toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Selon le chef de la diplomatie américaine, l’ayatollah Khamenei à recours à la violence pour museler les commémorations en hommage aux 1.500 victimes de la répression


Selon le chef de la diplomatie américaine, l’ayatollah Khamenei à recours à la violence pour museler les commémorations en hommage aux 1.500 victimes de la répression

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a accusé vendredi les autorités iraniennes d’avoir recours à la «violence» et à la censure pour empêcher les commémorations en hommage aux personnes tuées dans la répression des manifestations de mi-novembre en Iran.

«Le peuple iranien a le droit de pleurer les 1.500 victimes massacrées par @khamenei_ir pendant les manifestations en Iran», a-t-il déclaré sur Twitter, accusant nommément le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei. Les Etats-Unis avaient jusqu’ici évoqué un bilan de plus de 1.000 morts et de milliers de blessés dans la répression de la contestation qui a éclaté mi-novembre dans plusieurs villes iraniennes contre une hausse des prix de l’essence.

Mike Pompeo semble donc citer un bilan plus élevé, déjà mentionné par certains médias ainsi que par l’opposition en exil des Moudjahidine du peuple, mais le département d’Etat américain, interrogé par l’AFP, n’a pas souhaité en dire davantage.

Téhéran n’a toujours pas rendu public son propre bilan complet. L’organisation de défense des droits humains Amnesty International a affirmé de son côté que plus de 300 personnes avaient trouvé la mort dans cette «horrible tuerie».

Loading...

«Le régime a peur de ses propres citoyens et a une fois de plus eu recours à la violence et aux coupures d’internet», a encore déploré le secrétaire d’Etat américain. Selon l’agence de presse Ilna, l’accès à internet a en effet été coupé mercredi dans plusieurs provinces iraniennes avant des commémorations lancées sur les réseaux sociaux un mois après les manifestations.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Selon le chef de la diplomatie américaine, l’ayatollah Khamenei à recours à la violence pour museler les commémorations en hommage aux 1.500 victimes de la répression

    1. Amsallem

      Ce régime pourri finira par tomber comme un fruit mûr , question de temps , ils ne peuvent lutter et gagner contre leur peuple , l’histoire nous apprend que les pires dictatures sont vouées à disparaître et tant mieux . Les hommes n’apprennent donc rien des leçons du passé ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *