toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Cour Pénale Internationale refuse d’engager des poursuites sur de prétendus crimes de guerre israéliens. Une défaite pour les activistes anti-israéliens du monde entier


La Cour Pénale Internationale refuse d’engager des poursuites sur de prétendus crimes de guerre israéliens. Une défaite pour les activistes anti-israéliens du monde entier

La décision  de la Cour pénale internationale est une défaite pour les militants anti-israéliens du monde entier.

La Cour pénale internationale a refusé lundi de rouvrir une enquête sur des crimes de guerre israéliens présumés découlant d’un incident survenu en 2010, au cours duquel une flottille dirigée vers Gaza remplie d’agitateurs anti-israéliens militants avait été interceptée par les autorités israéliennes, ce qui avait entraîné un affrontement sanglant.

L’enquêteur principal de la CPI a refusé de céder aux pressions et de rouvrir une enquête sur la confrontation vieille de près de 10 ans entre militaires israéliens et activistes à bord du Mavi Marmara, une flottille qui tentait de pénétrer violemment dans le blocus imposé par Israël à la bande de Gaza.

Les experts juridiques pro-israéliens qui suivent l’affaire, qui a été très controversée, ont célébré cette décision comme une victoire âprement disputée devant un tribunal historiquement hostile à Israël. La décision intervient alors que les tribunaux de toute l’Europe ont des voix anti-israéliennes et le mouvement antisémite Boycott, Désinvestissement et Sanctions, qui cherche à mener une guerre économique contre Israël. 

Loading...

Le mois dernier, un tribunal de l’Union européenne a décidé d’apposer des étiquettes d’avertissement sur les produits de fabrication juive originaires de régions contestées d’Israël. Cette décision a suscité l’inquiétude face à la montée de l’antisémitisme dans toute l’Europe.

« Le procureur maintient son opinion selon laquelle l’examen préliminaire de cette situation doit être clos« , a déclaré la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, dans un avis rendu public lundi après-midi. « Il ne reste aucune base raisonnable pour procéder à une enquête, car rien ne permet de conclure que toute affaire éventuelle découlant de la situation aurait une gravité suffisante pour être recevable devant la Cour. »

C’est la troisième fois que Bensouda refuse de porter plainte pour crimes de guerre contre Israël.

« La procureure maintient son point de vue selon lequel il n’y a pas de base raisonnable pour poursuivre, car aucun cas potentiel résultant de cette situation n’est suffisamment grave », indique l’avis. « Cette conclusion est tirée sur la base d’une analyse minutieuse, menée de bonne foi, dans le cadre juridique tel qu’il a été élaboré dans cette situation.« 

L’affaire découle de la confrontation d’Israël avec des militants anti-israéliens, qui a entraîné la mort de 10 des briseurs de blocus affiliés à la Fondation pour les droits de l’homme et les secours humanitaires, une organisation turque anti-israélienne dont la branche allemande a été classée une organisation terroriste par Israël.

Lorsque les commandos israéliens sont montés à bord de la flottille, les activistes à bord du navire ont utilisé des couteaux et des gourdins pour attaquer les forces israéliennes et tenter de les tuer.

Learn Hebrew online

Les personnes accusant Israël de crimes de guerre ont cherché à cibler les principaux dirigeants militaires et politiques du pays devant les tribunaux européens et turcs. Une décision de la cour de rouvrir l’enquête aurait pu forcer les pays membres de la CPI à arrêter et à extrader tout Israélien potentiellement lié à l’incident de 2010.

Brooke Goldstein, directrice exécutive de Lawfare Project, groupe de réflexion juridique et groupe international de défense des droits humains, a salué cette décision dans un commentaire au Washington Free Beacon . Le projet Lawfare, en partenariat avec le cabinet d’avocats britannique Bedford Row 9, a soumis des communications au Bureau du Procureur de la CPI pour l’inviter instamment à renoncer à porter plainte pour crimes de guerre.

« Nous sommes extrêmement heureux que le Procureur ait accepté notre analyse et réaffirmé sa décision », a déclaré Goldstein. « Il est réconfortant de voir une institution internationale agir correctement et défendre la loi et la justice plutôt que de céder à la pression politique anti-Israël. »

Loading...

© Sandra Wildenstein – Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “La Cour Pénale Internationale refuse d’engager des poursuites sur de prétendus crimes de guerre israéliens. Une défaite pour les activistes anti-israéliens du monde entier

    1. rahel

      A quand une enquete internationale quand le hamas envoie deliberemment des roquettes tous les 3 mois sur les localites du sud d Israel, est til possible de penser aux enfants d Israel qui courent dans les abris a 3, 5, 6 ans, ma petit fille a connu ses 1eres roquettes a 3 mois

    2. hervé

      Personne et en particulier la france, n’ose s’attaquer aux terroristes arabes qui se proclament « palestiniens » mais qui ne sont que de vulgaires arabes. Depuis 45 ans la france a conclu un pacte avec ce genre d’arabes, à tel point qu’une personnalité qui planquait son pognon dans une banque suisse, avait dit « ils viennent pour tuer des Juifs et ils ont assassinés des français innocents » vous voyez qui sait? Qu’en est-il de la suite à donner à cette information dont l’affaire a vite été étouffée par les journasalopes, concernant le pognon de ce triste personnage?

    3. hervé

      Pognon planqué dans une banque suisse bien entendu, lui et le premier ministre de l’époque grassement payés par leur ami intime, saddam, auquel ils ont livré l’usine nucléaire, clef en main et prête à fabriquer la bombe. Mais heureusement le Dieu d’Abraham veille sur son peuple

    4. robert davis

      Rahel : il ,serait temps que les juifs et en particulier ceux d’Israel qui votent à gauche, comprennent qu’il ne faut, pas compter sur les autres, cours de justice, gouvernants qui n’en ont rien à cirer d’Israel pour protéger les citoyens d’Israel. C EST AUX DIRIGEANTS D ISRAEL CEUX POUR QUI VOUS VOTEZ DE FAIRE CE TRAVAIL sinon vous serez éternellement traités comme des juifs des ghettos! Au lieu de compter suir les autres votez pour la droite et faites pression sur un centriste comme Netanyahu pour qu’il déclare la souveraineté d’Israel sur ses provinces. Ensuite vous serez pris au sérieux par les autres.

    5. hervé

      Je ne vois aucun dirigeant Israélien, dire avec force et conviction (peut être Ayelet) que Jérusalem, cité du Roi David, est Juive depuis plus de trois mille ans. que la Judée n’est pas la cijordanie. que la représentation française en faveur des soi disant « palestiniens » n’a rien à foutre dans notre pays. Que le Golan est notre propriété. Que les pans de terrains en Galilée appartenant soi disant au vatican qui possède des trésors Israéliens volés par les romains, sont notre notre propriété. et j’en passe des meilleurs. Quant aux juges de la basse cour suprême, les interdire lorsque la sécurité de nos enfants est en jeu. Il n’y a personne à la Knesset pour remettre à leur place les députés arabes. C’est vraiment lamentable et ce n’est surtout pas netanyahu qui oserait malheureusement.

    6. robert davis

      Après des dizaines d’années de refus de faire de la pr, Israel s’est finalement doté de plateformes de pr je crois assez importantes mais au lieu d’y prêcher des infos qui peuvent faire avancer la cause d’Israel en particulier San Remo et le Traité de Sèvres, ils gaspillent les espaces avec des faits divers sans intérêt politique!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *