toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Accusée d’antisémitisme, la ville d’Alost retire elle-même son carnaval du patrimoine de l’Unesco (Vidéo)


Accusée d’antisémitisme, la ville d’Alost retire elle-même son carnaval du patrimoine de l’Unesco (Vidéo)

Le maire de la ville flamande d’Alost a décidé de retirer du patrimoine de l’humanité de l’Unesco le carnaval local, accusé d’antisémitisme pour avoir caricaturé des juifs, avant que l’organisation internationale ne le fasse mi-décembre.

Le carnaval annuel d’Alost, en Flandre-Orientale dans le nord de la Belgique, qui existe depuis le Moyen-Âge, ne fait plus partie du patrimoine de l’humanité de de l’Unesco, comme l’a annoncé l’édile de la ville après une vaste polémique et des accusations d’antisémitisme.

La polémique avait surgi en mars dernier lorsque le maire d’Alost (Aalst en flamand), Christoph D’Haese, avait défendu un char de carnaval représentant des Juifs orthodoxes au nez crochu, entourés de rats et juchés sur des sacs d’argent. La scène avait suscité les protestations de la Commission européenne et d’organisations juives, les autorités locales défendant pour leur part «un rituel de transgression» permettant de rire de tout.

«C’est impensable que de telles parades aient lieu dans les rues européennes», avait ainsi commenté le 5 mars dernier Margaritis Schinas, porte-parole de la Commission européenne, enjoignant «les autorités nationales de prendre les mesures qui s’imposent sur la base du droit applicable».

Le carnaval attire à Alost des dizaines de milliers de personnes pendant les trois jours précédant le mercredi des Cendres, une célébration catholique.

Interrogé par plusieurs médias locaux, Christoph D’Haese a expliqué avoir décidé le retrait du carnaval de la liste de l’Unesco en apprenant que l’organisation avait prévu de le faire mi-décembre, après l’échec de discussions pour trouver un accord.

«Les citoyens d’Alost ont souffert d’accusations grotesques», a-t-il dénoncé dans un communiqué cité par l’agence Belga.

«Nous ne sommes ni antisémites ni racistes. Tous ceux qui soutiennent cela le font de mauvaise foi. Alost restera toujours la capitale de la moquerie et de la satire», a-t-il ajouté. Le carnaval d’Alost était inscrit depuis 2010 sur la liste du patrimoine immatériel de l’Unesco.

Les dirigeants d’Alost ont préféré «sauter avant d’être poussés», a commenté dans un communiqué le rabbin Menachem Margolin, responsable de l’Association des Juifs d’Europe, basée à Bruxelles.

«Malgré des critiques générales, des représentations clairement grotesques et antisémites […], le maire d’Alost a persisté dans une attitude de défi et de moquerie», a dénoncé Menachem Margolin.

Les défilés traditionnels belges dans le viseur 

Les polémiques se multiplient en Belgique autour des carnavals et autres défilés locaux. Ainsi, l’événement annuel d’Alost avait déjà soulevé l’indignation en 2015 quand des participants s’étaient grimés en djihadistes pour la parade.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Accusée d’antisémitisme, la ville d’Alost retire elle-même son carnaval du patrimoine de l’Unesco (Vidéo)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *