toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le président de la Fondation de l’islam de France « Il faut en finir avec les balivernes débitées par des imams incultes. Le voile est une atteinte à la dignité humaine dans sa composante féminine »


Le président de la Fondation de l’islam de France « Il faut en finir avec les balivernes débitées par des imams incultes. Le voile est une atteinte à la dignité humaine dans sa composante féminine  »

Le président de la Fondation de l’islam de France Ghaleb Bencheikh, condamne le port du voile. Adepte d’une lecture moderniste du Coran, cet adversaire du salafo-wahhabisme appelle à une mobilisation générale contre l’obscurantisme.


Causeur. Vous considérez le voile comme une « atteinte à la dignité humaine dans sa composante féminine » et, trente ans après l’affaire de Creil, vous estimez que « la République a manqué d’autorité ». Reconnaissez-vous également une responsabilité aux musulmans français ?
Ghaleb Bencheikh. J’ai toujours parlé d’un double manquement. Les hiérarques musulmans n’ont pas su ou voulu trancher et dire « stop ». À supposer qu’il faille s’enchaîner à la référence scripturaire dans sa littéralité – chose qu’il ne faut surtout pas faire –, on constate que les injonctions coraniques quant à l’acquisition du savoir sont beaucoup plus impérieuses et nombreuses que les passages sur le voile, d’ailleurs moins clairs et explicites qu’on ne le fait savoir. D’un point de vue islamique, il vaut mieux que les fillettes aillent s’instruire et acquérir le savoir plutôt que de les emmitoufler.
D’un autre côté, la République a sa part de responsabilité. En 1989, le ministre de l’Éducation nationale s’est défaussé sur le Conseil d’État. Et ce dernier a tergiversé, en faisant du droit là où il fallait faire de la politique.

La République doit-elle sortir de l’ambiguïté et légiférer afin d’interdire le port du voile chez les accompagnatrices scolaires ?
Il revient d’abord aux imams, théologiens et oulémas de régler le problème canoniquement. Malheureusement, ils tardent à le faire. Il reste au politique à prendre ses responsabilités pour faire évoluer le droit. Mais humilier une femme devant son fils, comme l’a fait un élu RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, n’est surtout pas la bonne façon de faire. Dans l’état actuel du droit, elle pouvait être présente.

Contrairement à ce qui se dit, il ne l’a pas insultée, mais passons. Il y a trente ans, vous pensiez que le port du voile islamique appartenait au passé…
Oui, entre 1923 et 1979, la question avait été définitivement réglée par des fatwas et par le cours naturel des choses. Dans le sillage des travaux de Qasim Amin et Mansour Fahmy, des femmes musulmanes avaient participé, en 1923, au Congrès féministe de Rome. De retour à Port-Saïd, la fille de Muhammad Sultan Pacha, Huda Sharawi avait enlevé son voile en descendant du train à la gare centrale du Caire. Son geste théâtral et historique a été imité par les filles qui l’accompagnaient puis, en l’espace de trois ans, le voile a disparu du Caire et d’un peu partout. Cela a été corroboré sur le plan théologique et entériné sur le plan canonique par l’œuvre de Tahar Haddad, Notre femme dans la charia et la société.

Loading...

Lire la suite sur Causeur

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le président de la Fondation de l’islam de France « Il faut en finir avec les balivernes débitées par des imams incultes. Le voile est une atteinte à la dignité humaine dans sa composante féminine »

    1. Slam

      Le jour où les musulmans de France décideront de ne plus pratiquer la langue de bois est encore très loin. Il faut dire que grâce aux politiciens et dirigeants français qui sont experts en la matière, l’hypocrisie et le mensonge sont un sport national.

    2. Cyrano

      Ah quelle chance en France nous avons un sport national commun avec les musulmans, dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es. LA TAKYYA, il n’y a que ça de vrai…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *