toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nîmes : jugés pour viol, Samy Lamour et Jallil Cherrabi « Je lui ai mis quelques tartes. Elle couche avec tout le monde, elle est connue pour ça »


Nîmes : jugés pour viol, Samy Lamour et Jallil Cherrabi « Je lui ai mis quelques tartes. Elle couche avec tout le monde, elle est connue pour ça »

17 ans de prison ont été requis à leur encontre par le Parquet. Les deux hommes ont prétexté une pause déjeuner pour se volatiliser. A 18 heures 15 ce mardi 10 décembre, le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel nous confirmait qu’ils restaient introuvables.

La question du consentement d’un acte sexuel est au centre des débats d’une affaire jugée depuis ce lundi, à Nîmes, devant la cour d’assises du Gard. Samy Lamour et Jallil Cherrabi réfutent avoir violé une jeune femme en août 2014, à Milhaud.

Ils font face à leur accusatrice. « Elle était d’accord pour flirter et avoir une aventure avec l’un, pas avec l’autre », expliquent Mes De Prato et Mendre, les avocats de la plaignante, en marge de l’audience.

[…]

« On l’a prise à deux comme d’habitude, c’était la troisième ou quatrième fois Je lui ai mis quelques tartes. Elle couche avec tout le monde ; elle est connue pour ça », déclare l’expert psychiatre, en restituant l’entretien avec Samy Lamour, qui écoute patiemment le rapport du médecin.

Loading...

« Tout au long du récit, il a répété que c’était une folle et une fille facile », ajoute le docteur Layet. Selon un témoin, la plaignante aurait déclaré en amont de la soirée : « Ce soir, je vais l’allumer. Je vais faire des trucs de fou. »

[…]

Midi Libre

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Nîmes : jugés pour viol, Samy Lamour et Jallil Cherrabi « Je lui ai mis quelques tartes. Elle couche avec tout le monde, elle est connue pour ça »

    1. Amos Zot

      La preuve qu’elle était consentante ; il lui a mis quelques claques.
      Les violeurs ont pu s’échapper et risquent donc de ne pas purger leur peine.
      Monsieur Balkany n’a pas eu cette chance mais lui n’a violé personne .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *