toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Scandale des viols collectifs de 1500 jeunes filles à Rotherham : Comme à Manchester, la police a camouflé l’affaire pour éviter des « tensions raciales », révèle une enquête


Scandale des viols collectifs de 1500 jeunes filles à Rotherham : Comme à Manchester, la police a camouflé l’affaire pour éviter des « tensions raciales », révèle une enquête

Rotherham (Royaume-Uni) – Un haut responsable de la police a admis que son service avait ignoré pendant des décennies les abus sexuels commis sur des jeunes filles par des gangs de Pakistanais parce qu’il craignait une augmentation des « tensions raciales ».

Après une enquête de cinq ans, le Bureau indépendant pour la conduite des policiers (FIPOL) a mis en lumière une déclaration d’un policier de Rotherham qui avait dit au père d’un enfant exploité sexuellement que la ville « exploserait » si l’on savait que des hommes pakistanais avaient régulièrement des relations sexuelles avec des filles blanches mineures.

Un inspecteur en chef aurait déclaré que les abus sexuels « duraient » depuis 30 ans : « Comme ce sont des Pakistanais, on ne peut pas se permettre que cela se sache. »

(…) La police du Yorkshire du Sud déclare avoir accepté les conclusions de l’enquête du FIPOL et a ajouté que les commentaires de l’inspecteur en chef n’étaient « pas quelque chose que nous tolérons dans la police d’aujourd’hui. »

Loading...

(…) The Times / Metro.uk

Rotherham : 1500 « Blanches » exploitées de 1997 à 2013 par des pédophiles « principalement Pakistanais » avec la complaisance des autorités, pour cause d’antiracisme

Scandale de Rotherham: des défaillances ont permis à des gangs de pédophiles d’exploiter 1 500 filles pendant plus de 16 ans

Plus de 1 500 filles et jeunes femmes ont été exploitées par des hommes asiatiques à Rotherham entre 1997 et 2013.

La police, les écoles et les services sociaux ont su mais ne sont pas intervenus car ils craignaient que le fait de s’attaquer aux gangs, composés principalement de Pakistanais et qui ciblaient des filles blanches de 11 ans à peine, puisse être considéré comme raciste.

Dans de nombreux cas, les filles étaient placées en foyer ou avaient une vie familiale difficile. Elles étaient récupérées par des chauffeurs de taxi et échangées après avoir été amenées à croire qu’elles étaient leurs petites amies.

Les policiers ont qualifié les jeunes victimes de « déchets »

L’ampleur choquante du scandale a été révélée en 2014 dans un rapport du professeur Alexis Jay révélant que d’horribles attaques de viols, menaces, violences, grossesses d’enfants, fausses couches et avortements étaient monnaie courante.

L’ensemble du conseil exécutif dirigé par les syndicats de Rotherham a démissionné, de même que le directeur des services à l’enfance et le commissaire à la police et à la criminalité du South Yorkshire.

Un rapport gouvernemental de 2015 de Louise Casey a révélé que le harcèlement moral et l’intimidation [commis] par le personnel du conseil avaient conduit à réduire au silence les dénonciateurs

Learn Hebrew online

À ce jour, 18 hommes et deux femmes ont été emprisonnés à la suite de trois procès intentés par la Couronne.

Une enquête est en cours sur 40 autres personnes âgées de 29 à 53 ans à Sheffield, Rotherham, Leeds, Dewsbury et Maidstone dans le Kent. La National Crime Agency a révélé que les 38 hommes et deux femmes avaient été arrêtés et interrogés  sur convocation entre avril et mai.

[…]

Express UK

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Scandale des viols collectifs de 1500 jeunes filles à Rotherham : Comme à Manchester, la police a camouflé l’affaire pour éviter des « tensions raciales », révèle une enquête

    1. Ali

      La lâcheté laisse le terrain aux assassins, les gouvernements sont abjectes, complices, cherchant des excuses inadmissibles. Ces gens doivent être mis en taule pendant 30 ans et renvoyer dans leur pays. Garder de tels assassins met en danger une nation entière.

    2. bernard

      ils ont simplement « démissionné » ? pourquoi , ils ne vont pas en prison pour non assistance à des centaines d’enfants en danger ?
      « cacher » dans ce cas là s’apparente d’ailleurs plus à de la complicité active !!!
      pas un seul parent pour « tirer dans le tas » ? j’hallucine, on est vraiment tous foutus. Quand on voit les films historiques sur les anglais ou les fiers vikings de suède on se demande où tous ces hommes ont perdu leurs c…, leur fierté, leur honneur , leur amour des leurs !

    3. akkouche k

      Pas de complaisance qu’importe la race ou la religion castration chimique et retour au pays.Si pas capable de prendre des décisions à la hauteur du
      délit laisser la femme ou un enfant de ces fils de une nuit avec ces monstres dans une cellule on verrait que leur pouvoir de décision changerait radicalement

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *