toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Espagne aura besoin de «millions et de millions de migrants» selon le ministre des Migrations


L’Espagne aura besoin de «millions et de millions de migrants» selon le ministre des Migrations

Le ministre espagnol de la Sécurité sociale, de l’inclusion et des migrations estime que son pays aura besoin de plusieurs millions de migrants dans les années à venir et que les pays voisins doivent se préparer à une intégration massive.

L’économie espagnole aura besoin de «millions et de millions» de migrants pour se maintenir au niveau actuel et ses voisins doivent aussi être «préparés à intégrer» massivement les populations exilées, a jugé le 16 janvier à Paris le ministre espagnol en charge des migrations.

L’Espagne compte actuellement quelque 47 millions d’habitants et «nous aurons besoin de 8 ou 9 millions de personnes juste pour garder notre population active au même niveau», a estimé José Luis Escriva, ministre de la Sécurité sociale, de l’inclusion et des migrations, lors du Forum de l’OCDE sur les migrations.

«Nous aurons besoin de millions et de millions de migrants dans les prochaines années», a-t-il déclaré aux côtés de plusieurs autres ministres et hauts responsables membres de l’organisation.

Loading...

Des déclarations qui font écho, en France, aux propos qui avaient fait polémique de l’ex-haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye, qui avait estimé fin novembre que la «démographie européenne et son vieillissement» nécessiteraient «50 millions [de personnes] de population étrangère pour équilibrer la population active en Europe en 2050».

«Les trajectoires démographiques sont là. Ca va arriver, on n’y échappera pas», a lui aussi déclaré le ministre espagnol.

«Nous devons être préparés à intégrer dans nos sociétés, si on veut conserver nos niveaux de confort, un certain nombre de migrants supplémentaires et notre population sera plus mixte», a-t-il ajouté.

«Nous devons préparer les sociétés à cela. Leur expliquer pourquoi cela est bon pour eux, pour leurs enfants et les générations à venir», a conclu José Luis Escriva.

Il y a actuellement un «manque de confiance entre la population et les responsables politiques, au niveau européen ou au niveau local» sur cette question, a complété la Commissaire européenne en charge des migrations Ylva Johansson.

Les citoyens européens, a-t-elle avancé lors d’un échange sur les perspectives migratoires, «veulent accueillir les migrants en besoin de protection internationale et veulent accueillir des personnes qui vont contribuer à notre économie mais ils sont inquiets qu’on ne puisse pas gérer la migration, qu’on ne puisse pas la contrôler».

«On doit montrer que nous contrôlons l’immigration», a-t-elle poursuivi, rappelant que l’année dernière, «2,5 millions de migrants sont entrés dans l’Union européenne», dont 150 000 «arrivées clandestines». «Ca c’est un problème, nous devons bien mieux gérer les arrivées irrégulières», a reconnu Ylva Johansson. «Mais ceux qui ont le droit de rester», a-t-elle conclu, «ils sont les bienvenus, on doit les accueillir».

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “L’Espagne aura besoin de «millions et de millions de migrants» selon le ministre des Migrations

    1. yacotito

      Ok, mais quels migrants ? ceux qui ne peuvent s’integrer et qui vont détruire notre civilisation ? on peut faire confiance à l’UE pour choisir la solution la pire

    2. Slam

      Les espagnols doivent surtout se mettre au boulot et faire des enfants 👶
      Ils n’auront pas besoin de faire entrer chez eux des migrants.
      ils pourront ainsi s’éviter une vie d’esclaves dans société poubelle rythmée par les appels du muezzin.

    3. robert davis

      Soyons sérieux :l’Espagne ne peut PAS garder son niveau de population actuel pour la bonne raison que l’économie ne suit pas et suivra de moins en moins à l’avenir et ce même sans la cata que représentent les migrants. Alors avec eux, le niveau de vie baissera fortement et la démographie avec.

    4. LeClairvoyant

      Les régions pauvres se vident en Espagne, comme dans tous les pays du monde, car ne peuvent pas nourrir sa population, et les régions « riches », comme Madrid et les zones côtières) sont surpeuplées et parfois polluées, S’ils font venir des migrants à problèmes (comme veut l’UE pour payer les retraites des riches) et c’est la pire des solutions, car les migrants seront incapables de trouver un travail bien rémunéré, et plus de 50 % seront au chômage et aux aides sociales, sans réunir le temps pour partir à sa retraite à taux plein. Car les espagnols mieux formés, sont à 25/30% au chômage dans certaines régions. Si en Europe on n’est pas capables de cotiser pour nos retraites, que dire des pays comme la Chine, l’Inde et le tiers-monde qui devraient (par ce principe) multiplier par 10 sa population. Tout cela c’est de la propagande gaucho-islamiste, pour écroule le planète, et c’est l’horreur !
      Les spécialistes sur ce sujet, ont de la merde dans le cerveau et dans les yeux, et ne sont plus crédibles, comme beaucoup de nos élites que touchent de bonnes payes, pour jongler avec des solutions bidon. Amen !Si i

    5. Marc Mabilo

      SAIGNÉES EN BLANC EN AFRIQUE
      PRÉDATION D’AUTRES MATIÈRES…
      **********************************************

      1.

      LES MASQUES TOMBENT PARTOUT
      AVEC LES CASQUES SUR SQUALES
      $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

      On finit toujours par savoir toute la vérité
      Pour ceux qui la cherchent avec sincérité
      Nous l’avons déjà dit et écrit ici et ailleurs
      Aucun problème créé par des malfaiteurs

      N’a et n’aura jamais sa solution la meilleure
      De la part de ces proches ou lointains auteurs
      L’Occident impérialiste n’envoie pas ses enfants
      Armés jusqu’aux dents sur les 4 autres continents

      Comme généreux humanitaires bénévoles martyrs
      Ou témoins de Dieu Amour Pur manifesté en Jésus
      De Nazareth faire des miracles et se laisser souffrir

      Non et non, alors ouvrez vos yeux et vos pavillons
      Les délinquants impatients se changent en colons
      Taons et tournent en rond corrupteurs corrompus

      M.M. & Horus Ti Malkandal
      Le 18 / 01 / 2020

      2.

      LES GÉNOCIDAIRES SONT DÉFICITAIRES
      $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

      « On reprend les mêmes et on recommence »
      Expression connue et reconnue en balance
      Sur plusieurs terrains ou champs de rivalité
      Dont ceux de la petite et grande criminalité

      Les « Blancs » de cette péninsule ibériques
      Furent les premiers à foncer vers l’Afrique
      Non pas pour poursuivre les envahisseurs
      Maures (Morenos) ou Sarrasins civilisateurs

      Après la déroute aussi au royaume de France
      Avec C. Martel à Poitiers avant la Renaissance
      Mais nous laissons la suite à d’autres historiens

      Voilà des descendants lointains de Charles Quint
      Qui semblent oublier les génocides et les pillages
      Partout inquiets encore de leur pyramide des âges

      M.M. & Horus Ti Malkandal
      Le 18 / 01 / 2020

    6. Ratfucker

      « nos niveaux de confort, », acquis à crédit bien sûr. Quand viendra l’instant de vérité de la dette à rembourser, le confort va en prendre un coup. Et les rats quitteront le navire: ce sera la remigration spontanée. Il vaut peut-être mieux vivre dans l’inconfort relatif, avec de quoi manger, s’habiller, se chauffer, se loger, qu’avec des voisins malfaisants qui se sont invités pour nous détruire.

    7. robert davis

      L’Espagne se dépeuple pour des raisons économiques principalement sans parler du manque d’eau etc. Elle a donc besoin de tout sauf d’une immigration!

    8. Jean-Francois Morf

      Accepter encore plus d’envahisseurs maures mahométans va « encore plus » faire fuir les espagnols vers d’autres pays moins envahis.
      Cela ne sera pas « un de perdu = 10 de retrouvés » mais 1 million d’envahisseurs maures retrouvés = 10 millions de chrétiens foutant le camp!
      Car le multi-culturalisme est une simple l’étape avant l’assassinat de tous les non-musulmans par les mahométans.

    9. Slam

      @ Marc Mabilo
      Merci de porter à notre connaissance ce réquisitoire digne d’un élève de maternelle et dont le style ampoulé promet un succès sans équivalent dans la chance à l’échanson sous l’arbre à palabres, à la cour du roi de la jungle.
      Les premiers à s’être gavés de l’Afrique, à part les Africains eux-mêmes, furent les arabes musulmans qui se servirent en esclaves qu’ils faisaient ou esclaves victimes des guerres tribales qu’ils achetaient à d’autres Africains. Le coran le leur permettant.
      Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), sous mandat de l’ONU, l’esclavage contemporain touche aujourd’hui plus de 30 millions de personnes à travers le monde.
      Selon le Global Slavery Index (Indice mondial de l’esclavage) créé par la Walk Free Foundation en 2013,
      3 critères sont pris en compte pour ce calcul : l’esclavage, le travail forcé ou le trafic d’être humain.
      Les pays qui pratiquent ces formes d’esclavage sont :
      Le Gabon, la Gambie, la Côte d’Ivoire, le Bénin, la Moldavie, le Népal, l’Inde, le Pakistan, Haïti et la Mauritanie qui détient le pompon et dont 20% de la population peuvent être considérés comme esclaves. En moindre proportion, Un pays comme le Qatar, malgré l’image de modernité qu’il veut donner, pratique l’esclavage de la main-d’œuvre sous payée et dont les passeports sont confisqués dès leur entrée dans le pays, leur interdisant de pouvoir en sortir librement.

    10. Slam

      @ Marc Mabilo
      Ainsi et comme chacun pourra le constater s’il le souhaite en allant s’informer, les esclavagistes contemporains ne sont blancs ni d’Espagne ni d’ailleurs. Justifier l’invasion contemporaine de l’Espagne par ses actions passées, serait comme demander aujourd’hui aux juifs de tuer tous les Allemands.
      Le racisme d’aujourd’hui est anti-blanc et anti-juif. Ça commence à bien faire.

    11. doudou

      c’est bien mieux de les faire entrer en espagne et d’y renvoyer la multitude de migrans qui polue la France,qui n’en peut plus de tous ces islamistes qui créent un danger pour le pays,et d’y joindre tous les muses qui rèvent d’envahir et de dominer le pays!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *