toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Seine-Saint-Denis : 59 millions d’euros pour 1 429 migrants mineurs soit 41 287 € par individu dépensés pour 2019


Seine-Saint-Denis : 59 millions d’euros pour 1 429 migrants mineurs soit 41 287 € par individu dépensés pour 2019

La Seine-Saint-Denis saisit l’ONU sur les mineurs étrangers non accompagnés

En ne contribuant pas suffisamment au budget du département consacré à ces mineurs, l’Etat « méconnaît » les obligations de la convention de l’ONU sur les droits de l’enfant, selon la Seine-Saint-Denis.

La Seine-Saint-Denis va intenter auprès de l’ONU une action juridique contre l’Etat français, accusé de mal « protéger » les mineurs étrangers non accompagnés (MNA), très nombreux dans le département, a annoncé la collectivité mardi 19 novembre à l’AFP. En ne contribuant pas suffisamment au budget du département consacré à ces mineurs, l’Etat « méconnaît » les obligations de la convention de l’ONU sur les droits de l’enfant, que la France a pourtant signée, estime la collectivité dans sa saisine.

L’annonce du recours intervient à la veille de la célébration du 30e anniversaire de la convention, ratifiée par la quasi-totalité des pays du globe. « Au moment de célébrer cet anniversaire, je refuse que la situation des MNA soit mise sous le tapis », explique à l’AFP le président PS du conseil départemental, Stéphane Troussel. « Ce sont des enfants à protéger comme les autres, l’Etat ne peut pas s’en dédouaner. »

Loading...

La Seine-Saint-Denis en première ligne

La Seine-Saint-Denis est, avec Paris, en première ligne dans l’accueil des MNA. En juin, ils étaient 1 429 dans le département. Un nombre « en constante augmentation » : en 2015, ils étaient « trois fois moins nombreux », assure la collectivité. Elle dit avoir mobilisé en 2019 « près de 59 millions d’euros », soit « 17 millions de plus qu’en 2018 » et créé « 900 places dédiées » pour permettre leur prise en charge. Or, l’Etat ne participe qu’à hauteur de « 8% » des dépenses engagées, selon le département.

La saisine, déposée « dans les prochains jours » devant le comité des droits de l’enfant de l’ONU, doit déboucher sur une enquête sur les atteintes présumées au traité. Le comité est ensuite censé faire des recommandations à l’Etat visé. La Seine-Saint-Denis dit notamment attendre de l’ONU qu’elle recommande à la France de « consentir des fonds supplémentaires au profit du département » pour la prise en charge des MNA et de « réformer en profondeur le système d’accueil, de prise en charge, de mise à l’abri et d’hébergement » de ces mineurs.

Source France Info

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Seine-Saint-Denis : 59 millions d’euros pour 1 429 migrants mineurs soit 41 287 € par individu dépensés pour 2019

    1. robert davis

      E 41.000 par an pour chaque migrant futur djihadiste et soldat de l’armée mus qui se prépare ce n’est pas assez? Avec tous les dégâts qu’ils font déjà et ceux qu’ils se préparent à commettre bientôt c’est tellement énorme que c’est incalculable. Seul un crétin tel que micron peut vouloir acheter la … »paix » en payant de elles sommes avec l’argent du contribuable qu’on ne devrait PAS lui confier!

    2. Cyrano

      C’est bien une pompe à fric cette histoire.
      Dans mon entourage – Français, normal, blanc : Coluche — je ne connais personne qui dispose d’une telle somme, salaire ou retraite annuelle pour vivre.
      Mais où va le pognon ???
      C’est bien du foutage de gueule.

    3. Esther

      Et pendant ce temps là, un citoyen français lambda qui se lève tous les matins pour aller travailler gagne en moyenne 30 000 Euro par an.
      Il y a des coups de pieds au derrière qui vont être mis aux prochaines élections comme les autres fois.

    4. BATAIL MICHEL

      La pauvreté et la précarité s’installe inexorablement dans notre pays, que l’on dit riche, enfin surtout auprès des riches. Bref le combat sera long, car cette politique est toujours prête à venir en aide au monde entier, au mépris du notre, on accueille en FRANCE des centaines de milliers de clandestins d’Afrique qui déstabilisent notre pays dans tous les domaines…..!!!

    5. Evelyne

      L’Etat aurait plus de « devoir » envers eux qu’envers ses propres citoyens qui paient en plus des impôts, un smicard gagne en moyenne 11000 euros /an, c’est indécent !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *