toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Poutine: «Le sal**d, la crapule antisémite. Je ne peux pas parler en d’autres termes» au sujet d’un ambassadeur polonais


Poutine: «Le sal**d, la crapule antisémite. Je ne peux pas parler en d’autres termes» au sujet d’un ambassadeur polonais

Le Président russe a une nouvelle fois vivement critiqué la résolution du Parlement européen sur l’anniversaire du début de la Seconde Guerre mondiale et a rappelé qu’Hitler avait proposé d’expulser tous les juifs en Afrique, ce pour quoi l’ambassadeur de Pologne en Allemagne lui avait promis un monument.

En 1938, Hitler avait proposé d’expulser tous les juifs en Afrique. Une idée ardemment soutenue par l’ambassadeur de Pologne qui a proposé de lui élever un monument.

«Hitler avait annoncé à son ministre des Affaires étrangères, puis à l’ambassadeur de Pologne en Allemagne qu’il avait l’intention de déporter les juifs en Afrique, dans des colonies […]. Ce à quoi l’ambassadeur de Pologne lui a répondu et l’a cité dans un rapport au ministre polonais des Affaires étrangères, monsieur [Jozef, ndlr] Beck: « Quand j’ai entendu ces paroles, je lui ai dit que s’il le fait, nous lui érigerons un magnifique monument à Varsovie ». Le sal**d, la crapule antisémite. Je ne peux pas parler en d’autres termes», a lancé Vladimir Poutine.

Prenant la parole ce 24 décembre à une réunion de responsables du ministère de la Défense, il a rappelé dans ce contexte les tentatives pour altérer l’Histoire dans «plusieurs pays parmi nos voisins, ainsi qu’en Europe et outre-Atlantique».

«Certains inventent un scénario incroyable de développements dans le monde et en Europe avant l’éclatement de la Seconde Guerre mondiale», a-t-il rappelé.

Dans ce contexte, il a constaté que ce processus avait connu «une fin logique» avec l’adoption, par le Parlement européen, de la résolution donnant une évaluation aux événements de la Seconde Guerre mondiale.

Loading...

«Tout récemment […] le Parlement européen a adopté une résolution qui place presque sur le même plan l’Allemagne hitlérienne et l’Union soviétique, sous-entendant, voire déclarant directement, que c’est l’Union soviétique qui est responsable d’avoir déclenché la Seconde Guerre mondiale. Ce qui est évidemment un pur délire», a noté Vladimir Poutine.

Le document a été adopté à 535 voix, tandis que 66 parlementaires ont voté contre.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Poutine: «Le sal**d, la crapule antisémite. Je ne peux pas parler en d’autres termes» au sujet d’un ambassadeur polonais

    1. robert davis

      Il aurait mieux valu expulser les juifs en afrique que les tuer car d’afrique on peut en sortir ce que les juifs n’auraient pas manqué de faire après la guerre. Qand à la responsailité de la ww2 elle incombe à 1000% à hitler et son Allemagne nazie sans conteste mais le refus des démocraties de lancer ne guerre préventive en 33 à l’arrivée de Hitler et ses multiples violations des accords en est responsable aussi. Les mêmes causes produisant les mêmes effets la ww3 contre l’islam prend exactement sur le même chemin.

    2. andre

      A M: un peu, a ce qu’il semble (en partie du, dit-on, a sa reconnaissance envers la famille juive qui l’avait accueilli, petit). Ce qui est clair, c’est que, meme en Syrie, il freine l’hostilite totale envers Israel des responsables de l’armee et de la diplomatie russe. Bien sur, il reste un Russe avant tout (et meme un ancien du KGB, dit-on).

    3. Esther

      Les polonais, tout un poème, avant l’arrivée des juifs, ils vivotaient entre paysannerie, disette, maladie.
      Puis les juifs sont arrivés avec l’artisanat a forte valeur ajoutée, le commerce internationale, la médecine, ils ont réveillé ce pays de misère.
      Bien entendu les juifs se sont enrichis par leur travail, et ces pourritures de polonais sont devenus jaloux jusqu’au pogrom et a la Shoah.
      Ils conservent en leur sein toujours un fond d’antisémitisme, qu’ils tentent de justifier avec leur croyance absurde du peuple déicide.
      Je rappel que ce terme est le plus inepte qui soit, car Dieu est immortel et déicide signifie : tuer dieu.

    4. Jacques B.

      Il y avait en Pologne, avant (et aussi après) la guerre, un antisémitisme prononcé, cf ce commentaire que j’ai fait sur Dreuz en 2018 et qui parle, entre autres, du cas de la famille d’Ytzhak Shamir : https://www.dreuz.info/2018/01/29/un-pays-musulman-denonce-ceux-qui-nient-la-shoah-un-pays-catholique-nie-sa-responsabilite/#comment-578263

      Poutine n’a donc probablement pas tort. Le problème, c’est qu’il oublie ce qu’était son pays à cette époque, la façon dont l’URSS s’est emparée d’une partie de la Pologne suite au pacte Molotov-Ribbentrop, le massacre de Katyn… et l’antisémitisme qui s’est développé aussi en Russie sous Staline puis sous Brejnev.

      Bref, cela ressemble à un règlement de comptes entre Russes et Polonais sur fond de rivalité ancestrale et de crimes commis de part et d’autre, y compris voire surtout par les Russes…

    5. moi de france

      CERTE CERTAIN ETAIT POURRIS MAIS PAS TOUT LE MONDE MEME CHEZ LES ALLEMANDS ET EN FRANCE EGALEMENT BIEN SUR IL NE FAUT PAS OUBLIER
      IL FAUDRAIT UN MONDE VRAI QUI NE VENDE PAS SON PROCHAIN POUR DES RAISON ECONOMIQUE UNE AME NE SE VEND PAS

    6. LeClairvoyant

      Quand on entend « je ne savais pas » que les juifs étaient discriminés, persécutés et massacrés avant 1940, c’est grave. Car tout le monde diplomatique et les médias de l’Europe et les USA de l’époque le savaient, mais étaient complices.
      maintenant aussi il y a des crimes de juifs et les juges font passer les criminels pour des fous et des victimes et les juifs pour coupables d’être juifs.

    7. Ralph

      Il y a eu en Pologne des antisémites surtout parmi les dignitaires de l’Eglise catholique et une partie de la population influencée probablement par leur attitude mais il y a eu aussi des polonais qui ont sauvé des juifs .
      En Russie aussi l’antisémitisme de l’Eglise orthodoxe aussi bien que parmi une partie de la population était très répandu .
      Putin est ,à mon avis , un chef d’Etat qui cherche avant tout à protéger les intérêts de de la Russie et les fera passer avant tout autre considération ,même en ce qui concerne Israël et ses habitants d’origine russe.
      Je ne me fais non plus aucune illusion au sujet de L’Union Européenne pour ce qui concerne ses relations avec Israël .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *