toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Autorité palestinienne en colère après que l’UE ait conditionné son aide financière à la rupture des liens avec les groupes terroristes


L’Autorité palestinienne en colère après que l’UE ait conditionné son aide financière à la rupture des liens avec les groupes terroristes

«La campagne nationale palestinienne pour rejeter le financement conditionnel» s’est accélérée ces dernières semaines.

L’Autorité palestinienne (AP) a lancé une campagne politique pour convaincre l’Union européenne (UE) d’annuler sa décision d’interdire l’aide financière aux organisations et institutions affiliées à l’AP si elle ne rompt pas tous les liens avec les groupes terroristes.

«La campagne nationale palestinienne pour rejeter le financement conditionnel» a pris de l’ampleur ces dernières semaines, après que l’Union européenne, pour la première fois, a introduit un changement fondamental dans les contrats d’aide financière que les organismes palestiniens doivent signer, en vertu desquels toute coopération avec des organisations terroristes entraînera la cessation unilatérale du financement.

La campagne palestinienne pour annuler cette stipulation est basée sur l’affirmation que «la lutte contre l’occupation israélienne» n’est pas du terrorisme et que les institutions de l’Autorité palestinienne inscrites sur la liste des terroristes de l’Union européenne sont des partis politiques à toutes fins utiles. Dans un cas, Omar al-Qarout, directeur du Centre Hemaya pour les droits de l’homme basé à Gaza, a envoyé une lettre au président du Parlement européen et aux ministres des Affaires étrangères de l’UE, exprimant son étonnement face à la nouvelle condition.

Loading...

Dans la lettre, dont une copie a été obtenue par  Israël Hayom , al-Qarout dit: «Notre préoccupation en tant qu’organisation civile palestinienne est que cette condition soit malicieusement exploitée contre les Palestiniens par les tribunaux israéliens, qui s’en serviront de base pour empêcher le financement de projets.»

Il y a dix jours, le négociateur en chef de l’AP, Saeb Erekat, a envoyé une lettre officielle au chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, demandant à l’Union européenne de reconsidérer les nouvelles stipulations.

Erekat a condamné les nouvelles restrictions, arguant que certaines des organisations figurant sur la liste terroriste de l’UE sont des «partis politiques palestiniens» et que, par conséquent, les nouvelles conditions pourraient être considérées comme une tentative de perturber l’activité politique palestinienne civile et de violer les «droits de l’homme palestiniens ancrés dans la loi internationale. »

Un responsable du ministère israélien des Affaires stratégiques a déclaré en réponse que «la lettre d’Erekat montre que les échelons les plus hauts placés du côté palestinien sont impliqués dans cette campagne».

Avant la soumission de la lettre d’Erekat, 134 organisations palestiniennes, qui promeuvent la délégitimation d’Israël et le boycott contre lui, ont envoyé une lettre conjointe à l’envoyé de l’Union européenne à l’Autorité palestinienne, Thomas Nicholson, affirmant que des organisations terroristes déclarées telles que la Populaire Le Front pour la libération de la Palestine et le Hamas étaient essentiellement des «partis politiques» et qu’ils ne veulent pas être le «policier» de l’Union européenne.

Olga Deutsch, vice-présidente du groupe de surveillance israélien NGO Monitor, a qualifié la nouvelle stipulation « d’étape importante et bienvenue du point de vue d’Israël ».

Learn Hebrew online

NGO Monitor a participé à des discussions avec l’Union européenne sur la question d’empêcher le financement de parvenir aux mains de groupes terroristes.

«La chose la plus déconcertante est que l’UE négocie actuellement avec les Palestiniens au sujet de la clause de financement conditionnel. Cette stipulation doit être une donnée. Les négociations à ce sujet contribuent à légitimer le discours sur le terrorisme », a déclaré Deutsch.

© Moshé Anielewicz – Europe Israël News

Loading...

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “L’Autorité palestinienne en colère après que l’UE ait conditionné son aide financière à la rupture des liens avec les groupes terroristes

    1. robert davis

      Eh oui si on ne peut même plus annuler des traités qu’on n’aime pas comme le Traité de Sevres donnant la Palestine aux Juifs et 22 Etats aux arabes qui les ont accepté et ergo reconnu la Palestine aux Juifs, si on ne peut même plus mentir en prétendant que les Juifs occupent leur pays, si on ne peut plus islamiser de nouveaux pays du monde et se glorifier de l’impérialisme arabe……où on va??? quelle vie de chiens pour ces pauvres FAUX palestiniens, sans parler des gouvernants français et leurs merdias qui se donnent tant de peine pour inverser la réalité!

    2. LeClairvoyant

      OK. l’UE commence à comprendre que ses amis palestiniens sont une dizaine de groupes terroristes, à expulser de la Judée-Samarie vers leurs pays d’origine, ainsi l’AP, de M. Abbas n’aura qu’a suivre ses faux palestiniens. Et Israël pourra enlever les murs et clôtures, car n’aura plus à gérer les terroristes déséquilibrés et leurs amis BDS, etc.

    3. robert davis

      Que l’UE commence à comprendre que les faux palestiniens ne sont l’arme qu’ils espéraient pour affaiblir Israel est une bonne chose mais SANS GRANDE IMPORTANCE CAR LA SOLUTION DU CONFLIT N EST PAS EN EUROPE MAIS EN ISRAEL. IL SUFFIT QUE LE PM DECLARE LA SOUVERAINETE D ISRAEL SUR SES PROVINCES POUR QUE TOUTES LES FAUSSES THEORIES POLITICO-JURIDIQUES TOMBENT A L EAU. Tant que le PM ne dit rien la fable de l’occupation d’Israel sur son territoire tient la route en politique pas juridiquement quand même. Si je dis que votre maison m’appartient même sans preuve vos ennemis peuvent prendre fait et cause pour moi mais si vous déclarez preuves à l’appui que votre maison vous appartient, l’escroc n’a plus d’arguments pour revendiquer votre maison. Le « diplomate » PM n’est pas capable de comprendre cela!!!

    4. Circonstances exténuantes

      Abbas est un terroriste chef d’organisation terroriste. Que signifie alors ‘rompre les ponts avec les organisations terroristes? »

    5. Tamara

      Le pauvre : il n’aura plus son sucre d’orge à partager avec les pseudos destructeurs de l’humaniste Israel, seul propriétaire de l ex Palestine, Israël toute et sa capitale Jerusalem toute😀

    6. robert davis

      Quand je vois que même sur ce site il y a des gens pour croire que…l’UE va faire le travail d’expulsion des arabes d’Israel (alors que l’europe ne le fait même pas chez elle) je me dis que les Juifs sont vraiment des rigolos! Pas étonnant qu’ils aient des problèmes! endant que ce commentateurs y est pourquoi ne pas demander à l’UE qu’elle fasse sa fortune aussi? qu’elle dise à, ce monsieur quelles actions ou produits acheter pour les revendre cher et lui donner l’argent pour ce faire! C’est si simple la vie… « dans la vie faut pas s’en faire, moi je m’en fais pas »…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *