toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahu annoncera l’annexion de Maale Adumim la semaine prochaine. Mahmoud Abbas veut révoquer les accords d’Oslo


Netanyahu annoncera l’annexion de Maale Adumim la semaine prochaine. Mahmoud Abbas veut révoquer les accords d’Oslo

Exclusivité DEBKA: le Premier ministre Benyamin Netanyahu déclarera la semaine prochaine la souveraineté d’Israël sur Maale Adummim, une petite ville à 7 km à l’est de Jérusalem, comme la première étape vers la réalisation du plan de paix Trump. 

Les détails de cette étape ne sont toujours pas clairs, car la ville est située dans une zone appelée E1, qui la relie à Jérusalem et n’a pas encore été cartographiée avec précision. Par conséquent, le Premier ministre pourrait simplement faire une déclaration générale sur la souveraineté d’Israël et laisser les détails jusqu’à après les élections du 2 mars.

Cette décision s’inscrit dans le contexte des commentaires entendus mercredi 29 janvier par les auteurs du plan de paix, le conseiller spécial du président Jared Kushner et Jason Greenblatt, selon lesquels ils ne s’attendent pas à ce qu’Israël aille de l’avant dans les prochains jours pour annexer tous les lieux juifs de l’autre côté de la Ligne verte, comme indiqué dans le plan. Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré plus tard dans une interview télévisée qu’il était sûr que le gouvernement israélien agirait conformément à la loi et à son rythme.

Les sources de DEBKAfile à Washington révèlent que l’administration Trump a demandé à Netanyahu de soumettre «l’accord du siècle» à la Knesset pour approbation avant d’aller de l’avant pour exécuter sa part du plan, c’est-à-dire proclamer la souveraineté israélienne sur 34pc de la région de Judée Samarie. Il prévoit de déposer le plan de paix Trump à la Knesset lui-même la semaine prochaine.

Selon nos sources, les responsables de Trump ont exhorté Israël à tenir ses troupes après que l’Arabie saoudite et l’Égypte lui aient demandé de leur donner une chance de préparer leur opinion publique nationale et de permettre aux gens de digérer le plan de paix de Trump. Les deux gouvernements arabes ont informé Washington qu’ils ne sont pas opposés au plan, mais ils veulent s’assurer que les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe, réunis au Caire le samedi 1er février, approuvent une résolution modérée. Cela sera difficile si Netanyahu s’est entre-temps précipité à annexer les implantations en Judée Samarie.

Loading...

Les sources révèlent également que Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, qui a rejeté le plan de Trump avec «mille non», a secrètement approché les Saoudiens et les Égyptiens pour leur demander d’essayer de ralentir la mise en œuvre du plan de Trump. Sa réalisation immédiate, a-t-il dit, le laisserait sans soutien arabe et sans autre choix que de se joindre aux extrémistes Hamas et Jihad islamique pour combattre le plan. Dans tous les cas, Abu Mazen a indiqué qu’il envisageait de révoquer la signature de Yasser Arafat sur les accords d’Oslo de 1994, y compris la lettre qu’il a écrite au défunt Premier ministre israélien Yitzhak Rabin affirmant la reconnaissance palestinienne de l’État d’Israël.

Source DEBKA

© Traduction Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Netanyahu annoncera l’annexion de Maale Adumim la semaine prochaine. Mahmoud Abbas veut révoquer les accords d’Oslo

    1. Slam

      « Abu Mazen a indiqué qu’il envisageait de révoquer la signature de Yasser Arafat sur les accords d’Oslo de 1994 »
      Selon certaines sources, Mahmoud Abbas qui vient de faire une phlébite serait proche du maussade. Une nouvelle à confirmer, dans l’attente de sa descente d’organes. Slam

    2. robert davis

      Que le PM se décide enfin à annexer les villes et villages de Judée/Samarie à Israel ce n’est pas trop tôt mais il ne faut RIEN donner en échange aux faux palestiniens dont la place n’est PAS en Judée/Samarie mais en jordanie. Le PM s’était engagé à ne jamais accepter de créer un état arabe en Palestine Occidentale c’est vraiment une girouette.

    3. robert davis

      Les dangers d’un état arabe en Palestine Occidentale sont IMMENSES et rien ne peut compenser une telle erreur : un tel état serait non seulement 1. un BRULOT au milieu d’Israel 2. Il pourrait demander l’aide de n’importe quelles troupes étrangères pour stationner et le « protéger d’Israel car un état « démilitarisé » contrairement à ce que croit le PM ça n’existe pas en droit, un état fait ce qu’il veut et la première chose qu’il ferait ce serait de dénoncer cette démilitarisation 3.cela durerait ad vitam eternam et il serait IMPOSSIBLE DE DELOGER UN TEL ETAT SANS DECLENCHER UNE GUERRE D AGRESSION TRES MAL VUE DANS LE MONDE. On ne peut pa faire une pire bêtise politique, cela ne m’étonne pas de ce diploomate qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

    4. robert davis

      Quant à mahmoud abbas s’il dénonce officiellement les « accords d’oslo » ce serait une belle occasion pour f.les arabes dehors mais le PM n’est pas un Homme d’Etat et ne sait pas faire.

    5. robert davis

      Israel a bcp de chace d’avoir un Président US tel que Trump à l’écoute d’Israel mais malheursement son interlocuteur Israélien est un con tel que le PM. Au lieu de décider de l’avenir d’Israel ce QU IL NE SAIT PAS FAIRE qu’il aille plutôt serrer des mains en Ouganda où nous avons un ami dans le président Museveni, ça au moins il sait faire. Un PM diplooomate est une catastrophe parfois. Imaginez l’employé en charge de taper les factures promu président…

    6. LeClairvoyant

      Il vaut mieux que ne soit pas créé un état palestinien, mais parfois le choix se réduit à rien. (pas les accords d’Oslo, pas de Plan de Paix Américain, et le 3ème intifada qui recommence, et les traitres à l’Assemblée qui n’attendent que ça !
      Un état palestinien non viable et démilitarisé. ne sera pas accepté par le Hamas qui ont plus des des armas maintenant qu’ils auraient après ! ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *