toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’armée américaine bombarde cinq camps du Kataëb Hezbollah, une milice proche de l’Iran


L’armée américaine bombarde cinq camps du Kataëb Hezbollah, une milice proche de l’Iran

Quelques heures après les bombardements, quatre roquettes ont été tirées contre une base abritant des soldats américains.

Regain de tension en Irak et en Syrie pour les Américains. L’armée américaine a bombardé dimanche 29 décembre cinq camps du Kataëb Hezbollah – une milice proche de l’Iran. Selon un responsable du Hachd al-Chaabi- la coalition de milices paramilitaires désormais intégrée aux forces de sécurité irakiennes – 19 combattants, dont des commandants, ont été tués et 35 blessés dans des frappes aériennes.

L’armée américaine a précisé avoir ciblé trois sites en Irak et deux en Syrie, deux jours après la mort d’un Américain dans une attaque à la roquette contre une base militaire irakienne à Kirkouk.

Un peu plus tard le dimanche 29 au soir, quatre roquettes “Katioucha” se sont abattues près d’une base militaire irakienne de Taji, qui abrite des soldats américains non loin de Bagdad, selon un responsable des services de sécurité irakienne. Toujours selon cette source, il n’y aurait pas eu de victime.

Loading...

«Une réponse ferme» aux provocations du Hezbollah

Ces frappes menées «en réponse aux attaques répétées du Kataëb Hezbollah contre des bases irakiennes qui accueillent les forces de l’opération (antdijihadiste, ndlr) Inherent Resolve, (…) affaibliront les capacités du KH à mener de futures attaques contre les forces de la coalition», a déclaré le porte-parole du Pentagone, Jonathan Hoffman, dans un communiqué.

Il a précisé que sur les cinq installations visées, trois se trouvaient en Irak et deux en Syrie. Il s’agissait d’unités de stockage d’armement ou de quartiers-généraux du Kataëb Hezbollah (Brigades du Parti de Dieu), une des factions pro-Iran du Hachd al-Chaabi.

Le porte-parole du Pentagone a accusé le mouvement pro-iranien d’avoir lancé vendredi plus de 30 roquettes contre la base militaire irakienne de Kirkouk (nord), tuant un sous-traitant américain et blessant quatre militaires américains et deux soldats irakiens.

Les États-Unis avaient récemment promis «une réponse ferme» face à la multiplication des attaques visant leurs intérêts en Irak. L’attaque contre la base de Kirkouk était la première à faire une victime américaine.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “L’armée américaine bombarde cinq camps du Kataëb Hezbollah, une milice proche de l’Iran

    1. slam

      Il semble que les américains se réveillent. Macron devrait en prendre note et cesser de laisser tuer nos militaires au Mali par manque visible de vision globale d’un conflit perdu d’avance faute de moyens suffisants face à une guerre idéologique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *