toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Grèce : Émeutes, violents affrontements, grève générale, les grecs se rebellent contre les camps de migrants, 62 blessés (Vidéo)


Grèce : Émeutes, violents affrontements, grève générale, les grecs se rebellent contre les camps de migrants, 62 blessés (Vidéo)

Des dizaines de Grecs en colère ont bataillé contre la police mercredi soir alors que les violentes protestations se poursuivaient au sujet de la construction de nouveaux centres pour les migrants.

(…) Les habitants ont été enragés par cette nouvelle et ont violemment exprimé leur colère. La police grecque a utilisé des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc contre les manifestants mercredi soir, alors que les émeutes entraient dans leur troisième nuit consécutive.

Les manifestants ont pris pour cible plusieurs endroits, dont une caserne militaire près du village de Pagani à Lesbos, où sont logés les policiers.

D’autres lieux ont été pris pour cible, notamment les sites destinés à la construction d’installations pour les migrants à Lesbos et le port de Chios, par lequel les policiers ont été transportés depuis le continent.

Loading...

Cinquante-deux agents de la police anti-émeute et dix manifestants ont été blessés mercredi lors de grands affrontements jamais survenus sur les îles de Lesvos et de Chios contre la création de nouveaux camps de migrants.

Les principales protestations ont eu lieu dans la région de Diavolorema, Kavakli et Karava à Lesvos, où le gouvernement exproprie des terres pour construire les centres. Pendant les affrontements, les habitants ont lancé des pierres à la police qui a répondu avec des gaz lacrymogènes, blessant 43 officiers et 10 insulaires, selon la police hellénique (ELAS).

(…) À Athènes, le ministre de l’immigration Notis Mitarakis a appelé au calme, notant que la méfiance des insulaires à l’égard de toute annonce du gouvernement est « largement justifiée ».

« Malheureusement, il y a des incidents qui ternissent l’image des îles et créent une tension croissante, qui devra être rapidement réduite dans les prochaines heures », a-t-il déclaré. (…)

Ekathimerini


Grèce – Les habitants de l’île Chios, furieux de la détermination du gouvernement à poursuivre la création de centres pour les migrants sur les îles, ont fait irruption mercredi dans un hôtel près du chantier et ont attaqué huit policiers qui y sont hébergés.

Learn Hebrew online

Selon la police grecque, les policiers ont été blessés, alors que l’on craint que les manifestants aient également volé du matériel.

Les officiers font partie de plusieurs unités envoyées dans les îles de l’est de la mer Égée pour empêcher les habitants d’arrêter la construction des camps sur les sites sélectionnés.

À Lesvos, les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des centaines de personnes qui tentaient de s’approcher d’un site destiné à la construction un nouveau centre pour migrants. Deux officiers et deux habitants ont été blessés.

Loading...

Ekathimerini


Les îles grecques de Lesbos, Chios et Samos, proches de la côte turque, menaient mercredi 26 février, une grève générale pour protester contre la construction de nouveaux camps pour les migrants.

Pour le deuxième jour de suite à Lesbos, les manifestants ont fait face à la police antiémeute près de la ville de Mantamados, proche du site prévu pour la construction d’un camp de 7 000 personnes.

De petits groupes ont jeté des pierres vers la police, qui a répondu avec du gaz lacrymogène et des grenades aveuglantes. « Nous sommes en temps de guerre. [La police] a les armes, nous avons nos cœurs et nos âmes », a déclaré le père Stratis, un prêtre local.

(…) Les habitants des îles se plaignent depuis longtemps des problèmes d’insécurité et de santé publique que causent, selon eux, les migrants et s’opposent aux projets de construction de nouveaux camps du gouvernement.

(…) Le Monde

(…) « Il y a une limite à notre patience. Ils réquisitionnent des terres et amènent la police anti-émeutes, utilisent les lacrymogènes contre les gens. Sommes-nous en guerre ? », s’est indigné Stratos Paspalas, un boucher à la retraite.

(…) TV5 Monde







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Grèce : Émeutes, violents affrontements, grève générale, les grecs se rebellent contre les camps de migrants, 62 blessés (Vidéo)

    1. Circonstances exténuantes

      Un grève générale, déjà qu’il n’y a pas beaucoup de boulot.
      Par contre, les décideurs qui martyrisent leur propre peuple pour lui enlever sa terre doivent être profondément corrompus. Il n’y a en effet aucune logique à leur détermination pour confisquer la terre de leurs citoyens en faveur d’étrangers.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *