toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

En Côte d’Ivoire, Macron critique le passé colonialiste de la France “une faute de la République”… la stratégie de la repentance


En Côte d’Ivoire, Macron critique le passé colonialiste de la France “une faute de la République”… la stratégie de la repentance

En déplacement à Abidjan, la capitale du pays africain, Emmanuel Macron a de nouveau mis en cause l’histoire de la nation française.

C’en devient donc une habitude : lorsqu’il se déplace à l’étranger, Emmanuel Macron aime à distiller ses critiques sur le passé de la France. Dernière en date : celle sur la colonisation de l’Afrique, « une faute de la République », rapporte RTL.

« Une erreur profonde »

Le chef de l’État se trouvait à Abidjan, en Côte d’Ivoire, et a déclaré, lors d’une conférence de presse, qu’il déplorait que la France soit perçue comme ayant « un regard d’hégémonie et des oripeaux d’un colonialisme qui a été une erreur profonde, une faute de la République ». « Moi j’appartiens à une génération qui n’est pas celle de la colonisation. Le continent africain est un continent jeune. Les 3/4 de votre pays n’ont jamais connu la colonisation », a-t-il poursuivi, appelant à « bâtir une nouvelle page ».

« Parfois les jeunes reprochent à la France des troubles, des difficultés qu’ils ont pu vivre auxquelles la France ne peut rien. Alors, je sais, on (la France) est parfois la cible toute désignée, c’est plus simple (…) Quand c’est difficile, on dit ‘c’est la France’ », a encore affirmé le président français, ajoutant souhaiter une alliance avec « cette Afrique jeune » afin de « bâtir avec une France nouvelle un partenariat d’amitié (…) beaucoup plus fécond ».

Loading...

Pour Marine Le Pen, c’est irresponsable

Une prise de position commentée par Marine Le Pen, dimanche, sur Twitter. « En se vautrant dans la repentance, qui plus est à l’étranger, en ne retenant que les aspects négatifs d’un processus complexe, Macron salit l’Histoire de France et met en danger nos soldats en Afrique, déjà soumis à une haine anti-français croissante. C’est irresponsable », a-t-elle jugé.

il avait jugé que « la colonisation fait partie de l’histoire française », mais que « c’est un crime contre l’humanité ».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “En Côte d’Ivoire, Macron critique le passé colonialiste de la France “une faute de la République”… la stratégie de la repentance

    1. Cyrano

      Manu me fait penser au personnage benêt joué par Fernand RAYNAUD dans le film : C’est pas moi, c’est l’autre.
      Tiens donc c’est tellement plus facile d’incriminer les autres quand c’est sorti de son contexte surtout si on veut flatter l’auditoire.
      — Brigitte quel est le nom de mon médecin allemand qui soigne ma mémoire?
      –Alzheimer mon chéri.
      –Ah oui, j’avais déjà oublié.

    2. Emet

      Il ne lui reste plus qu’à prendre son micron tapis de prières et d’aller à Barbès avec eux pour une dévotion à hallalà dans la rue

    3. robert davis

      Petit micro-micron, bébé hollande NE DEVIENDRA JAMAIS GRAND. Ce peureux à 4 pattes devant les mus doit quitter le pouvoir, il est LAMENTABLE.

    4. robert davis

      Si micro-micron s’imagine s’attirer es bonnes grâces des mus par sa couardise, il se trompe lourdement, c’est le contraire qui se produit. IL EST MEPRISABLE.

    5. Rosa SAHSAN

      Ce n’est plus possible ce mec. Il faut lui interdire de se déplacer à l’étranger.
      Après les crimes contre l’humanité en Algérie face à boutéflika pendant la campagne présidentielle, voilà t’y pas que maintenant il condamne le colonialisme.
      C’est à chacun de ses voyages qu’il dégueule sur la France. Il a une telle haine de notre pays.
      ROSA

    6. MAGUID

      Bonjour ROSA. Bravo pour ton intelligente analyse et ta perspicacité. Effectivement je pense pareil que toi, concernant son grand AMOUR de la patrie et de son grand RESPECT envers toutes les générations qui l’ont bâtie.

    7. Photini Mitrou

      « ajoutant souhaiter une alliance avec « cette Afrique jeune » afin de « bâtir avec une France nouvelle un partenariat d’amitié (…) beaucoup plus fécond». C’est quoi pour lui cette « France nouvelle »? Il y a ceux qui parlent du grand remplacement, généralement à droite, voire l’extrême droite, et ceux qui parlent de la France d’après, généralement à gauche, extrême gauche. Pour les tenants de la France d’après, cette France ne serait plus la même que celle d’avant car pour qu’il y ait un après, il faut un avant et que si l’avant et l’après étaient identiques le problème ne se poserait pas. Ce qui veut dire qu’il reconnaissent eux-mêmes de facto ce qu’ils dénoncent à longueur de journée comme une indignité de la droite.
      Sans parler de remplacement, et de volonté politique dans ce choix, il est vrai que la France a beaucoup changé et cela est facilement constatable. Caracalla avait donné la citoyenneté romaine à tous les habitants de l’empire. Ca a été le commencement de la fin de l’empire romain.
      .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *