toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran a tiré plus d’une douzaine de missiles balistiques contre les forces militaires américaines et de la coalition en Irak


L’Iran a tiré plus d’une douzaine de missiles balistiques contre les forces militaires américaines et de la coalition en Irak

L’Iran a revendiqué plusieurs tirs de missiles sur des bases irakiennes utilisées par l’armée américaine, en riposte à l’assassinat du général Soleimani. 

Le début d’une escalade qui mènera à la guerre ? « Plus d’une douzaine de missiles » ont été tirés par l’Iran, dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 janvier, sur des installations américaines d’Aïn al-Assad et d’Erbil, a annoncé le Pentagone dans un communiqué relayé par BFMTV. Il s’agit d’une riposte officielle à l’assassinat du général Soleimani par les Etats-Unis puisque l’Iran a clairement revendiqué l’acte, menaçant de « réponses encore plus dévastatrices » en cas de nouvelle attaque américaine.

La télévision iranienne annonce 80 victimes

« Vers 17h30, le 7 janvier, l’Iran a tiré plus d’une douzaine de missiles balistiques contre les forces militaires américaines et de la coalition en Irak », a précisé Jonathan Hoffman, porte-parole du ministère américain de la Défense. « Il est clair que ces missiles ont été tirés depuis l’Iran et visaient au moins deux bases irakiennes hébergeant des militaires américains et membres de la coalition à al-Assad et Erbil », a-t-il ajouté. Pour l’heure, aucune information officielle n’est disponible sur d’éventuels victimes ou dégâts mais la télévision iranienne annonce avoir tué 80 « terroristes américains ».

« Tout va bien ! », a voulu rassurer le président américain Donald Trump dans un tweet, arguant que les Etats Unis avaient « l’armée la plus puissante et la mieux équipée au monde ». Avant de conclure : « Je ferai une déclaration demain matin ».

Loading...

Quelques minutes auparavant, le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif, avait déclaré sur Twitter que son pays avait pris « des mesures proportionnées » et « ne cherchait pas l’escalade ou la guerre » avec les Etats-Unis.

5 000 soldats américains en Irak

Dans un communiqué, les Gardiens de la révolution iraniens, l’armée idéologique de la République islamique ont, quant à eux, conseillé « au peuple américain de rappeler les troupes américaines [déployées dans la] région afin d’éviter de nouvelles pertes et de ne pas permettre que la vie de ses soldats soit davantage menacée par la haine toujours croissante du régime » américain. Actuellement, plus de 5 000 soldats américains sont présents en Irak dans le cadre d’une mission de formation et de soutien aux forces de sécurité irakiennes dans la lutte contre l’Etat islamique. Le Parlement irakien a voté lundi pour le départ des troupes américaines, mais les Etats-Unis ont réaffirmé qu’ils ne quitteraient pas le pays.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’Iran a tiré plus d’une douzaine de missiles balistiques contre les forces militaires américaines et de la coalition en Irak

    1. c.i.a.

      Pour certains c`est la 3 EME GUERRE MONDIALE!!!, évoqué au début du mendat de Trump, par ses détracteurs gauchistes, mais avec le genre de missilles dont ils disposent, les « bons « iraniens peuvent t`ils faire des dommages aux « démons«  U.S.ou Israel!??
      Ou avec leur missiles qui aparement, très imprécis et lancer presqu`à l`aveugletes,où sont les 80 morts américains«  annoncé « par l`Iran!!???
      Propagande envcore, de ces primathes iraniens!!

    2. Esther

      On est juive et juif, et intrinsèquement , dans nos gènes de par notre histoire, on sait tous que l’affrontement avec l’Iran est inéluctable.
      Les ténèbres, le mal coranique contre la lumière et la concorde humaine Judéo-chrétienne.
      Tout va arriver a la suite de l’attaque d’un navire américain par l’Iran, Trump dans sa réactivité va répliquer puis l’Iran va bombarder Israël tandis que le congrès va désavouer Trum.
      C’est l’avenir, c’est ce qu’il va se passer.
      Israël et les USA doivent se coordonner des a présent et Trump doit informer le congrès de cette attaque maritime.
      Sinon le congrès va réclamer le retour de la flotte et des forces américaines ET Trump sera remplacé.
      Financièrement les USA sont fort, et militairement les Israéliens le sont tout autant, il n(y aura pas de nouvelle fenêtre plus favorable pour détruire les capacités de nuisance de l’Iran.
      Il faut qu’Israël prévienne plutôt que de guérir, c’est a dire pour l’instant les Russes ont enregistré les vols et les capacités militaire d’Israël mais n’intervient pas au motif que les Européens lui foute la paix sur la Crimée et que les USA sont très puissant économiquement, mais quand les enjeux la provoqueront et que par fierté elle devra vis a vis de ses clients arabes rendre des comptes, elle s’impliquera et bloquera Israël.

    3. Esther

      miracle, personne n’est mort !
      heureusement pour l’Iran.
      Quand on sait que la confrontation est inéluctable, il est improductif de la repousser car tôt ou tard elle va arriver;donc il faut se confronter.
      Israël et les USA n’ont pas d’autres choix, ils ne doivent pas attendre que des alliances se nouent entre l’Iran et la Russie ou la Chine avant d’agir.
      Plus le temps passe, plus on monte haut, plus dure est la chute…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *