toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Milan: des milliers d’Italiens dans la rue pour soutenir une survivante d’Auschwitz victime d’attaques antisémites (Vidéo)


Milan: des milliers d’Italiens dans la rue pour soutenir une survivante d’Auschwitz victime d’attaques antisémites (Vidéo)

Liliana Segre, une sénatrice de 89 ans survivante des camp de la mort nazis, est la cible d’attaques antisémites sur les réseaux sociaux depuis plusieurs semaines. Des milliers d’Italiens ont marché dans les rues de Milan mardi soir pour lui témoigner de leur soutien, alors qu’elle a dû être placée sous protection policière le mois dernier.

Des milliers d’Italiens, dont une centaine de maires, sont descendus dans les rues de Milan mardi soir afin de soutenir une dame âgée de 89 ans, rapporte la presse italienne. Liliana Segre, sénatrice à vie et survivante du camp d’extermination nazi Auschwitz, a récemment été placée sous protection policière, ayant été victime de centaines d’attaques antisémites sur les réseaux sociaux.

« La haine n’a pas d’avenir. Milan et l’Italie se tiennent aux côtés de Liliana Segre », a tweeté la municipalité de Milan ce mardi, avec une photo des rues de la ville bondées de monde.

Pas moins de 600 maires italiens avaient fait le déplacement pour lui témoigner leur soutien, et l’escorter à travers les milliers de badauds réunis dans les rues de Milan, rapporte l’agence de presse ANSA.

Des centaines de messages de haine par jour

Liliana Segre était âgée de 13 ans quand elle a été arrêtée à la frontière entre l’Italie et la Suisse, puis déportée par les nazis au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, dont elle sera l’une des rares survivantes.

Loading...

Toute sa vie, Liliana Segre s’est battue contre la haine, le racisme et l’antisémitisme. Nommée sénatrice à vie par le président italien Sergio Mattarella en 2018, elle propose de créer une commission afin de lutter contre le racisme, l’antisémitisme et les violences à caractère ethniques et religieuses. Mais elle s’attire ainsi les foudres de 98 députés de droite (parmi lesquels le parti Forza Italia de Silvio Berlusconi, la Ligue de Matteo Salvini et les Frères d’Italie) qui s’abstiennent lors du vote.

Ces dernières semaines, elle était devenue la cible de centaines de messages de haine sur les réseaux sociaux. Elle a fait savoir qu’elle pouvait en recevoir jusqu’à 200 par jour. En novembre dernier, Liliana Segre avait même du être placée sous protection policière par la préfecture de Milan.

« Laissons la haine aux anonymes derrière leurs écrans »

« J’ai connu la haine. Je sais ce que cela signifie d’être rejetée de la société à laquelle je croyais appartenir », a déclaré mardi soir Liliana Segre en direction de la foule, qui l’a chaleureusement applaudi et scandé son prénom à travers le cortège, d’après La Repubblica.

Dans le cortège, les manifestants ont également entonné l’hymne antifasciste « Bella Ciao ». « J’ai entendu des paroles de haine, les insultes, et j’ai vu se réaliser sous mes propres yeux un programme féroce élaboré à partir de la haine », a encore déclaré Liliana Segre.

Ce mardi soir, elle a déclaré qu’elle mettait ses espoirs dans les jeunes écoliers, qu’elle a qualifié de « futures bougies de la mémoire ». « Laissons la haine aux anonymes derrière leurs écrans », a-t-elle ajouté à l’encontre de ses détracteurs.

Cette manifestation transpartisane avait été organisée par l’association des maires italiens (ANCI). Des maires de tous les bords politiques étaient donc présents dans le cortège, selon la presse italienne dont le journal La Repubblica.

Source BFMTV

Learn Hebrew online

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Milan: des milliers d’Italiens dans la rue pour soutenir une survivante d’Auschwitz victime d’attaques antisémites (Vidéo)

    1. Slam

      Très belle démonstration italienne d’amour et de refus de l’antisémitisme comme on aimerai ait en voir en France. Mais hélas il ne faut pas rêver.

    2. Cyrano

      En France, nous avions connu en mai 90 une manif aussi importante lors de la profanation du cimetière juif de Carpentras.
      Depuis les Français ont retourné leur veste ils n’ont plus rien à fiche du sort des juifs de France.
      Se sont-ils mobilisés comme en 90 pour les assassinats d’enfants de l’école de Toulouse ou des meurtres contre le jeune Alimi, les vieilles dames trucidées à Paris?
      C’est bien cette prise de conscience des Italiens en faveur de cette vieille dame, c’est immonde ces messages haineux.
      En attendant, constatons que les italiens défilent en soutiens à cette dame pour de simples menaces, alors que les français n’ont rien à foutre des meurtres de juifs sur le territoire national, ça en dit long sur l’antisémitisme enraciné dans le peuple français.
      Celui qui dit le contraire joue sur le politiquement correcte à la mode ces derniers temps. QUELLE HYPOCRISIE !

    3. Batatabelkamoun

      Grosse ficelle manipulatrice pour camoufler ceux qui utilisent Mme. Segre pour avancer leurs thèses.
      Pour ceux qui parlent ou lisent l’italien allez sur youtube.it et observez comment les gauchistes jettent en pâture les mouvements de centre droite nommés dans l’article.
      Vous y apprendrez que ces mouvements se sont abstenus parce qu’ils voulaient avoir le droit de critiquer le mariage homosexuel et tout ce qui en découle.
      Mais là n’est pas le nœud du problème ,ce que les initiateurs de la loi ne disent pas c’est qu’ils n’ont pas voulu rajouter à la demande de La Lega et de Fratelli d’Italia la condamnation de l’antisionisme l’associant à l’antisémitisme.
      Pour info Mme.Segre a reçu en visite privée Mme Meloni de FI et Mr. Salvini
      ,grand admirateur d’Israel.
      C’est tout simple, toujours et encore l’utilisation abusive de la SHOAH quand cela les sert.

    4. midom

      Les quelques milliers de juifs qui réussirent à rejoindre la zone italienne, Savoie
      et côte d’azur, surtout vers Menton, n’ont eu aucun problème avec les soldats italiens. Ils fournirent même aux enfants manger et friandises.
      Tout bascula malheureusement le 11 novembre 1942, lors de l’occupation de la « zone libre »et qu’une division SS occupa cette partie de la France, en établissant notamment le quartier général de la gestapo au tristement célèbre Hotel Excelsior à Nice.

    5. NORBERT LACHKAR

      FORZA ITALIA.CELA FAIT CHAUD AU COEUR DE VOIR TOUS CES ITALENS DESCENDRE DANS LES RUES POUR APPORTER LEUR SOUTIEN A CETTE SENATRICE JUIVE.LONGUE VIE A VOUS !!!!!!!

    6. moi de france

      SOYEZ SUR LES AMIS QUE L’HISTOIRE SE REPETERA BIEN SUR DANS LA DOULEUR CAR CE MONDE VA MAL ECONOMIQUEMENT ET MENTALEMENT ALORS C’EST UN GRAND MERDIER CERTAINS CE LIE AVEC LES POURRIS A L’INTERIEUR MEME DE LA NATION CE QUI VA A L’ENCONTRE DE SA SECURITE ET D’AUTRE DEPUIS DES LUSTRES FONT
      PRESQUE SEMBLANT DE NE RIEN VOIR OU D’ENTENDRE
      MAIS SOYEZ CERTAIN QUE LE BOOMERANG LEUR REVIENDRA DANS LA GUEULE A EUX AUSSI
      MAIS AU BOUT DU COMTE COMME EN 40 LES BONS GAGNERONS QUESTION DE SURVIE

    7. robert davis

      Je pense que Mme Segre se trompe de combat en stigmatisant la droite pro Israel et défenseur des nations car les nazis aujourd’hui sont les gauchistes. Quand à ceux qui la menacent bêtement je pense que ce sont les islamogauchistes et non la droite.

    8. robert davis

      Ces insultes reçus semble-t-il par Mme Segre sont typiquement de gauche et non de la droite et en outre le nombre à lui seul prouve que c’est un mensonge: 200 par jour feraient…14.000 par an!!! Un tel nombre pour un pays qui n’est pas du tout antisémite est risible.

    9. michel Boissonneault

      1) j’ignore tout de cette histoire 2) j’ignore si il y a manipulation de gache comme de droite 3) par contre il y avait au moins 100 000 personnes en soutien pour cette survivante ….. si ont comparent avec la france ou le Canada ….. il y a 100 000 personnes qui prouve qu’ils ont du coeur

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *