toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’héritier du chah d’Iran prédit la chute rapide du régime des ayatollahs


L’héritier du chah d’Iran prédit la chute rapide du régime des ayatollahs

Le prince iranien en exil Reza Pahlavi, fils du dernier chah d’Iran, a prédit mercredi la chute de la République islamique dans les prochains mois, exhortant les Occidentaux à ne pas négocier avec ses dirigeants.

Lors d’une conférence à Washington, il a fait le parallèle entre les manifestations iraniennes des derniers mois et la révolution islamique qui a abouti au renversement de son père début 1979.

« Ce n’est qu’une question de temps », « je crois qu’il s’agit du même état d’esprit », a dit l’ancien prince héritier âgé de 59 ans, qui réside dans la banlieue de la capitale américaine. « Il ne manque plus que quelques semaines ou mois pour arriver à l’effondrement final, un peu comme lors des trois derniers mois de 1978 avant la révolution », a-t-il estimé.

Les opposants iraniens en exil ont déjà prédit à plusieurs reprises la chute imminente du régime de Téhéran. Reza Pahlavi a toutefois assuré que les Iraniens pouvaient « cette fois sentir cette opportunité pour la première fois en 40 ans ».

Loading...

Les Iraniens sont descendus dans les rues de nombreuses villes du pays en novembre pour protester contre la hausse du prix de l’essence, mais le mouvement de contestation a été violemment réprimé par les autorités. Selon l’organisation de défense des droits humains Amnesty International, cette répression a fait plus de 300 morts, tandis que les dirigeants américains évoquent un bilan pouvant atteindre ou dépasser 1.500 morts.

Ces derniers jours, notamment au sein de la jeunesse universitaire de Téhéran, de nouvelles manifestations ont éclaté lorsque l’armée iranienne a reconnu avoir abattu par erreur un avion de ligne ukrainien, après avoir initialement nié toute responsabilité. Donald Trump a immédiatement apporté son soutien aux manifestants et mis en garde contre toute répression.

Lors de son intervention au cercle de réflexion Hudson Institute, Reza Pahlavi a apporté son soutien à la politique de « pression maximale » du président américain sur la République islamique. « Il est temps de reconnaître que ce n’est pas un régime normal et qu’il ne changera pas de comportement », a-t-il dit. « Mes compatriotes comprennent que ce régime ne peut pas se réformer et doit être chassé ».

Il a estimé que les Iraniens ne voulaient pas être sacrifiés « sur l’autel de la diplomatie et des négociations ».

Le fils du chah, qui fut un monarque pro-occidental et un proche allié des Etats-Unis, a balayé la perspective d’un rétablissement de sa dynastie. Il s’est dit prêt à soutenir une vaste coalition d’Iraniens pour remplacer le régime actuel par une démocratie séculaire.

Source AFP

Learn Hebrew online

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “L’héritier du chah d’Iran prédit la chute rapide du régime des ayatollahs

    1. Slam

      Islam et démocratie sont incompatibles, impossibles à concilier.
      L’islam est à la fois un système religieux, éducatif et politique, dont les principes prévalent toute autre forme de gouvernance, faisant de la pensée dissidente un crime à punir.
      Le rêve des occidentaux était de libérer les pays musulmans de leurs dictatures et ce fut une erreur monumentale, fondamentale.
      La dictature laïque de ces pays fut très vite remplacée par la dictature des religieux, avec les désastres que l’on connaît comme la régression sociale, la maltraitance des femmes, l’intolérance à l’égard des autres religions, les massacres intercommunautaires…
      Ce fut aussi une erreur fondamentale et dangereuse pour la survie du monde occidental qui paie aujourd’hui très cher ses choix par l’importation et l’explosion du terrorisme musulman. De même, l’invasion continue de hordes de musulmans menace la survie de l’occident ; ces hordes étant incapables de se fondre dans les sociétés qu’elles colonisent et détruisent avant d’en faire des terres d’islam. Incapables de penser librement, hors religion, les soldats de l’islam reproduisent à l’identique le monde qu’ils ont fui. L’histoire ne s’est jamais démentie car depuis l’avènement de l’islam, toutes ses terres conquises ont connu le même sort, sauf à résister et combattre jusqu’à la victoire ou la mort.
      Ceci est révélateur de la seule issue que l’on peut envisager à très court terme, le chaos par la guerre ou celui de la servitude.

    2. Filouthai

      @Slam
      “Le rêve des occidentaux”
      Permettez moi de corriger cette fausse assertion . Je suis occidental.
      Seuls, les socialos rêveurs et les mondialistes ont encouragé et aide le “printemps arabe” avec les effets désastreux et destructeurs qu’on connaît.
      Comme d’habitude avec ces gens : voir l’histoire de Manchester et des fillettes droguees et violeee par des pakistanais, abusivement dénommés “asiatiques”.

    3. Slam

      @ Filouthai
      Je ne vois pas en quoi vous devriez vous sentir visé. Même si comme vous le dites les socialos et les mondialistes ont été les plus actifs, ce sont bien les occidentaux qui ont œuvré dans ce sens, les mêmes qui aujourd’hui veulent supprimer les spécificités ethniques et religieuses des populations blanches au profit d’une bouillabaisse multi-ethnique qui n’est pas que de Marseille.
      Chirac, Mitterand, Sarkozy, Hollande, Macron, Melenchon, Merkel et toute la clique bien pensante du politiquement correct sont bien des occidentaux que je sache.

    4. robert davis

      Reza Chah a raison, les mollahs n’en ont plus pour longtemps mais cela ne veut pas dire qu’il faut pavoiser trop vite avant de savoir par qui ils seront remplacés même si on se doute bien que Reza Shah a une bonne chance de prendre la suite. Cependant n’oublions pas que si son père était plus ou moins pro occidental et bien sûr pas n exalté comme les mollahs actuels il n’était pas moins favorable à l’impérialisme iranien qu’il teintait de Perse et il avait commandé des centrales nucléaires donc il ne voudra pas détruire les sites actuels. La Perse antique était plus impérialiste et puissante que l’iran actuel puisqu’il englobait tous les territoires jusqu’à la Palestine, la turquie actuelle, la Grèce etc. C’est un voisin dangereux pour Israel quel que soit son gouvernement.

    5. robert davis

      Les USA et Israel n’ont pas d’autre choix que de bombarder et détruire les sites nucléaires iraniens sans rêver d’un prochain gouvernement qui les détruirait.Cela n’arrivera pas, le seul moyen de s’en débarrasser est de les bombarder et les détruire. Le Président Trump devrait y songer sérieusement s’il veut éviter une 3ème guerre mondiale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *