toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Dix mandats « oubliés » par Delevoye lors de sa déclaration d’intérêts. Edouard philippe l’estime de « bonne foi ». Seuls les citoyens français sont condamnés quand ils « oublient » de déclarer, pas les gouvernants


Dix mandats « oubliés » par Delevoye lors de sa déclaration d’intérêts. Edouard philippe l’estime de « bonne foi ». Seuls les citoyens français sont condamnés quand ils « oublient » de déclarer, pas les gouvernants

Le haut commissaire à la réforme des retraites apparaît de plus en plus fragilisé.

Ça commence à faire beaucoup. Épinglé à de nombreuses reprises par la presse pour ses oublis à répétition, le haut commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a finalement rectifié sa déclaration auprès de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP), indiquant qu’il occupait pas moins de 13 mandats en parallèle de ses fonctions au gouvernement.

 Auprès du Monde, l’intéressé “assume” son “erreur” et affirme que tout est désormais en règle. “J’avoue ne pas avoir porté la même attention à ma déclaration d’intérêts, sans doute parce que j’avais le sentiment de ne pas avoir de conflits d’intérêts et parce que j’étais obnubilé par ma déclaration de patrimoine”, a-t-il encore justifié, soulignant le caractère bénévole de ces différents mandats. “J’ai fait ces omissions car pour moi, c’était de l’ordre de l’engagement social”, souligne-t-il encore.

“Serial-menteur”

Des justifications insuffisantes pour l’opposition qui, de gauche à droite, tire à boulets rouges sur le “monsieur retraite” du gouvernement. Côté insoumis, le député de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière a réclamé la démission du haut commissaire. “Honte au gouvernement et aux députes LREM qui l’ont applaudi chaleureusement mardi dernier et m’ont insulté quand je l’interpellai sur ses ‘oublis’”, s’emporte l’élu LFI. “Dans n’importe quelle démocratie du monde, un serial-menteur pris sur le fait ne pourrait pas rester membre du gouvernement”, renchérit l’eurodéputé insoumis, Manuel Bompard.

Loading...

Même son de cloche pour le député Génération.s Régis Juanico, qui pointe les “manquements graves” de Jean-Paul Delevoye, lesquels “discréditent la parole publique” ainsi que sa capacité à mener à bien la réforme des retraites. Appels à la démission également du côté du Rassemblent national, comme l’écrit sur Twitter l’eurodéputé RN Thierry Mariani, qui estime que l’ancien ministre de Jacques Chirac “a perdu toute crédibilité”.

“Jean-Paul Delevoye a oublié de respecter la Constitution. Il commet une infraction pénale et le premier ministre vient nous dire qu’il est de bonne foi. La suspicion de conflit d’intérêt à son égard le disqualifie totalement”, a renchéri Marine Le Pen sur Europe 1.

Chez LR, on ne manque d’ironiser sur la situation, sans pour autant appeler à la démission. “Comme dans le calendrier de l’Avent, chaque jour on découvre un nouveau mandat de ⁦Jean-Paul Delevoye, pour atteindre désormais 13. Après “la phobie administrative” de Thevenoud, que peut-il invoquer sinon une triskaïdékaphobie (phobie du chiffre treize,NDRL) aiguë?”, raille le député du Vaucluse Julien Aubert.

Bonne foi

Pour l’heure, le gouvernement fait bloc derrière Jean-Paul Delevoye. “Ce qui est important quand on a fait une erreur, c’est de le reconnaître. Comme il l’a fait”, a réagi sur franceinfo Julien Denormandie, ministre chargé de la ville et du logement. “Il ne cherche pas à dissimuler quoi que soit. Parmi tous ces mandats, la quasi exclusivité sont des mandats bénévoles, et je crois vraiment que ça bonne foi est totale”, a-t-il ajouté. Sur BFM TV, Agnès Buzyn s’est dite “certaine” de la “bonne foi” du haut commissaire.

Un élément de langage utilisé plus tôt par le premier ministre, dans les colonnes du Parisien.“La bonne foi de Jean-Paul Delevoye est totale”, a assuré samedi 14 décembre Édouard Philippe, quelques heures avant que Le Monde dévoile le total des omissions du haut commissaire. “Quand il a eu la certitude que quelque chose dans sa déclaration n’allait pas, il a à la fois démissionné des mandats pour lesquels il n’était pas rémunéré, et s’est engagé à rembourser immédiatement les sommes en question”, a encore estimé le locataire de Matignon.

Reste que le crédit politique du haut commissaire à la réforme des retraites paraît fortement entamé. François-Michel Lambert, ancien député LREM, estime sur franceinfo que Jean-Paul Delevoye n’est plus en mesure de conduire la réforme. “La réforme des retraites méritait une personne à plein temps et non pas mobilisée sur d’autres sujets”, affirme l’élu des Bouches-du-Rhône, qui ajoute: “j’appelle surtout le gouvernement à respecter les Français. Je pense que c’est irrespectueux quand vous avez des personnes qui ne sont pas entièrement mobilisées dans le cadre de leur mandat”.

Learn Hebrew online

Une lecture que conteste Julien Denormandie, qui estime que l’intéressé est encore ”à même” de conduire le dossier des retraites, comme il l’a assuré dans Le Monde. Également cité par la radio, l’ancien député René Dosières et actuel président de l’Observatoire de l’éthique publique estime que “du point de vue de l’opinion publique, Jean-Paul Delevoye est considérablement fragilisé”.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Dix mandats « oubliés » par Delevoye lors de sa déclaration d’intérêts. Edouard philippe l’estime de « bonne foi ». Seuls les citoyens français sont condamnés quand ils « oublient » de déclarer, pas les gouvernants

    1. Slam

      Jean-Paul Delevoye souffre peut-être d’une sclérose invalidante et dégénérative de la mémoire. Le pauvre homme est en effet victime d’oublis répétés qui rappellent les symptômes annonciateurs de la maladie d’Alzeimer. Le docteur Edouard Philippe l’estimerait de bonne foi mais aurait chargé Julien Denormandie* de trouver un logement en EHPAD pour le haut commissaire à la réforme des retraites, avant que ce dernier n’oublie définitivement son devoir de servilité à la cause macrobienne : « Un pour tous, tous pourris »

      *Julien Denormandie est l’actuel ministre du Logement.

    2. Cyrano

      Si tous les Français auraient des oublis -de bonne foi – lors de déclaration d’impôts par exemple peut-être que nous aurions l’indulgence du gouvernement, juste pour rire. Faut pas rêver.
      Quelle crédibilité porter à de pareils guignols.

    3. Esther

      Ils ont tout prévu, ils ont mis en marche : Le droit à l’erreur, car ils étaient parfaitement informé qu’ils sont tous un ramassis de vendu et de menteurs, venant de partis de gauche et de droite, tous des traîtres, des serpents.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *