toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien, champion de la victimisation, réagit aux déclarations de Macron


«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien, champion de la victimisation, réagit aux déclarations de Macron

Un historien algérien a déclaré suite à la polémique déclenchée par les propos de Macron que la souffrance subie par les Algériens durant la colonisation française «était pire que la Shoah». Il a comparé cette colonisation à la conquête des Amériques où des millions d’Indiens ont été décimés.

Dans l’avion qui le ramenait à Paris après une visite officielle en Israël, Emmanuel Macron a confié à la presse qui l’accompagnait que «la France doit revisiter la mémoire de la guerre d’Algérie pour mettre un terme au conflit mémoriel qui rend la chose très dure en France». Il a ajouté que s’il parvenait à le régler, ce dossier aura «à peu près le même statut que ce qu’avait la Shoah pour Chirac en 1995».

Ces déclarations ont provoqué un tollé au sein d’une partie de la classe politique française qui a jugé «obscène» la comparaison faite par le Président de ces deux faits historiques. L’Élysée a été obligé de faire une mise au point, soulignant que «l’Holocauste est un crime absolu qui ne peut être comparé à aucun autre».

Dans un entretien accordé à Sputnik, Mohamed Amine Belghit, historien et professeur à l’Université d’Alger, affirme que «ce qui s’était passé en Algérie était pire que la Shoah».

Il a par ailleurs expliqué que la polémique qui a suivi les déclarations de Macron en France obéissait à une logique électoraliste à l’approche de la présidentielle de 2022.

Loading...

Les Algériens comme les «Indiens d’Amérique»

Ainsi M.Belghit estime que ce qui s’est passé en Algérie «ne peut être comparé qu’à ce qu’ont vécu les Indiens d’Amérique entre le 15e et 18e siècle, où plus de 10 millions d’entre eux ont été massacrés lors de la colonisation de ce continent».

Dans le même sens, il a ajouté que «les Français, et ce de l’aveu de leurs historiens comme Olivier Le Cour Grandmaison [auteur du livre Coloniser-Exterminer publié en 2005 chez les éditions Fayard, ndlr] ont mis en place des Shoah partout en Algérie, où ils ont tué et pillé les richesses des Algériens».

Ce pseudo historien semble être un champion de la victimisation. Selon les chiffres que l’on peut trouver partout, le nombre d’Algérien tués s’élèvent à environ 250 000… difficile de comparer aux 6 millions de Juifs assassinés durant la Shoah.

Bilan des pertes de la guerre d’Algérie

Dans un article récent du Nouvel Observateur (28 février 2002), Jean-Paul Mari évalue à 250 000 Algériens et à 30 000 Français le nombre des morts de cette guerre meurtrière et cruelle.  

Les pertes françaises

Learn Hebrew online

Les pertes militaires françaises – Français de métropole et d’Algérie, « Français musulmans », légionnaires – sont les mieux connues : 27 500 militaires tués et un millier de disparus.

Pour les civils français d’Algérie,1e nombre est de 2 788 tués et 875 disparus jusqu’au cessez-le-feu. Il faut y ajouter 2 273 disparus entre le 19 mars – date de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu ­ et le 31 décembre 1962, dont plus de la moitié sont officiellement décédés.

Les pertes de la population algérienne

Loading...

Elles sont très difficiles à évaluer, car les sources sont divergentes. Le général de Gaulle parlait de 145 000 victimes en novembre 1959, et de 200 000 en novembre 1960. Du côté algérien, le FLN compte en 1964 « plus d’ un million de martyrs ».

Des historiens se sont penchés sur la question : Guy Pervillé s’est appuyé sur des données démographiques – notamment les recensements de 1954 et 1966 – pour conclure à une fourchette de 300 000 à 400 000 victimes. Xavier Yacono, dans un article paru en 1983, estime les pertes algériennes à 250 000 morts environ.

Enfin, le chiffre le plus difficile à établir est celui des supplétifs musulmans – les « harkis » – après le cessez-le­feu ; pour eux, les estimations varient entre 30 000 et 100 000 personnes.

Pour être complet, il faudrait ajouter à ce bilan quelques milliers de tués – au Maroc et en Tunisie, dans les conflits frontaliers (Sakhiet), en France, du fait des différents terrorismes (OAS, FLN), des règlements de compte, de la répression policière (Charonne ou le 17 octobre 1961), et de l’exécution des condamnés à mort.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien, champion de la victimisation, réagit aux déclarations de Macron

    1. Slam

      Avec sa finesse légendaire, Macron a ouvert la boîte de Pandore. A chaque fois qu’il ouvre sa bouche, il en sort une meilleure que la précédente. Il est la honte de la France.

    2. Ansiv Osniv

      Si ce pseudo historien affirme que la colonisation française de l’Afrique Du Nord est pire que la Shoah,alors pourquoi est ce qu’il ne s’insurge pas contre la colonisation algérienne de la Kabylie. Que l’Algérie conspue d’abord ses torts envers envers les kabyles et même son peuple en demandant pardon pour ce gâchis fait depuis l’indépendance de 1962 et qui continue encore de s’enfoncer dans la gabegie et la désintégration tout azimut en continuant de mépriser son propre peuple et de perpétuer une colonisation masquée des kabyles en les privant de leurs droits matériel et moral.

    3. danielle

      bientôt tous les algériens vont réclamer une indemnisation pour crimes génocidaires …pauvre de nous il faudra trimer jusqu’à la mort pour les entretenir..ce sont les disciples de momo qui ont colonisé l’Afrique du nord ..cet Algérien devrait réclamer aux arabes de souche ce qu’il reproche à la France…de plus pourquoi sont-ils venus en masse dans un pays qui les a torturé ,massacré ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *