iraniens sont survenus au moment où cette crapule de obanane était président et protecteur de l’iran. Si Israel avait lancé des attaques à cette époque ses avions se seraient certainement heurtés aux avions US défendant l’iran.

    3. RODRIGUE

      Donald, mon ami, il me semble que les gros mollards ont besoin de se faire rafraichir les idées !
      Serait temps qu’ils prennent leur propre lanceur sur la gueule !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *