toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Plan de Paix, la proposition de la dernière chance pour les palestiniens


Plan de Paix, la proposition de la dernière chance pour les palestiniens

Après avoir refusé de nombreuses fois les plans de paix proposés à l’avantage quasi-exclusif des palestiniens (1993, 2000, 2004, 2012), Donald Trump offre une dernière chance aux palestiniens, population vivant sous perfusion d’aides internationales. Quel est le contenu du plan Trump?

Trump a déclaré que l’accord était une « opportunité historique » pour les Palestiniens de créer leur propre État indépendant.

Le plan fait plus que doubler le territoire actuellement sous contrôle palestinien, bien qu’il reconnaisse également la souveraineté israélienne sur les principaux blocs de colonies en Judée-Samarie, ce à quoi les Palestiniens s’opposeront très certainement.

Rejet palestinien

Les Palestiniens ont déjà rejeté la proposition, accusant Trump d’être partisan en faveur d’Israël alors qu’il a adopté des politiques qui renforcent Israël à leurs dépens.

Loading...

Les Palestiniens refusent même de parler à Trump et ont appelé au soutien des dirigeants arabes. Les dirigeants palestiniens ont également encouragé les manifestations en Judée-Samarie, faisant craindre que l’annonce à Washington ne déclenche une nouvelle vague de violence.

Cependant, le plan politique de 50 pages va plus loin dans les concessions aux Palestiniens que de nombreux analystes ne l’avaient cru probable. Cependant, il leur faudrait accepter des conditions qu’ils n’étaient pas disposés à prendre en considération auparavant, telles que l’acceptation de colonies.

Il s’appuie sur un plan économique de 30 pages pour la Judée-Samarie et Gaza qui a été dévoilé en juin dernier et que les Palestiniens ont également rejeté,

Selon les termes de la «vision de paix» sur laquelle le gendre et conseiller principal de Trump, Jared Kushner, travaille depuis près de trois ans, le futur État palestinien serait composé de Judée-Samarie et de Gaza, reliés par une combinaison des éléments ci-dessus. routes souterraines et tunnels.

Netanyahu et son principal challenger politique aux élections de mars, Benny Gantz, avaient approuvé le plan.

La responsabilité de la sécurité dans la vallée du Jourdain resterait entre les mains d’Israël dans un avenir prévisible, mais pourrait être réduite à mesure que l’État palestinien naissant renforce ses capacités, selon les termes du plan, qui dit que le statut d’État dépendra du respect par les Palestiniens des critères de gouvernance internationale. .

Learn Hebrew online

Les responsables américains, s’exprimant sous couvert d’anonymat avant la publication du plan, ont déclaré qu’ils s’attendaient à des réponses négatives des Palestiniens, ainsi que de la Turquie et de l’Iran, mais espéraient que la Jordanie et l’Égypte, les deux seules nations arabes à avoir conclu des traités de paix avec Israël, ne le rejetterait pas catégoriquement.

Les responsables ont déclaré qu’ils s’attendaient à ce que des États arabes du Golfe comme l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et d’autres accueillent avec prudence le plan.

La réaction de la Jordanie, qui conserverait ses responsabilités sur la mosquée al-Aqsa de Jérusalem dans le cadre de ce plan, sera particulièrement importante, selon les responsables, qui ont déclaré que Kushner et d’autres contactaient les dirigeants arabes avant le déploiement.

Loading...




Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem

Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *