toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une députée antisémite finlandaise voulait franchir la barrière de sécurité entre Israël et Gaza


Une députée antisémite finlandaise voulait franchir la barrière de sécurité entre Israël et Gaza

Des représentants de la communauté juive d’Helsinki décrivent les actions du député Kontula comme antisémites.

La députée finlandaise Anna Kontula et cinq autres militants de Gaza 2020: Breaking the Siege, un mouvement international, ont été arrêtés et libérés cette semaine après avoir tenté de franchir la barrière frontalière Israël-Gaza, rapporte le Helsinki Times.

Selon le rapport, ils ont été détenus pendant plus de 10 heures au poste de police d’Ofakim dans le sud d’Israël après avoir tenté de franchir la clôture comme un « geste symbolique » pour exiger l’arrêt immédiat du « blocus terrestre, maritime et aérien israélien ». « 

Kontula a défendu ses actions en disant à l’agence de presse finlandaise STT qu’elle voulait attirer l’attention sur «l’inhumanité» du blocus ainsi que sur ce qu’elle prétendait être les conséquences des activités du commerce des armes de la Finlande avec Israël.

Loading...

« En achetant des systèmes d’armes à Israël, la Finlande bénéficie également du développement de la technologie des armements dans les zones occupées »,

«Le commerce d’armes entre la Finlande et Israël envoie un message politique selon lequel« l’occupation »israélienne de plus d’un demi-siècle et les violations graves du droit international n’ont aucune conséquence. » a déclaré Kontula.

Les représentants de la communauté juive d’Helsinki estiment que les actions de Kontula sont une forme d’antisémitisme.

« En critiquant uniquement l’embargo israélien sur Gaza, et sans aucune critique ou action contre un embargo similaire de la part de l’Égypte, le député est, selon la définition de l’International Holocaust Remembrance Association (IHRA), très probablement coupable d’antisémitisme« , ont-ils déclaré. a écrit sur un post Facebook.

© Moshé Anielewicz – Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Une députée antisémite finlandaise voulait franchir la barrière de sécurité entre Israël et Gaza

    1. Amsallem

      Surtout quand il n’y a pas de blocus , voir les dizaines de camions qui ravitaillent Gaza chaque jour. encore une décérébrée .

    2. robert davis

      Des farfelus qui s’en prennent à Israel parce que c’est ,plus facile que dans les autres pays, il y en aura toujours: si dans un payx x on peut ranconner plus facilement qu’ailleurs, les escrocs iront dans ce pays, ce n’est pas un problème d’antisémitisme. Pourquoi les juifs veulent-ilos toujours faire AUTREMENT que les autres? ce problème existe partout, comment font les autres. messieurs les tdc lisez attentivement ceci: ON LES FOUT EN PRISON ET ON LES Y LAISSE DES MOIS VOIRE DES ANNEES A DISCUTAILLER JUSQU A PERDRE HALEINE, après quoi ils n’ont plus envie de recommencer. Ce n’est pas en les gardant…10 heures au commissariat qu’on obtient un résultat ni en Israel ni ailleurs!

    3. robert davis

      Evidemment si vous ne publiez même pas les conseils de bon sens dans un réseau comme celui-ci, il y a peu de chances pour que cela change!

    4. robert davis

      Chaque fois que les Juifs ont un caillou dans leurs souliers, ils préfèrent dire et croire que c’est un problème d’antisémitisme inéluctable et insoluble plutôt que d’enlever le caillou…

    5. robert davis

      Amsallem: vous n’avez rien compris: C EST ELLE QUI DOIT DISCUTAILLER PENDANT DES ANNEES POUR SE SORTIR DU TROU, pas…nous! Si nous on diuszcute elle rigole et se dit qu’elle a réussi son coup. Par contre si elle doit discutailler 5 ou 10 ans pour se sortir du trou, tous les salauds qui tapent sur Israel parce que c’est plus facile qu’ailleurs; Attention c’est pas sur les juifs qu’il faut taper. Capisce? cqfd

    6. Slam

      Imaginons la même situation en pays musulman, arabe, perse ou asiatique.
      La finlandaise aurait été jetée en prison pour espionnage ou un autre motif, jugée plusieurs mois après, puis condamnée à 10 ans de prison minimum.
      La Finlande aurait plaidé sa libération à grands coups de langue lécheuse, l’inutile Mogherini aurait peut-être été faire le perroquet. La finlandaise aurait peut-être été libérée quelques années plus tard, interdite a jamais d’entrée sur le territoire sous peine d’y être incarcérée à vie.
      A mon avis ça l’aurait calmée à jamais. .

    7. robert davis

      …tous les salauds SE DIRONT,attention ce n’est pas sur les juifs qu’il faut taper. Je ne sais si c’est moi qui ai mangé une partie de la phrase ou le logiciel ou un cyber pirate, cela arriver souvent mais moi aussi je tape trop vite et mal…

    8. Jacques B.

      Sans surprise, cette est une sociologue, par ailleurs députée au parlement finlandais pour l’alliance de gauche, un parti fondé par des ex-communistes et membre de l’alliance nordique verte de gauche (cf sa fiche Wikipédia en anglais).

      Les gauchistes sont les mêmes partout, plus hypocrite et nihiliste qu’un gauchiste ce n’est pas possible.

    9. robert davis

      Les antisémites n’ont pas d’importance pas plus que les anti Italiens, anti Français etc. Si on doit faire une montagne de tous les c.qui peuplent le monde on ne peut pas s’en sortir: il faut travailler sur NOUS MEMES pas sur les autres, si on s’y prend bien, le problème disparait. Or le problème dezs Juifs est que ils ne s’y prennent pas bien. Aè temps des ghettos ils ne pouvaient rien faire mais maintenant ils ne sont plus dans des ghettos, il n’y a personne pour fermer la porte du ghetto le soir pour les empêcher de sortir…cela ils n’arrivent pas à se le mettre dans la tête.

    10. robert davis

      Pour être plus explicite: cette finlandaise ne peut pas fermer la porte du ghetto car Israel n’est PAS un ghetto. Donc elle ‘a aucune importance. Le ghetto était un quartier d’une ville, à l’origine Venise et les juifs ne détenaient pas la clé de la porte du ghetto et ne pouvaient pas l’obtenir vu qu’ils n’etaient pas en position de force. Actuellement est-ce que cette folle a une armée suffisamment forte pour battre IDF? bien sûr que non, alors qu’on la f.en prison pour 1 ou 10 ans si elle revient!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *