toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les ONG palestiniennes refusent une clause européenne qui leur interdit de transférer des fonds à des organisations terroristes


Les ONG palestiniennes refusent une clause européenne qui leur interdit de transférer des fonds à des organisations terroristes

L’Europe a imposé une clause antiterroriste à ses conventions d’aide aux ONG palestiniennes.

Fin décembre, l’Union européenne a ajouté une clause à ses contrats d’aide aux ONG palestiniennes stipulant que celles-ci ne peuvent être liées de quelque manière que ce soit à des organisations terroristes. L’UE a joint à cette clause une liste d’organisations considérées comme terroristes comme le Hamas, le Djihad islamique, le Front populaire de libération de la Palestine et les Brigades d’al-Qassam.

Lors d’une rencontre avec les autorités européennes, une trentaine d’ONG palestiniennes ont refusé de signer cette clause antiterroriste qui stipule, entre autres, qu’elles ne peuvent transférer des fonds à ces organisations.

Certaines ONG ont défendu leur position en affirmant que les groupes visés dans la clause sont pratiquement des partis politiques.

Loading...

Une jeune fille israélienne tuée lors d’un attentat

L’Europe a imposé cette clause à ses conventions d’aide peu après que les directeurs financiers de deux ONG, UAWC et HWC, aient été arrêtés dans le cadre du meurtre d’une fille de 17 ans, Rina Shnerb, en août dernier, lors de l’explosion d’une bombe. Son père et son frère avaient été blessés.

Suite à l’ajout de la clause antiterroriste, les ONG palestiniennes ont lancé une campagne nationale contre le rejet des aides financières conditionnelles. Au cœur de cette campagne, le réseau PNGO (« Palestinian Non governemental Organizations »), rassemblant 135 ONG. Ce réseau très actif pousse au boycott des aides conditionnelles, qu’elles proviennent d’Europe ou des Etats-Unis. Selon une étude commanditée par l’ONU, c’est même l’une des conditions pour en être membre. En 2017, PNGO condamnait un programme européen de partenariat pour la paix au motif qu’il encourageait la normalisation des relations entre les sociétés civiles palestinienne et israélienne.

Parmi les personnes arrêtées en novembre dernier dans le cadre de l’attentat ayant coûté la vie à Rina Shnerb, on retrouve Walid Hanatsheh, dit Abu Ras, membre du comité exécutif de PNGO.

Entre 2017 et 2019, la Commission européenne a versé 699.236 euros à cinq ONG palestiniennes. Parmi ces associations, quatre d’entre elles (HWC, Bisan, SPWC et DCIP) sont liées au Front de libération de la Palestine, une organisation classée terroriste par l’UE.

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Les ONG palestiniennes refusent une clause européenne qui leur interdit de transférer des fonds à des organisations terroristes

    1. Slam

      Ces palestiniens perfusés au fric européen mettent des conditions à leur survie. Intéressant ! Une solution à cela, arrêter les perfusions. Sans argent pour acheter des armes, ils penseront davantage à cultiver des légumes qu’à tuer des juifs. Ces gens n’ont ni compassion ni intelligence ni respect d’eux mêmes, encore moins des autres. Ils croient tuer pour leur liberté alors qu’ils tuent pour répandre l’islam, manipulés par leurs gourous qui se goinfrent de pouvoir, d’argent et du sang des uns et des autres.

    2. Rosa SAHSAN

      Le minable macron va sortir le carnet de chèques. Mais dans la liste des organisations terroriste vous avez oublié le Fatah vous savez le grand ami de la France. Qui préfère que l’on égorge les juifs en Israël pourvu qu’en France les musulmans continuent de voter pour le minable qui nous sert de président.
      ROSA

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *