toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une partie des pays européens favorable au plan de paix de Trump


Une partie des pays européens favorable au plan de paix de Trump

Les nombreuses réactions qui ont suivi la présentation du plan de paix du président américain Donald Trump montrent que l’Europe reste divisée sur la question.

Le ministre britannique des Affaires étrangères Dominic Raab a estimé mardi qu’il s’agit d' »une proposition sérieuse ».

« Il s’agit clairement d’une proposition sérieuse » ayant nécessité « beaucoup de temps et d’efforts », a déclaré le chef de la diplomatie dans un communiqué. Plus tôt, le Premier ministre Boris Johnson avait estimé que le plan, rejeté par avance par les Palestiniens, « pourrait constituer une avancée positive ».

La Roumanie, la République tchèque, la Bulgarie, la Hongrie et la Pologne se rangeraient également du côté des Etats-Unis.

Loading...

La France a exprimé mercredi « sa conviction que la solution des deux Etats, en conformité avec le droit international et les paramètres internationalement agréés, est nécessaire à l’établissement d’une paix juste et durable au Proche-Orient », a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

La France « restera attentive au respect et à la prise en compte des aspirations légitimes des Israéliens comme des Palestiniens », a souligné la porte-parole du Quai d’Orsay.

Concernant Allemagne, seule une solution « acceptable par les deux parties » peut conduire à la paix, a réagi le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas.

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne Josep Borrell a quant à lui indiqué que l’EU allait « étudier et évaluer les propositions avancées », tout en réaffirmant son engagement « ferme » en faveur d' »une solution négociée et viable à deux Etats ».

De son côté, la Russie a appelé Israéliens et Palestiniens à entamer des « négociations directes » pour trouver un « compromis mutuellement acceptable » après la présentation du plan de Donald Trump pour le Proche-Orient.

« Il faut entamer des négociations directes pour aboutir à un compromis mutuellement acceptable. Nous ne savons pas si la proposition américaine est mutuellement acceptable ou non. Nous devons attendre la réaction des parties », a déclaré aux agences russes le vice-ministre des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov.

Learn Hebrew online

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou est attendu mercredi à Moscou pour présenter ce plan à Vladimir Poutine.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Une partie des pays européens favorable au plan de paix de Trump

    1. robert davis

      Ce plan a la marque de l’épicier Netanyahu qui voit la politique avec les yeux d’un épicier: s’il y a 3 sous dans la caisse c’est…bon! En politique cela ne marche PAS comme ça car LES 3 SOUS NE CHANGENT RIEN A L AFFAIRE et donc avec quelques m2 de, plus le problème reste ENTIER. Les arabes continueraient à revendiquer et en plus l’état arabe au milieu d’Israel est extrêmement DANGEREUX CAR UN ETAT DEMILITARISE CELA N EXISTE PAS EN DROIT INTERNATIONAL ET LA PREMIERE CHOSE QU UN TEL ETAT FERAIT C’EST D’ANNULER LEGALEMENT CETTE CLAUSE. Pire cet état peut demander à n’importe qui l’iran par exemple de stationner des troupes chez lui. netanyahu restera toujours un épicier.

    2. robert davis

      Les dirigeants français MENTENT comme toujours: la conformité du droit international c’est le TRAITE DE SEVRES QUI DONNAIT LA PALESTINE AUX JUIFS. L’opinion des toquards français et autres N EST QUE DE LA PR SANS AUCUNE PRETENTION JURIDIQUE. C’est de l’antisémitisme SELON LA DEFINITION DE MICRON LUI MEME: étant donné que le Sionisme était la volonté des Juifs de créer un Etat et que celui-ci s’est créé en 1948 il n’y a plus de Sionistes ergo l’antisionisme c’est du piupeau, la volonté de détruire Israel ce que fait la France en ne reconnaissant pas Israel sur toute sa surface ce qui est d’autant plus méprisable que la France et l’Angleterre ont été A L ORIGINE DE SAN REMO ET DU TRAITE DE SEVRES QUI S EN EST SUIVI.

    3. Sarah Vigoret

      Mais Monsieur Davis, un Etat peut aussi déclarer la guerre à un autre Etat et un Etat encerclé (notamment par Israël) est un Etat mort. Permettez moi de vous dire que votre mépris aveugle et insistant pour ce grand homme d’Etat qu’est Benyamin Nethanyahu est parfois affligeant !

    4. robert davis

      Mme Vigoret: : de quel Etat parlez vous, Israel voudrait déclarer la guerre à un état « palestinien »? un éventuel état « palestinien encerclé ou non serait mort normalement mais même dans ce cas Israel serait pour le mons critiqué par bcp d’états vu la disproportion des forces ce qui est déjà assez grave mais en plus l’état « palestinien aurait parfaitement le droit de faire venir des troupes étrangères, par exemple d’iran ou de russie ou de chine ou du pakistan. Vous souhaitez une telle guerre QU ON PEUT FACILEMENT EVITER EN N ACCEPTANT PAS LA CREATION D UN TEL ETAT??? Netanyahu n’est pas grand à mes yeux même s’il est le moins mauvais des dirigeants à l’exception de Bennett, Ayelet,Fingin et autres politiciens de droite, il est seulement HABILE et diplomate mais le temps de la diplomatie toute puissante s’est terminé au Congres de Vienne, personne n’écoute plus les diplomates.

    5. Camus HADDAD

      robert davis vous mélangez tout et on ne comprend rien par contre un état démilitarisé est conforme au droit international…La preuve l’Allemagne l’a été et l’est toujours

    6. robert davis

      Un Homme d’Etat est un politicien QUI VOIT LOIN or Netanyahu ne voit que le bout de son nez et de ses mandats! Netanyahu est juste un diplomate. Il serait très bon comme second pas comme premier.

    7. robert davis

      m: quoi « ça ou rien »? demain n’existe plus? c’est la fin du monde? ON PEUT OBTENIR MIEUX DE TRUMP.

    8. robert davis

      Je voudrais dire unmot concernant les propos de dan Shapiro l’ancien ambassadeur US de hussein banana en Israel: vous menacez Israel de la part d’un futur congres démocrate qui n’existe pas et n’existera probablement JAMAIS PLUS car les Américains savent maintenant à quoi s’attendre des faux démocrates. En outre que cela plaise ou non aux anti Américains du congres actuel LE CONGRES US NE PEUT PAS REVENIR SUR LES DECISIONS DU GOVERNEMENT ACTUEL ce serait anti Constitutionnel. En outre le Séznat veille. En outre ISRAEL NE SE LAISSERAIT PAS FAIRE PAR QUELQUES M. FAUX DEMOCRATES DE VOTRE ESPECE. Alors allez vous faire f.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *