toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Inde: manifestation contre la loi sur la citoyenneté, la loi qui accorde la nationalité indienne aux réfugiés à la condition de ne pas être musulman


Inde: manifestation contre la loi sur la citoyenneté, la loi qui accorde la nationalité indienne aux réfugiés à la condition de ne pas être musulman

Le mouvement de contestation d’une loi sur la citoyenneté, proposée par le gouvernement Modi, continue de gagner de l’ampleur, ce lundi en Inde, au lendemain de violences dans une université de New Delhi.

La semaine dernière une loi facilitant l’attribution de la citoyenneté indienne aux réfugiés d’Afghanistan, du Bangladesh et du Pakistan, mais à la condition qu’ils ne soient pas musulmans, a été adoptée. Pour la plupart de ses détracteurs, ce texte s’inscrit dans la volonté du pouvoir nationaliste hindou de marginaliser la minorité musulmane dans le pays de 1,3 milliard d’habitants.

Des « groupes aux intérêts cachés » cherchant à semer la « division », selon Modi

Dans le nord-est de l’Inde, foyer du mouvement la semaine dernière et où six personnes ont déjà péri, les manifestants s’opposent au contraire à cette loi au motif qu’elle entraînerait un afflux de réfugiés hindous du Bangladesh frontalier dans leur région à l’équilibre inter-communautaire fragile. Lundi, au lendemain de heurts brutaux entre protestataires et police à la grande université Jamia Millia Islamia de la capitale, de nouvelles manifestations se tenaient à Delhi, Chennai, Bangalore et Lucknow. Dans cette dernière, des centaines d’étudiants musulmans d’une université ont jeté des pierres sur des policiers tentant de se protéger derrière un mur, selon des images diffusées par les télévisions.

Le Premier ministre Narendra Modi a dénoncé sur Twitter des « groupes aux intérêts cachés » cherchant à semer la « division » et a affirmé que la nouvelle loi reflète « la culture multiséculaire d’acceptation, d’harmonie, de compassion et de fraternité de l’Inde ». À Calcutta, capitale du Bengale occidental (est), des milliers de personnes participaient lundi à une grande marche à l’appel de la cheffe de l’exécutif local Mamata Banerjee, virulente opposante de Narendra Modi. Au Kerala, prospère État du sud de l’Inde également contrôlé par l’opposition, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées en signe de protestation.

Loading...

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Inde: manifestation contre la loi sur la citoyenneté, la loi qui accorde la nationalité indienne aux réfugiés à la condition de ne pas être musulman

    1. LeClairvoyant

      L’Inde sait quels sont ses problèmes et tente de les régler, (elle a sans doute raison), la raison du coeur et de la politique. Quand les musulmans ont massacré plus de 20 millions d’indiens, personne ne les a défendu en occident ni ailleurs Tout comme aux juifs pendant la Shoah.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *