toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nîmes : une adolescente enlevée, séquestrée et battue par son père et ses deux frères « Ils ne supportaient pas qu’elle vive à l’européenne »


Nîmes : une adolescente enlevée, séquestrée et battue par son père et ses deux frères « Ils ne supportaient pas qu’elle vive à l’européenne »

Un père de famille et ses deux fils, tous les trois incarcérés depuis plus de deux ans, sont officiellement renvoyés devant une cour d’assises pour enlèvement, séquestration et des violences sur une mineure.

Ainsi en a décidé il y a quelques mois, dans le secret et sans que l’information ne soit révélée, un juge d’instruction du pôle criminel de Nîmes qui était en charge du dossier depuis le déroulement des événements, survenus en novembre 2017.

L’adolescente, qui avait été enlevée devant un lycée de Nîmes alors qu’elle était sous protection de la justice et en compagnie d’un animateur chargé de veiller sur elle, est revenue durant l’instruction sur une grande partie de ses déclarations initiales, accablantes au départ pour ses proches. Mais malgré son revirement, les charges à l’encontre des accusés sont nombreuses selon une source judiciaire.

Rappel des faits qui se déroulent début novembre 2017 devant un lycée de Nîmes. Une adolescente sort de l’établissement scolaire. Dehors, un éducateur l’attend pour la prendre en charge comme tous les soirs… Depuis quelques semaines, elle est en conflit avec sa famille et elle a été placée pour sa propre sécurité dans un foyer. Mais le papa et deux de ses frères décident de la récupérer avec violence.

Loading...

Enfermée pendant quatre jours et battue

L’éducateur qui l’accompagne est frappé et la lycéenne de 16 ans est enlevée par les siens. Déjà quelques semaines auparavant, elle aurait été victime de coups de la part de ses proches « qui ne supportaient pas qu’elle vive à l’européenne« , soulignait à l’époque à Objectif Gard une source proche du dossier. Rapidement les enquêteurs du commissariat de Nîmes retrouvent les parents qui sont placés en garde à vue. Ils ne parlent pas et refusent de donner le lieu où est retenue leur fille.

Quatre jours plus tard, elle est retrouvée, séquestrée dans un appartement de la commune de Saint-Geniès-de-Malgoirès. Elle y était enfermée dans une pièce, et elle aurait été frappée.

Ses deux frères et son père sont depuis mis en examen et écroués. Un des deux frères, défendu par maître Adil Abdellaoui, a demandé mercredi dernier sa libération conditionnelle devant la chambre de l’instruction de Nîmes. Une libération qui vient d’être refusée par la cour d’appel. Les trois membres de la famille attendent maintenant depuis la maison d’arrêt que le procès d’assises soit audiencé.

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Nîmes : une adolescente enlevée, séquestrée et battue par son père et ses deux frères « Ils ne supportaient pas qu’elle vive à l’européenne »

    1. LeClairvoyant

      Ce qui est insupportable, est que ses parents et ses frères vivent en Europe à l’africaine. La fille devrait être protégée, pour qu’elle réussi sa vie en France, et ses parents et ses frères expulsés en Afrique.
      Je comprend que l’adolescente cherche à minimiser sa famille violente avec elle, Mais rien que pour l’exemple, à d’autres familles qui maltraitent leurs enfants pour une culture de violence contre les femmes, doivent être séparés.

    2. c.i.a.

      Encore et toujours les mêmes histoires,(Cela fait au moins 40 ans!!, qu`ont n`entend parler!!)avec cette m**de d`Islam, attaquée par la famille, terreures , tortures, crimes d`honneurs, ces ordures doivent êtres expulsés, ils se foutent des lois des pays qui les accueillent!!

    3. m

      l’imbecile qui a conf que la france sans les arabes n’est plus la france.
      mais c’est le contraire ,la france avec les arabes n’est plus la france

    4. Slam

      Individus incultes, abrutis de haine et ne comprenant que la violence.
      La seule force des minables réside dans leurs poings

    5. flèchebleue

      C’était pour l’attendrir… pour eux la femme c’est comme les beefsteak plus c’est battu plus c’est tendre !!!
      Bande de sauvages,
      REMIGRATION d’urgence.

    6. Esther

      il faut garder la fille en Europe et expulser ses parents arriérés, racistes, et sectaires, en Afrique. Retour au bercail.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *