toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Attentats du 13 novembre : Salah Abdeslam se confie à Medhi Nemmouche, l’auteur de l’attentat du musée juif de Bruxelles et à Mohamed Bakkali


[Vidéo] Attentats du 13 novembre : Salah Abdeslam se confie à Medhi Nemmouche, l’auteur de l’attentat du musée juif de Bruxelles et à Mohamed Bakkali

Le contenu d’écoutes de Salah Abdeslam, dernier survivant des commandos du 13 novembre 2015 à Paris, révèle le déroulé de sa soirée, qui a fait 131 victimes et plus de 450 blessés.

Des révélations glaçantes et déconcertantes. Le Parisien révèle ce vendredi 10 janvier une série de discussions que Salah Abdeslam a eues avec ses codétenus de la prison de Bruges, au printemps 2016, peu de temps après son arrestation le 18 mars. Des confidences qui nous éclairent un peu plus sur la personnalité de celui qui est l’unique survivant des commandos du 13 novembre 2015.

Celui qui n’a quasiment jamais rien voulu dire devant les enquêteurs et les juges et qui est même resté mutique lors des derniers interrogatoires s’est retrouvé sur écoute par la sûreté de l’État belge, l’équivalent du renseignement intérieur. Dans cette série de discussions, Salah Abdeslam s’adresse à Medhi Nemmouche, l’auteur de l’attentat du musée juif de Bruxelles le 24 mai 2014, et Mohamed Bakkali qui lui est soupçonné d’être un des logisticiens des attentats de Paris.

Dans un mélange de français et d’arabe, Salah Abdeslam raconte notamment sa soirée du 13 novembre 2015. Il évoque notamment la manière dont il a pris la fuite vers Châtillon après avoir déposé trois kamikazes au stade de France et abandonné sa voiture dans le XVIIIe arrondissement de Paris.

Loading...

Une interview avant son exfiltration vers la Belgique

Lors de cette nuit macabre, qui a fait 131 morts et plus de 450 blessés, l’homme qui est actuellement incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis explique s’être aperçu que son arsenal était trop voyant en demandant un renseignement à un passant dans la rue, avant de se débarrasser de sa ceinture d’explosif, à Montrouge

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “[Vidéo] Attentats du 13 novembre : Salah Abdeslam se confie à Medhi Nemmouche, l’auteur de l’attentat du musée juif de Bruxelles et à Mohamed Bakkali

    1. robert davis

      Tout ce que ces demeurés lus savent faire est tuer et fuir…plus vite l’europe les expulsera plus l’europe aura de chances de survivre, mais le mérite-t-elle?

    2. Slam

      Dire que cette merde de Salah Abdeslam est un être humain c’est comme affirmer qu’un caillou éprouve des sentiments. Cet étron devra payer s’il sort un jour de sa taule 5 étoiles, il ne peut n’y avoir de réparation à ses actes, pas de pardon.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *